MOB : Le MOB négocie avec Alain Michel

 

Alain Michel est apparemment en pole position pour être le nouveau responsable de la barre technique mobiste.

Le nom du technicien français revient très souvent ces jours-ci à Béjaïa. On apprend que l’ancien entraîneur du CR Belouizdad et du NA Hussein Dey serait en négociations très avancées avec les responsables du club phare de la Soummam. Alors que les nombreux fans attendent toujours de voir le nouveau patron de la barre technique de la saison prochaine au club phare de la Soummam, cette question préoccupe davantage les nouveaux dirigeants béjaouis, ainsi que le nouveau directeur technique et sportif Rachid Malek mis en place il y a quelques jours maintenant. Ainsi, un mois après la fin de l’exercice sportif où les Crabes ont réussi à arracher leur ticket d’accession en Ligue 1 Mobilis, et après que les nouveaux responsables béjaouis ont pris les commandes du club phare de la Soummam, la priorité principale de ces derniers est de nommer un nouveau technicien, qui sera en mesure de préparer un team performant capable de défendre les couleurs du club la saison prochaine. Et de lui permettre, par la même occasion, de réaliser les objectifs tracés qui seront sans doute le maintien en Ligue 1 et pourquoi pas arracher une place honorable au classement.

La piste Si Tahar Cherif El-Ouazzani a été abandonné car, d’après les informations en notre possession, celui-ci aurait demandé un salaire exorbitant dépassant 250 millions par mois ; les responsables mobistesont renoncé à CEO car son salaire ne peut en aucun cas rentrer dans le budget du club béjaoui. Par ailleurs, nous avon appris que les autres pistes que suivent actuellement les responsables béjaouis mènent directement au technicien français Alain Michel.

Cependant, les dirigeants qui se trouvent toujours dans l’embarras, continuent à étudier d’autres pistes toujours dans l’espoir de tomber sur le coach au profil recherché pour mener le club en Ligue 1, surtout que le temps presse et qu’il faut faire vite pour espérer être réunir les meilleures conditions avant d’entamer dans un premier temps la préparation estivale puis débuter la compétition officielle.

 

Bougherara, l’autre piste

Bien que le nouveau DTS ainsi que les responsables du MO Bejaia semblent être sur le point de convaincre Alain Michel de coacher les Crabes, ces derniers ne veulent en aucun cas être pris de vitesse ; ils suivent parallèlement d’autres pistes d’entraîneurs. On a donc appris que Bougherara est évoqué par les responsables du club. Ce technicien vient en effet d’être contacté par les responsables béjaouis pour l’inviter à entamer les négociations d’un éventuel contrat avec la maison mobiste.        

  1. B.

Salhi a renouvelé pour 24 mois

Dossier classé. Les nouveaux responsables du MOB ont réussi à convaincre Salhi de renouveler. Salhi a rencontré, hier soir, le nouveau DTS, Rachid Malek, ainsi que les dirigeants béjaouis ; il a fini par accepter l’offre qui lui a été proposée et a par la même occasion renouvelé son contrat de 24 mois.  

 

Il sera demain à Béjaïa pour signer

Belkacemi, c’est réglé

 

Les responsables béjaouis ainsi que le nouveau DTS Rachid Malek ont entamé leur chantier au MO Béjaia par le renouvellement du contrat de Yacine Salhi. Ces derniers ne comptent pas en rester là puisque la stratégie de la nouvelle direction consiste d’abord à établir une liste de joueurs prêts à continuer à défendre les couleurs du club l’année prochaine, puis renforcer les autres compartiments par les éléments disponibles sur le marché des transferts.

Ainsi, la direction mobiste s’active durant ce mercato ; ses membres se sont entretenus avec l’attaquant Ismail Belkacemi afin de conclure un éventuel renouvellement de contrat. Les négociations n’ont donc pas traîné les deux parties ayant rapidement trouvé un terrain d’entente qui arrange et la direction et le joueur. Ainsi, Ismail Belkacemi sera mobiste pour une quatrième année de suite. Après l’entretien du joueur avec les responsables mobistes, l’attaquant Ismail Belkacemi, actuellement en fin de contrat avec le club, a apparemment tout conclu avec la direction béjaouie concernant les conditions du renouvellement de son bail. 

D’après quelques informations, Ismail Belkacemi, qui se trouve actuellement loin de Béjaia, sera de retour demain pour rencontrer les nouveaux responsables du MO Béjaia, et officialiser sa signature au club phare de la Soummam.

  1. B.

 

Bouchiba sur le point d’officialiser

Bien que la nouvelle direction ne veuille rien déballer à propos des joueurs en cours de négociations, on a pu mettre la main sur le nom d’un des joueurs qui serait apparemment sur le point de s’engager avec le club phare de la Soummam. Il paraît que la direction des Vert et Noir serait en négociations avec le milieu de terrain de l’O Médéa Adel Bouchiba. Le joueur a de fortes chances d’être la première recrue béjaouie lors de ce mercato estival.   

 

Benabderrahmane en bonne voie

Des informations à propos de l’éventuel engagement du défenseur de l’USM Bel Abbes Farès Benabderrahmane avec le club béjaoui circulent actuellement dans la ville des Hammadites. Selon une source digne, ce joueur a eu même, durant les jours passés, un tête-à-tête avec la direction du club dans le but de trouver un terrain d’entente avec les responsables mobistes.

Un autre round de négociations entre le défenseur et les dirigeants mouloudéens est prévu les prochains jours. Il paraît également que Benabderrahmane serait prêt à rejoindre le MO Béjaia, il lui reste cependant à régler un petit différend sur le salaire. Un problème qui serait sur le point d’être réglé. On s’attend donc à voir Fares Benabderrahmane officialiser prochainement sa venue à Béjaia.

 

La situation financière, le point noir

Un facteur pourrait cependant constituer un sérieux handicap pour la nouvelle direction quand il faudra prendre attache rapidement avec les joueurs susceptibles de rejoindre les Crabes dès cet été, à savoir le manque de moyens auquel fait face le club. Il faut dire qu’il reste encore quelques salaires à régulariser sans oublier le règlement des dettes des anciens joueurs et entraîneur au niveau de la CRL. On croit savoir que les nouveaux responsables essayent par tous les moyens de débloquer les fonds nécessaires pour entamer le mercato estival en attendant de voir les comptes renfloués par quelques subventions qui ne devraient pas tarder.

 

Classement