Accédez directement au site compétition

EN : Slimani, Guedioura, Feghouli et Belkalem ne devraient pas jouer

Quatre joueurs sous la menace d’un deuxième avertissement synonyme de suspension pour le match aller des barrages sont convoqués quand même par le staff tcehnique pour ce match du Mali. Il s’agit de Sofiane Feghouli, Essaid Belkalem, Adlène Guedioura et Islam Slimani. Vahid avait dit lors de sa dernière conférence de presse qu’il n’allait pas compter sur leurs services face au Mali. Mais parce qu’ils sont là, la question a été reposée à son adjoint qui dira : «On ne va prendre aucun risque. Je ne pense pas qu’ils seront présents mardi, du moins, pas dans le onze.»

«Le match du Mali conditionnera la pression pour les barrages»

Bien que l’Algérie soit déjà qualifiée au match barrage de la Coupe du monde, Noureddine Kourichi dit prendre très au sérieux ce match face au Mali. «Contrairement à ce que peuvent penser certains, ce match face au Mali, nous le prenons très au sérieux. La victoire est impérative. D’ici lundi, on atteindra 9 séances d’entraînements pendant lesquelles on se préparera pour cette rencontre. Je pense que le résultat lors de ce match conditionnera la pression pour le match aller des barrages». En ce qui concerne le match en lui-même, il dira : «Ça ne sera pas un match facile, c’est sûr. On a vu qu’au match aller, ils nous ont posé des problèmes, notamment dans les balles arrêtées. On aurait pu les battre, surtout quand Slimani a raté ce deuxième but qui aurait tout changé, mais bref… Mardi sera un autre match avec de nouvelles données…»

A. B.

 

«La porte est toujours ouverte pour Ghoulam, Kadir et Djebbour»

«Les joueurs que nous n’avons pas convoqués pour ce match, je parle de Foued Kadir, Rafik Djebbour et Faouzi Ghoulam, sont momentanément écartés. La porte leur est toujours ouverte. J’étais content d’ailleurs que Kadir ait changé de club. Djebbour aussi signera prochainement à Besiktas. Je suis un peu désolé pour Ghoulam qui doit jouer en CFA 2 jusqu’à nouvel ordre. J’espère qu’il retrouvera l’élite dans les plus brefs délais.»

A. B.

«Slimani et Belfodil peuvent être complémentaires»

Le schéma de jeu expérimenté face à la Guinée n’a pas marché. Halilhodzic lui-même l’a reconnu. «Je n’aurais pas dû changer mon organisation de jeu. On a l’habitude de jouer avec une seule pointe en attaque et ça marchait très bien…», disait l’entraîneur en chef de la sélection. A la question si oui ou non, on verra à l’avenir Belfodil et Slimani associés en attaque, Noureddine Kourichi dira : «Oui, pourquoi pas. Ishak et Islam peuvent être complémentaires. Ils sont tous les deux des techniciens qui savent parfaitement où se placer sur le terrain. Si on peut mettre plus de joueurs capables de nous marquer des buts, pourquoi s’en priver ?». A moins qu’il ait changé d’avis depuis le dernier match face à la Guinée, Vahid n’est pas du tout du même avis que son adjoint.

  1. A.    B.  

 «Yebda devrait commencer le match»

L’entraîneur national adjoint n’a pas exclu l’idée d’aligner le revenant Hassan Yebda d’entrée face au Mali, après une année et demie d’absence des terrains à cause d’une méchante blessure au genou qui a nécessité son passage sur le billard à deux reprises. Un retour par la grande porte prévu donc pour l’ancien joueur de Naples est annoncé mardi. «Yebda est un joueur très important à nos yeux. Son poste est délicat et son profil est très rare. Nous avons besoin de lui. Je pense qu’il sera présent dans le onze mardi prochain», explique Kourichi.

A. B.

«Harek nous donne beaucoup de solutions»

Kourichi a bien apprécié la polyvalence du défenseur du SC Bastia (L1, France). Fethi Harek a été convoqué pour la deuxième fois en équipe nationale après un premier passage en 2009. «C’est un joueur qui nous donne des solutions énormes en défense, car il excelle aussi bien dans l’axe central que sur le couloir gauche», s’est félicité l’ancien défenseur de Bordeaux.

A. B.

Classement