Accédez directement au site compétition

EN : Le monstre Medjani

Carl Madjani était égal à lui-même contre la Corée du Sud. Il était la pierre angulaire de l’EN dans son poste de milieu de terrain.

Titulaire pour la seconde fois après le premier match contre la Belgique, le joueur de Valenciennes a encore sorti un grand match en assumant sa tâche de la meilleure des façons. Juste dans ses interventions, sachant notamment comment éloigner le danger au moment opportun, Carl mérite de porter le surnom du «Monstre». Le coach Halilhodzic ne s’est pas trompé en lui renouvelant sa confiance contre les Sud-Coréens. Désormais, le Bosniaque peut compter sur lui contre la Russie et s’assurer que les protégés de l’entraîneur italien, Fabio Capello auront des difficultés à franchir sa défense. En somme, le n°12 de la sélection national donne de l’assurance et à son staff technique et au peuple algérien qui souhaitent le voir évoluer contre la Russie comme il l’a fait contre la Corée du Sud. Désormais, il est une valeur sûre sur l’échiquier de Vahid et tout porte à croire qu’il va réussir à s’illustrer de fort belle manières à l’occasion du dernier match du groupe H contre les camarades d’Alan Dzagoev. En conclusion, Medjani est parvenu par sa prestation remarquable et son jeu très juste à aider ses camarades à arracher une excellente victoire qui donne de l’assurance avant le dernier match contre les Russes. Le voir titulaire aussi dans ce match ne serait une surprise pour personne d’autant plus qu’il a pu terminer la rencontre contre la Corée du Sud sur une bonne note et sans la moindre difficulté en sauvant notamment des balles très chaudes vers la fin des débats.

K. H.       

 

 

Classement