Accédez directement au site compétition

ASO - MCO : Le MCO avec un costume de favori

C’est une formation oranaise, qui traverse une période faste, qui rend visite cet après-midi aux Lions du Cheliff.

ASO – MCO

Par M. Stitou

 

 

Au-delà du contexte particulier du match, le club phare de l’Ouest part avec les faveurs du pronostic. D’abord avec leur excellent parcours, les coéquipiers de Hichem Chérif affichent un mental solide, comme l’illustre leur impressionnante série d’invincibilité de dix matches sans défaite. A l’opposé, son adversaire, en l’occurrence l’ASO, dont l’objectif prioritaire demeure l’accession en L1 Mobilis, vit une petite crise, avec les deux dernières défaites, concédées devant deux rivaux pour la montée (PAC et l’USMB) et le départ de l’entraîneur, Ifticène. Toutefois, un match de coupe est souvent une source de motivation pour toute équipe, d’autant que cette fois l’ASO va croiser le fer avec un adversaire de taille,le MCO. Quand on connaît l’historique des confrontations entre les deux clubs, ça promet d’être une rencontre indécise. D’ailleurs, au MCO, joueurs et entraîneurs ne sous-estiment pas la formation chélifienne, bien au contraire, les Oranais sont méfiants, car ils appréhendent une réaction de l’ASO, qui va jouer à domicile. Prestige oblige, les gars de Chlef sortiront le grand jeu pour gagner et surtout se racheter auprès de leurs supporters, visiblement déçus, par les deux dernières contre-performances de leurs favoris. Ce qui fait que même s’ils se déplacent dans la peau de favoris, ce vendredi, le MCO s’attend à livrer une grande bataille. Cependant, les Oranais n’ignorent pas qu’une qualification, ce soir, les mettrait sur la voie royale pour le reste du parcours, puisqu’en cas de qualification, les Oranais recevront à Zabana le vainqueur du match UST- RCBOR, soit un adversaire à sa portée. Mais avant, il faudra battre l’ASO, ce qui n’est pas une mince affaire, vu la rivalité entre les deux clubs.

 

Mecheri Bachir : «Le match se jouera sur le terrain»

L’entraîneur adjoint reconnaît qu’un match de coupe est toujours imprévisible. «Tout d’abord on salue les initiatives de réconciliation entre les deux clubs, c’est une bonne chose, quant au match d’aujourd’hui, la coupe est une compétition imprévisible. Regardez le CRB, il a eu toutes les peines du monde pour éliminer l’USC, pour nous, il faudra imposer notre jeu dès le coup d’envoi de la partie et éviter d’encaisser. L’idéal serait de se qualifier au bout des 90 minutes, ce que nous tacherons de faire», a déclaré Bachir Mecheri la veille de ce match.

M. S.

 

Sebbah : «Le moment est venu de tourner la page»

 

Propos recueillis par M. Stitou

 

Abidine est le seul rescapé de l’équipe depuis le fameux match de mai 2008  contre l’ASO, il prône pour ces retrouvailles en coupe la sportivité entre les deux galeries.

 

Au fil des semaines, le MCO confirme sa bonne santé sportive….

On touche du bois ! Avec les résultats positifs, le groupe prend de plus en plus confiance, je vous cite un exemple, Souibaa, quand il a débuté avec nous, on disait que ce n’était pas un bon joueur, regarder maintenant qu’est-ce qu’il est en train de faire. A Tadjenanet, lors d’un arrêt de jeu, Chibane (DBRT) m’a dit qu’il était frappé par le talent de Souibaa, avec le travail et le sérieux, le groupe progresse au fil des semaines. Il faut signaler qu’il existe un climat serein autour de l’équipe, avec une direction qui fait tout son possible pour mettre les joueurs à l’aise.

 

Pour vous, c’est le secret de la réussite ?

Aussi, le fait que l’effectif soit formé essentiellement de joueurs oranais est l’un des facteurs de notre réussite, certes des gars, comme Natèche ou Delhoum, apportent leur riche expérience, en dirigeant l’équipe sur le terrain, en un mot, le MCO de cette saison, c’est surtout un groupe uni et solidaire, d’où la force qu’il dégage.

 

Caressez-vous le rêve de finir champion d’automne ?

Pour l’ultime journée de la phase aller, on ne va pas se prendre la tête, en pensant aux résultats de nos rivaux, pour ce titre symbolique, le plus important est de battre le CSC, afin de finir l’année en beauté.

 

Ce vendredi, vous renouerez avec les matches de coupe, avec ce déplacement à Chlef, des retrouvailles qui ne rappellent que de ….mauvais souvenirs !

Il faut tourner la page du passé. Depuis quelques années que ça dure, basta, il faudrait mettre un terme à cette haine, les gens à Oran attribuent notre relégation en 2008 à l’ASO, ce n’est pas vrai, on est tombés, cette année-là, parce qu’il y a eu des combines sur le dos du MCO, sinon on a fait match nul, ce qui est une bonne opération vu le contexte de la partie.

 

Abidine, vous êtes le seul rescapé de l’équipe de 2008, serez-vous avide de revanche, en foulant le terrain de Chlef, cet après-midi ?

Moi je sais une chose, en football il y a toujours eu de bons et de mauvais souvenirs, l’essentiel est de rebondir après un échec, ce qu’on a fait, puisque le MCO, n’est resté qu’une saison en L2, avant de retrouver sa véritable place. A propos de ces retrouvailles, j’ai un appel à lancer.

 

Allez-y !

Aux supporters de l’ASO et aux nôtres, je demande de faire la paix, ce match de coupe est une occasion pour renouer les bonnes relations entre les deux villes, qui appartiennent toutes les deux à la même région. Le football ce n’est pas la guerre, Chélifiens ou Oranais, ce sont tous des Algériens, de surcroît musulmans, après pour le match, que le meilleur l’emporte.

 

L’ASO n’est plus la même équipe ?

Contrairement à l’ASO qui passe de moments difficiles, avec le départ de son entraîneur, notre équipe est dans une bonne phase. Cependant, quand on rentrera demain sur le terrain, on va livrer un match sérieux et évoluer avec grande détermination. Ce serait une erreur de penser que l’ASO n’est plus une équipe forte, d’autant qu’en coupe, souvent la hiérarchie n’est pas respectée. A mon avis, le match se jouera certainement sur des petits détails.

 

C’est une équipe qui vous réussit bien…..

Souvent j’ai eu la chance de marquer contre Chlef, depuis qu’on a tiré cet adversaire, on ne me parle que de ça, alors pourquoi pas, marquer une nouvelle fois ce sera quelque chose de génial !

M. S.

 

Le wali a reçu Medouar et Baba

Mercredi, en fin d’après midi, Abdelghani Zaalane a reçu dans son cabinet les deux présidents. Lors de cette rencontre, le premier magistrat de la wilaya s’est enquis des préparatifs du match de ce vendredi. Tout en exhortant les deux responsables à veiller pour que ce rendez-vous se déroule dans la plus grande sportivité.

 

Retour d’Aoued

Dans la liste des convoqués qui a été communiquée, après le dernier entraînement à Zabana, figure le nom de Mohamed Amine Aoued, absent le week-end passé, en raison d’une blessure musculaire. C’est le jeune espoir Hassani qui fait les frais du retour de Aoued, puisqu’il n’est pas convoqué pour ce match de coupe. A rappeler que le MCO se déplace à Chlef sans Aguid, Helaimia et Nessakh, qui sont convalescents, alors que Moussi, qui a réintégré l’entraînement avant-hier, n’est pas retenu pour cette rencontre.

 

Le quota jugé insuffisant

Le quota de billets du match ASO- MCO, qui a été remis mercredi à la direction oranaise, est jugé insuffisant, vu la forte demande des supporters du MCO, qui veulent se déplacer à Chlef pour soutenir leurs favoris. Le quota de 1000 tickets s’avère insuffisant, d’ailleurs Abdelkrim Medouar, qu’on a interpellé à propos de ce quota, expliquera : «On ne pouvait donner plus de tickets à nos amis du MCO vu que la tribune qui leur sera réservée ne peut contenir plus d’un millier de spectateurs.» Pour des raisons de sécurité, les organisateurs n’ont pas souhaité mettre les deux galeries ensemble dans une même tribune.

 

Le président rejoindra l’équipe aujourd’hui

Ahmed Belhadj, qui n’a pas accompagné hier après-midi son équipe, la rejoindra aujourd’hui, a-t-on appris d’un proche de l’équipe.

 

Belatoui a repris avant-hier

Comme annoncé, Omar Belatoui a réintégré son poste, avant-hier, lors de la séance qui s’est déroulée dans l’après-midi. A rappeler que pendant la semaine, Belatoui était retenu par un stage de recyclage à Alger.

 

Equipe probable : Belarbi (Natèche), Sebbah, Benali, Bellabès, Delhoum, Heriet, Boudoumi, Ferahi, Souibaa, Chérif, Bentiba.

 

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement