Accédez directement au site compétition

MCA : Le Mouloudia perd des points en or

Après onze journées de championnat, le Mouloudia d’Alger occupe une honorable 5e place au classement. Cependant, en jetant un œil sur son parcours, on remarque que s’il n’avait pas laissé échapper des points importants, il serait leader incontesté de la L1 avec pas moins de cinq points d’avance sur ses poursuivants.

C’est ce qui s’appelle perdre bêtement des points. Les protégés de Djamel Menad peuvent s’en mordre les doigts. En effet, ils ont laissé échapper des unités très importantes qui les auraient propulsés au sommet du classement du championnat avec une avance confortable sur les poursuivants et les prétendants. En effet, si on fait un petit bilan comptable sur ce qu’a perdu le MCA, ce n’est pas moins de huit points qui pourraient compter très cher au décompte final. Retour sur ces matches mal négociés par le Doyen.

MCA 0 - ASO 0 : Babouche rate le penalty de la victoire

Nous étions à la 4e journée de championnat, le Mouloudia recevait Chlef et voulait se rebiffer après sa défaite dans le grand derby algérois. Ce fut aussi le premier match de Djamel Menad aux commandes de la barre technique du Doyen. Après un match tout juste moyen, le MCA obtenait un penalty dans les dernières minutes de jeu, malheureusement Babouche rate le coche. Score final : zéro à zéro.

JSMB 1 - MCA 1 : Hachoud manque un penalty

Une semaine plus tard, les Vert et Rouge effectuaient un déplacement périlleux du côté de Béjaïa. Un match qui a vu le Mouloudia livrer une de ses plus belles prestations de la saison. Les camarades de Chaouchi auraient même pu prétendre à la victoire s’ils avaient transformé le penalty obtenu en première période et qu’a raté le latéral droit Abderrahmane Hachoud. Score final : 1-1.

MCO 2 - MCA 2 : Djallit rate le 3-1, Dagoulou égalise pour le MCO

L’un des matches les plus rageants pour les gars de Bab El-Oued. 9e journée de championnat, le Doyen est en déplacement à Oran pour affronter le Mouloudia local. Après avoir fait le plus dur en remontant son retard, la bande à Menad parvenait à mener à la marque et s’est ensuite illustrée à gâcher les occasions. Comme celle de Djallit à la 93’ qui, seul face à des buts vides, trouve le moyen de mettre la balle hors du cadre. Un ratage que regrettera longtemps le concerné, puisque, dans la continuité de l’action, les Hamraoua parvenaient à égaliser par Dagoulou. Une victoire à la portée du MCA, mais, au final, un match nul et beaucoup de regrets. Score final : 2-2.

 

MCA 0 - MCEE 0 : Djallit «défenseur central d’El-Eulma»

Pour finir, retour sur le dernier match du MCA, samedi dernier face au MCEE, une rencontre jouée à Omar Hamadi. Les coéquipiers d’Ouali ont, certes, dominé toute la partie, le mot d’ordre de cette partie fut l’inefficacité. Les locaux ont vendangé un nombre incalculables d’occasions, faisant preuve d’une maladresse et d’une inefficacité incroyables. Quand le ballon allait rentrer, c’est Djallit, le «défenseur central du MCEE», qui prive le Mouloudia d’un but tout fait. Autant de points perdus par le Doyen lors de ces matches. Espérons juste que Djamel Menad et ses protégés ne le regretteront pas à la fin du championnat.

I. Z.

Menad : «On va essayer de trouver des solutions»

L’entraîneur algérois, que nous avons joint hier au téléphone, est revenu sur la fâcheuse tendance du MCA à laisser filer des points précieux.

Djamel Menad commencera par dire : «Je ne sais pas si vous étiez au stade, tout le monde a vu que nous avons dominé tout au long du match. Nous avons manqué de chance, le ballon refusait de rentrer dans les filets adverses.» Lorsqu’on lui a demandé s’il avait une explication sur  ce point, il se montre catégorique : «Vous savez, en tant que premier responsable de la barre technique, mon travail est de préparer mes joueurs suivant une fiche de préparation bien définie. Je gère l’aspect physique et technico-tactique et le volet psychologique. Je m’efforce de bien appliquer mon plan de travail afin que mes éléments soient prêts le jour des matches.»

«Des joueurs n’arrivent pas à enchaîner»

L’ancien baroudeur de l’EN ajoutera : «Quelques-uns de mes joueurs n’arrivent pas à enchaîner les matches. Ils vous sortent un grand match cette semaine et la rencontre d’après, ils sont transparents, c’est difficile à expliquer. D’autres sont irréguliers ou ne supportent pas la pression qu’ils subissent de la part des supporters. Je dois souligner qu’on est bien revenus sur le plan physique, après la catastrophe dont j’ai héritée à ma prise de fonction, le MCA ne pouvait tenir plus de cinquante minutes. Il a fallu travailler cet aspect et, Dieu merci, aujourd’hui, nous parvenons à finir aisément nos matches.»

«Je ne peux être comme un gendarme derrière mes joueurs»

Comme tout le monde le sait, Djamel Menad est un entraîneur franc, il n’a jamais hésité à dire ses quatre vérités : «Comme je vous l’ai dit, je m’en tiens à ma fiche de travail visible. Cependant, il y a une autre fiche invisible, c’est la mentalité du joueur, je ne peux pas être comme un gendarme derrière chaque joueur à le rappeler à l’ordre. C’est comme ça, on va essayer de trouver des solutions à ce problème qui nous a fait perdre pas mal de points, et ce, à compter du prochain match.»

I. Z.

 

Tags: ,

Classement