Accédez directement au site compétition

MCA: Le Mouloudia en route pour la 9e

Pour le compte des 1/16 de finale de la Coupe d’Algérie entre le MCA et la formation de Frenda, les Vert et Rouge de la capitale ont réussi à arracher la qualif’ pour le prochain tour après avoir gagné dans la difficulté leur match face à Frenda grâce au but de Walid Derrardja.

Par Mehdi Kab 

La rencontre a commencé sur les chapeaux de roues, ce sont les Mouloudéens qui ont annoncé la couleur d’entrée lesquels ont failli ouvrir la marque par Hachoud qui voit son tir frôler le montant gauche des bois de Morsli (8’). La domination des Algérois continua malgré l’état catastrophique du terrain qui a gêné les deux formations. 16’, l’attaquant Hadj Bouguèche se présente seul face au gardien, mais il rate complètement son tir. Deux minutes plus tard, Amir Karaoui se retrouve face au gardien, rate un but tout fait.

De leur côté, les locaux, qui se sont regroupés derrière en procédant par des contres, ont inquiété une seule fois dans ce premier half (35’), lorsque Becherif tente des 20 mètres un tir puissant qui a failli tromper Chaâl qui est battu.

Durant les dix dernières minutes de ce match, aucune équipe n’a pris le dessus sur l’autre et l’homme en noir renvoie les deux équipes aux vestiaires avec un score vierge.

Après la pause-citron, on a assisté au même scénario, une équipe qui attaque et l’autre qui défend tout en procédant par des contres. A la  53’, Hachoud lance en profondeur  Nekkache, mais son tir passe à côté du portier de Frenda. Face aux ratages des Mouloudéens, les gars de Frenda ont pris confiance et ont décidé de sortir de leur coquille et à la 65’, Yahia  a failli ouvrir la marque suite à un joli lobe, mais Chaâl était bien en place et sauve son équipe d’un but tout fait.

Kamel Mouassa, qui était très déçu de la prestation de certains de ses joueurs, a décidé d’opérer deux changements en début de la deuxième période en remplaçant ses deux attaquants Nekkache et Seguer par Zerdab et Djemaouni. Malgré ces changements, le Mouloudia n’a pas pu trouver le chemin des filets à cause des nombreux ratages de ses attaquants. L’occasion la plus nette pour le MCA survint à la 81’ lorsque le capitaine Hachoud s’offre un coup franc des 20 mètres, mais le gardien Morsli a réussi une belle parade pour sauver son équipe de l’ouverture du score.

Alors que tout le monde s’attendait à ce que le match aille aux prolongations, Walid Derrardja libère les Mouloudéens par un joli coup de tête suite à un centre de Zerdab.

Ce but a permis aux Mouloudéens de retrouver confiance, alors que le doute commençait à s’installer.

La suite de cette deuxième mi-temps ne donne rien et l’homme en noir siffle la fin du match par une qualification méritée du MCA qui continue son aventure en Dame Coupe.

M. K.

FCBF 0 - MCA 1

 

Stade Kaïd Ahmed de Tiaret

But : Derrardja (81’).

 

Terrain mauvais état, temps frais, affluence moyenne, arbitrage de M. Arbaoui, assisté par MM. Necib et Mesbah.

 

Averts :

FCBF : Draoui (55’)

 

FCBF

Morsli

Nouar

Draoui

Deraiah

Yousfi

Daham

Berbari

Hadj Yahia

Meraoui

Draham

Becherif

(Benzila 63’)

Ent. : Dahmane Moussa

 

MCA

Chaâl

Hachoud

Mebarakou

Azzi

Karaoui

Derrardja

Kacem

Mokdad

(Cherif EO 88’)

Nekkache

(Djemaouni 69’)

Bouguèche

Seguer

(Zerdab60’).

Ent. : Mouassa

MCA-JSK au 5-Juillet ?

Même si l’équipe Vert et Rouge de la capitale a réussi à gagner tous ses matchs sauf celui de la JSS, le stade Omar-Hamadi de Bologhine fait peur aux Mouloudéens. Après avoir été assurés de jouer leur dernier match de la phase aller au stade du 5-juillet, les responsables du MCA veulent aussi jouer le clasico sur la belle pelouse du temple olympique.

Le vieux stade de Saint-Eugène fait peur au MCA. Les poulains de Kamel Mouassa souhaitent jouer tous leurs matchs au stade du 5-juillet. Avant le match de Coupe contre Frenda, les dirigeants du MCA ont sollicité la LFP pour délocaliser leur rencontre face à l’USMBA au stade du 5-Juillet. Une demande qui a été acceptée par l’instance de Kerbadj et les camarades de Chaouchi vont jouer au stade du 5-Juillet.

Par ailleurs, le DG de la SSPA/MCA Omar Ghrib songe sérieusement à domicilier le clasico contre la JSK au stade du 5- Juillet, il compte formuler une demande dans ce sens avant le début de la phase retour : «M. Kerbadj n’est jamais contre la domiciliation des grandes affiches au stade du 5-juillet. Donc, comme c’est le cas de la première journée, on ne trouvera pas mieux de jouer ce match qu’au stade du 5-juillet. Le stade de Bologhine n’a pas la capacité pour drainer les milliers de supporters des deux clubs. Donc, si tout va bien, on jouera le clasico contre la JSK au stade du 5-Juillet.»

En attendant une réponse favorable de la Ligue de football professionnel, le doyen des clubs algériens, qui vise le titre cette saison, veut jouer dans le plus grand stade de la capitale pour atteindre son objectif.

M. Z. 

 

Chaâl retrouve le onze

Après avoir raté les deux derniers matchs de son équipe en championnat face au RCR et l’OM, le gardien Farid Chaâl a retrouvé hier la compétition officielle pour le compte des 1/16 de finale de la Coupe d’Algérie face à l’équipe de Frenda. Faouzi Chaouchi a débuté la partie sur le banc, ce qui explique pourquoi Mouassa fait jouer ses gardiens à tour de rôle.

 

Mebarakou et Azzi, une première avec Mouassa

Rachid Bouhenna a été écarté des 18 alors qu’il était annoncé titulaire pour ce match face à Frenda, mais Kamel Mouassa a préféré faire jouer le duo Azzi-Mebarakou dans l’axe central  dans ce match de Coupe. Ce sera pareil pour le match contre l’USMBA puisque Abdelghani Demou est incertain pour ce match à cause de sa blessure.

 

Pelouse en piètre état

La pelouse du stade Kaïd Ahmed de Tiaret était en mauvaise état hier à l’occasion du match des 1/16 de finale de la Coupe entre le FCBF et le MCA. Les deux équipes ont trouvé toutes les peines du monde pour pratiquer leur football.

 

Karaoui arrière gauche pour la 2e fois

Comme face aux 1/32 de finale de Dame Coupe contre l’OMA, le milieu de terrain Amir Karaoui a joué hier face à Frenda en tant qu’arrière gauche, alors que Brahim Boudebouda a débuté la partie sur le banc des remplaçants.

 

Le Mouloudia en bleu

Les supporters du Mouloudia d’Alger n’ont pas reconnu leur équipe vêtue de maillot en bleu qu’elle porte lors des derniers matchs joués en championnat ou en coupe. Le peuple du MCA a réclamé aux responsables du club de revenir au maillot habituel vert et rouge. Selon Ghrib, le MCA va porter son vrai maillot à partir du prochain match contre l’USMBA.

 

Derrardja débloque son compteur buts

Il a fallu attendre le match des 1/16 de finale de la Coupe d’Algérie face à  Frenda pour que le milieu de terrain Walid Derrardja marque son premier but de la saison avec le MCA. C’est le même scénario que celui de la saison dernière puisque Derrardja a marqué son premier en coupe face au Médioni, à Oran.

 

2 000 Chanoua à Tiaret

Alors que tout le monde s’attendait à un déplacement de plus de 20 000  supporters du MCA pour ce match contre Frenda à Tiaret, comme en 2003 lorsque les Chnaoua étaient 35 000 contre la formation de Souguer en L2, cette fois-ci pour ce match de Coupe contre Frenda, ils étaient seulement 2 000 fans contrairement aux supporters de Frenda qui étaient soutenus par les supporters de Tiaret plus nombreux dans le stade.

Derrardja : «Ce but en appellera d’autres»

Il a ouvert son compteur buts hier à Tiaret. Un but qui vaut son pesant d’or puisqu’il a permis au Doyen de valider son billet pour les huitièmes de finale.

 

On imagine votre joie après avoir assuré le but de la victoire qui a  permis au MCA de valider son billet pour le prochain tour…

HamdouliAllah, on a assuré l’essentiel. Marquer à Tiaret a permis à mon équipe de passer au tour suivant ne peut que me booster pour être encore plus performant à l’avenir. Je souhaite récidiver lors de la prochaine rencontre contre l’USMBA. Mais, quoi qu’il en soit, on rentre chez nous victorieux et on est vraiment très contents.

 

La qualification a été difficile à assurer, n’est-ce pas ?

Ce fut un bon match où on a tout donné. On a dominé les débats de bout en bout. On a raté plusieurs occasions de scorer et il faudra travailler plus pour améliorer notre efficacité. Ceci dit, le plus important c’est d’avoir gagné la rencontre. Maintenant, on va se concentrer sur la rencontre devant l’USMBA.

 

Jeudi prochain, vous jouerez l’USMBA dans une rencontre comptant pour la dernière journée de la phase aller et qui peut vous permettre de finir champions d’hiver, qu’en pensez vous ?

On est conscients de ce qui nous attend jeudi. HamdoulilAllah, on a bien préparé notre rendez-vous de coupe et aujourd’hui après la qualification, on va se concentrer sur la préparation de ce rendez-vous contre l’USMBA pour le gagner. On fera tout pour réussir le pari. Je tiens à remercier tous les fans qui ont fait le déplacement pour nous soutenir.

M. K.

 

Les Mouloudéens quittent Tiaret bombardés de pierres

Alors que rien ne s’était passé sur le terrain ou dans les gradins, quand les supporters ont pris la route pour revenir à Alger, ils ont trouvé du mal à le faire, puisque les gens de Tiaret ont tenu à leur dire au revoir avec les pierres. Il a fallu l’intervention de la police pour que les Mouloudéens quittent Tiaret sans casse.

Les Chnaoua ont vécu l’enfer à Tiaret

 

Une trentaine de personnes blessées, une voiture renversée par des fans en colère, d’autres endommagées et même un bus transportant des fans caillassé. Comme en 2003, les gens de Tiaret ont tenu à faire vivre l’enfer aux Mouloudéens.

Pourtant, rien ne s’est passé au stade Kaïd Ahmed, que ce soit sur le carré vert ou les gradins. Mais à leur sortie pour rallier Alger, les supporters du Mouloudia d’Alger ont vécu un cauchemar en recevant des jets de pierres en guise d’au revoir, au point où certains croyaient être en 2003, le MCA avait vécu la même situation. Une méchanceté gratuite de la part des gars de Tiaret.  Malgré toute cette peur de recevoir une pierre qui pourrait être fatale, les Chnaoua n’ont pas arrêté de fêter la qualification de leur équipe préférée. Comme en 2003, ils ont certes vécu l’enfer, mais cette année-là, ils avaient validé leur billet pour la division une. Hier, ils sont rentrés chez eux avec le billet qualificatif pour les huitièmes de finale et ils ont commencé à rêver de la neuvième coupe.

Enfin, signalons que la police a tout fait pour limiter les dégâts, mais devant la fureur des gars de Tiaret, il y a eu beaucoup de blessés.

Il faudra vraiment condamner cet acte odieux qui n’honore pas la balle ronde. Car, c’est une pierre qui a été fatale à  Ebossé…

A. Z.

 

Bouhenna, Boucherit et  Seddiki n’étaient pas concernés par le déplacement

Pour le rendez-vous FCBF-MCA, trois joueurs n’étaient pas concernés pas le déplacement à Tiaret. Il s’agit du défenseur axial, Bouhenna, des deux milieux de terrain Boucherit et Seddiki. Le premier pour blessure, le second pour des choix tactiques, alors que le troisième sera libéré cet hiver.

 

Omar honoré

Avant le coup d’envoi de la partie d’hier entre le MCA et le FCBC, Omar Ghrib était très ému d’avoir été honoré par les responsables de l’équipe de Frenda qui lui ont offert des fleurs et un trophée.

 

La demande des Chnaoua

Un tifo a été proposé par les Chnaoua hier dans les gradins du stade Kaïd Ahmed. Les supporters ont tenu à rappeler aux camarades de Bouguèche qu’il va falloir faire comme Benali, Brahem Chaouch et autres en 2003 où le MCA avait arraché son billet pour la division une face à l’équipe de Souguer au stade Kaïd Ahmed. Les Chnaoua ont demandé aux joueurs de suivre les traces des anciens Mouloudéens qui ont écrit en lettres d’or leur passage au Doyen.

 

Amachi dans les 18

Une premier pour lui cette saison, le jeune milieu de terrain Abdelaziz Amachi a été convoqué par Mouassa pour le rendez-vous contre l’équipe du FCB Frenda hier. Amachi a débuté la rencontre sur le banc des remplaçants.

 

Il n’a le droit de signer que les courriers

Le CA interdit tout à Ghrib

Avant-hier, le directeur général du Mouloudia d’Alger, Omar Ghrib a reçu un courrier officiel du conseil d’administration qui lui interdit toute signature mis à part les courriers qui concernent les stades, la ligue ou la FAF. Toutes les prérogatives  lui ont été retirées.

Un directeur général a le droit de signer tous les documents qui concerne la société, mais ce n’est pas le cas pour Omar Ghrib. En effet, après avoir constaté l’état de sa gestion catastrophique, les membres du conseil d’administration, à leur tête le président Laadj se sont réunis et se sont entendus pour retirer à Omar Ghrib toute implication de signature. Une correspondance lui a été adressée jeudi dernier, le CA exige de Ghrib de ne prendre aucune initiative, ni de décision, ni de signer un quelconque document, excepté des correspondances concernant les stades, la ligue ou la FAF. Ainsi donc, Omar Ghrib n’’est pas plus concerné par les contrats des joueurs, le recrutement ou les renouvellements de contrat, ainsi que tout ce qui touche le volet  financier du club l’argent.

Ce qui est sûr, le torchon brûle entre Omar Ghrib et les relations ne sont pas prêtes de s’améliorer de sitôt. Omar Ghrib n’a pas voulu réagir tout de suite, il a décidé de partir à Tiaret et de se concentrer sur le parcours de son équipe en Coupe d’Algérie. A vrai dire, Ghrib a toujours annoncé qu’il veut rester avec l’équipe et ne pas être concerné par le volet administratif, cela veut dire que tant qu’il n’est pas interdit d’accompagner l’équipe…

A. Z.

 

Ghrib, Mouassa, Bencheikh, Merbout et Bouiche

Membres de la commission de recrutement

Lors de sa réunion de travail, le CA a pris la décision d’impliquer le DTS dans le recrutement hivernal et même le volet financier. Ainsi, la commission de recrutement sera constituée de Ghrib, Mouassa, Bencheikh, Merbout et Bouiche.

 

En effet, le mercato hivernal ouvrira ses portes bientôt. Le Mouloudia d’Alger, qui veut absolument jouer les premiers rôles en championnat et faire sensation en Coupe d’Afrique, doit avoir un effectif bien riche et pour cela, il faut assurer un recrutement de qualité. Lors de la réunion de travail tenue mercredi dernier, les membres du conseil d’administration se sont entendus avec le président Laadj sur certains points.

 

Le DTS doit s’impliquer d’avantage

Ali Bencheikh ne cesse de parler des jeunes et de leurs qualités, mais surtout du fait qu’ils sont marginalisés et ils n’ont pas la chance pour renforcer l’équipe première. C’était l’occasion pour lui de soulever cette question puisque le président et les membres du CA ont décidé de désigner Bencheikh dans la commission de recrutement. Ils veulent le voir participer aux choix des joueurs qui renforceront l’effectif mouloudéen cet hiver.

 

Merbout suivra les enchères

Le directeur financier du MCA, Merbout, lui, va avoir un œil sur les prix des joueurs à recruter ou à libérer, le CA ne veut avoir les dettes s’accumuler. Ainsi, Ghrib, Mouassa et Bouiche, Bencheikh et Merbout  assureront le recrutement cet hiver. Le CA veut redresser la barre concernant la gestion de l’équipe et de la société et pour cela, il veut que tout se déroule à la perfection, et surtout faire les bons choix dans le recrutement afin d’assurer un retour en force.

 

Le CA tranchera sur les libérés et les recrues

Une fois que la commission aura choisi les joueurs à recruter ou à libérer cet hiver au sein du Mouloudia, ainsi que les salaires à fixes, les décisions seront présentées aux membres du conseil d’administration et président Ladj qui vont demander l’avis de Maza. En clair, la commission choisira les joueurs à recruter et il faudra que tous ses membres soient d’accord. Cette short liste sera remise au CA qui avec Maza l’acceptera ou pas. Comme tout le monde sait, Omar Ghrib a tendance à travailler en solo. On verra s’il ne sera pas contrarié par cette décision.

A. Z.

 

Ghrib : «Maintenant, place à l’USMBA»

«Même s’il n’y a pas eu beaucoup de buts, le plus important dans ce genre de match, c’est la qualification et c’est ce qu’on a pu obtenir. L’adversaire a bien joué. Normal, quand tu affronte le Doyen, tu joue le match de ta carrière. Et c’est ce qu’on a pu constater sur le carré vert du côté des joueurs de Frenda. Ceci dit, on est qualifié et maintenant place à l’USMBA pour que la joie soit complète. On veut assurer le titre de champion d’hiver et ça passe par vaincre l’USMBA jeudi. »

M.K.

Dahmane : «On a perdu techniquement»

«Aujourd’hui, je suis fier de mes joueurs. Ils ont proposé une belle prestation. On a perdu techniquement, mais on a beaucoup gagné. N’oublions pas, on a joué une grande équipe, le Doyen des clubs Algériens et on a été à la hauteur. On n’a jamais mis la coupe comme objectif, mais on s’est fait plaisir. On remercie les gens de Tiaret qui sont venus en masse pour nous donner de la voix. Je crois qu’on leur a fait honneur. Aujourd’hui, on a redonné au tout Tiaret le goût du foot.»

 

Mouassa : «On n’a pas été au top»

«Le plus important c’est la victoire, on visait la qualification et on l’a eue. C’est une bonne chose. On n’a pas été au top dans notre jeu. J’étais remonté, car j’ai demandé aux joueurs de jouer les balles longues au lieu des passes courtes. Ceci dit, le plus important aujourd’hui, c’est qu’on est passé au prochain tour. On rentre chez nous avec le billet qualificatif et c’est l’essentiel pour nous.»

Pour ce qui est du dernier match de la phase aller qui pourrait se jouer au 5-Juillet, le premier responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa n’a pas de préférence : «Pour ce qui est de la rencontre contre l’USMBA, pour moi, qu’elle se déroule au 5-Juillet ou à Bologhine c’est pareil. Le plus important, c’est d’être au top le jour J pour prendre le dessus afin d’offrir de la joie et le bonheur à notre public qui mérite les honneurs.» Avant de clore son intervention, Mouassa évoqué le nom de Derrardja qui monte en puissance depuis quelque temps en déclarant : «Je suis content pour lui, car c’est un joueur talentueux qui avait besoin d’un déclic pour s’illustrer et pour avancer afin d’atteindre son top niveau. Je lui souhaite plus de réussite à l’avenir, car Derrardja est une valeur sûre.»

M.K.

 

 

 

Classement