Accédez directement au site compétition

Menad : «Je promets un grand MCA à Sétif»

Les résultats de la 11e journée auraient été en faveur du Mouloudia s’il avait gagné son match contre le MCEE, mais les poulains de Djamel Menad ont été piégés par une équipe d’El-Eulma qui était bien en place sur le terrain. Elle aurait même mérité de gagner le match sans que personne crie au scandale.

Djamel Menad, l’entraîneur du MCA, était très déçu par le résultat et, surtout, par la production de son équipe. «J’appréhendais beaucoup le terrain de Bologhine qui n’arrangeait pas nos affaires, surtout que j’ai des joueurs qui aiment les espaces. Le MCEE s’est regroupé derrière en jouant avec des contres. Je confirme encore une fois que le Mouloudia ne peut pas jouer à Bologhine. Je ne suis pas en train de justifier ce faux pas, mais j’avoue que les joueurs n’ont pas fait leur travail sur le terrain. On a joué n’importe comment, et même si on avait joué pendant 24 heures, on n’aurait jamais marqué», dira Menad.

 

«Notre point faible était le milieu de terrain»

Tout le monde a constaté samedi que le milieu du MCEE a gagné la bataille durant les 90’ de la rencontre. Menad partage le même avis et commence à se poser des questions sur la composante de ce compartiment qui est en baisse de régime. «Le football se joue par terre et lorsque les milieux de terrain ne font pas leur travail, il est clair que les autres joueurs sont obligés d’utiliser les passes longues pour solliciter les attaquants. Mais les joueurs du MCEE mesuraient 1,90 m et ce n’était pas possible de trouver une faille avec ce style de jeu, que je n’ai pourtant pas demandé aux joueurs ; au contraire, j’ai demandé à certains joueurs d’écarter le jeu et de passer par les ailes, mais ils m’ont vraiment déçu.»

 

«Metref alterne le bon et le moins bon»

Le seul joueur du milieu qui ait tiré son épingle du jeu, c’est Karim Ghazi, qui est, selon tous les Mouloudéens, l’un des meilleurs joueurs de l’équipe depuis le début de la saison, contrairement à d’autres qui ne sont pas réguliers, comme nous l’a confirmé Djamel Menad : «Comme je vous l’ai déjà dit, notre point faible est le milieu de terrain. Metref a un jeu brouillant. Il est en train d’alterner le bon et le moins bon, il n’est pas régulier dans ses prestations.»

 

«Meklouche est un bon joueur, mais, samedi, il était perdu sur le terrain»

Rentré en cours de jeu, le jeune attaquant Mouawiya Meklouche n’a pas donné le plus escompté. Djamel Menad était déçu par la production de son poulain dans ce match face au MCEE. «Meklouche est un bon joueur, mais, hier, il était perdu sur le terrain. Je lui ai demandé d’écarter sur l’aile, mais il ne l’a pas fait. Il aurait mieux fait de provoquer les défenseurs que de faire des centres qui n’ont rien rapporté,  puisque, à chaque fois, ce sont les défenseurs ou le gardien du MCEE qui prenaient le dessus. Dans ce genre de match, il faut avoir des joueurs provocateurs, mais au MCA, je n’ai pas ce genre de joueurs.»

 

«Attafen m’a séduit»

Pour Djamel Menad, la seule satisfaction dans ce match, c’est Bilel Attafen qui a réussi des exploits individuels qui ont failli faire mouche. «Je suis satisfait de la rentrée d’Attafen, mais il pouvait mieux faire. S’il avait osé un peu plus, je suis persuadé qu’on aurait pu marquer un but dans ce match. Je sais qu’il a besoin d’un volume de jeu pour retrouver son meilleur niveau et j’espère que d’ici la fin de la phase aller, il sera plus percutant, incha Allah.»

 

«Je veux des matchs amicaux chaque semaine»

Le meilleur exemple en championnat, c’est l’USMH de Boualem Charef qui, malgré des joueurs inconnus, est en train de réaliser de bons résultats et, surtout, pratique le plus beau football du championnat. Comme il n’y a pas de championnat pour les équipes réserves, Boualem Charef programme chaque semaine des matchs amicaux pour son équipe et, surtout, pour les joueurs qui n’ont pas un grand volume de jeu. Djamel Menad veut lui aussi programmer des matchs amicaux pour avoir une idée claire sur ceux qui ne jouent pas.

A ce sujet, Menad dira : «Les instances du football national doivent mettre en place un championnat pour les équipes réserves pour permettre aux joueurs qui ne jouent pas d’avoir un volume de jeu. Je vais me réunir avec le staff et Ghrib pour qu’on programme des matchs amicaux chaque semaine afin d’avoir une idée sur la forme physique de tous les joueurs. Je ne peux pas jouer toute une saison avec 13 ou 14 joueurs.»

 

«Le Mouloudia est l’équipe des grands rendez-vous»

Par ailleurs, le premier responsable de la barre technique du MCA ne veut plus jouer à Bologhine : «Il est hors de question qu’on joue dans ce stade. Vivement le retour au 5-juillet, c’est notre jardin préféré et mes joueurs aiment les espaces. Si nous avions joué le MCEE au 5-Juillet, on aurait gagné.»

Aussi, Djamel Menad veut tourner la page du MCEE et se pencher sur le clasico de samedi prochain contre l’ESS, puisqu’il nous dit : «On doit oublier le MCEE et penser à l’ESS. Je promets que vous allez voir un grand Mouloudia au stade du 8-Mai-1945. Le MCA, c’est l’équipe des grands rendez-vous.»

M. Z.

 

Ouali : «On fera tout pour piéger l’ESS chez elle»

Le meneur de jeu du MCA, Bilal Ouali, était le seul joueur du côté mouloudéen à avoir créé le danger dans la  défense des Eulmis. En première période, à la suite d’un joli geste technique, il a failli tromper Berrefane, mais ce dernier était dans son jour, ce qui a privé l’enfant de M’sila de marquer son premier but avec le MCA. À la fin de la rencontre, nous l’avons sollicité pour nous parler de cette rencontre et de celle de samedi prochain contre l’ESS. «Ce résultat ne nous arrange pas, surtout que ce nul a été concédé à domicile où l’on n’avait pas droit à l’erreur et seuls les trois points de la victoire comptaient pour nous. C’est vraiment désolant d’avoir perdu deux points précieux, surtout qu’on avait l’opportunité de réduire l’écart sur les deux leaders qui ont perdu lors de cette journée, mais cela fait partie du jeu. Il est vrai que le changement de domiciliation à la dernière minute nous a joué un mauvais tour, surtout que cela a arrangé l’équipe adverse étant donné l’exiguïté du terrain de Bologhine. Nos adversaires se sont contentés de défendre tout en procédant par des contres. Quant au match de l’ESS, il sera très difficile, surtout qu’on aura affaire au leader qui vient de chuter à Chlef. De notre côté, on se débrouille bien en déplacement, et on fera tout pour nous rattraper lors de ce match afin de récupérer les deux points perdus face au MCEE», dira le milieu mouloudéen.

M. Z. 

Tags: ,

Classement