Deux semaines après la décision du comité exécutif de la CAF de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun et l’ouverture d’un délai de dépôt de candidature, c’est ce soir à minuit, heure égyptienne, que prendra fin ledit délai, sans que la CAF ne reçoive de vraies candidatures convaincantes.

Malgré l’attribution de la CAN 2021 aux Camerounais qui compense l’énorme perte occasionnée par le retrait de la CAN 2019, le gouvernement camerounais ne décolère toujours pas et ne compte pas se taire.

«Comment peut-on retirer une compétition comme la CAN 2019 a un pays lorsque ses stades sont à 80% achevés et qu’il reste 6 mois. Le Cameroun a largement les infrastructures pour organiser cette CAN 2019, par contre sur l'aspect sécuritaire il y a vraiment du souci à se faire surtout dans la région du Sud-Ouest.»

 La phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 (15 juin-13 juillet) n’aura pas lieu au Cameroun, a décidé la Confédération africaine de football (CAF), ce 30 novembre 2018 à Accra. Le Comité exécutif (ComEx) de la CAF estime que les Camerounais ne seront pas prêts à temps pour organiser la CAN 2019. Le ComEx va lancer un appel à candidature pour trouver un nouveau pays-hôte.