Accédez directement au site compétition

Le DJS de la Wilaya de Blida, Kamel Nasri démis de ses fonctions

Les déclarations du sélectionneur national au sujet de l’état des pelouses des stades en Algérie et particulièrement celui de Blida (Mustapha Tchaker), ont fait le tour du monde. De nombreux pays ont parlés du coup de gueule du coach national qui aura ridiculisé les responsables concernés. Réagissant aux propos de Belmadi, le DJS de la Wilaya de Blida, Kamel Nasri, a tenté de justifier les raisons qui ont fait que la pelouse se détériore, ce qui n’a fait que l’enfoncer au final, puisque les arguments avancés par ce dernier étaient loin d’être convaincants. Justifiant par la chaleur le fait que la pelouse de Tchaker soit dans un mauvais état, cela à fait sourire le coach national qui a rappelé qu’au Qatar la température atteint les 60 degrés sans que cela ne dégrade les pelouses. Suite aux déclarations des deux hommes, le MJS a décidé d’ouvrir une enquête qui révélera finalement une négligence de la part des responsables chargés de l’entretien de la pelouse dont le premier n’est autre que le DJS. Beaucoup diront qu’il n’est pas le seul responsable et ceux-ci n’ont pas tort, mais Nasri reste le premier qui doit veiller à ce que tout soit aux normes et réponde aux exigences de la sélection nationale. Face à cette situation, le MJS à décide de démettre de ses fonction le DJS Kamel Nasri, afin de donner l’exemple et montrer qu’il n’est pas permis de badiner avec l’équipe nationale. Le Ministère espère que le message va passer après ce licenciement, les autres secteurs suivrons et que chaque secteur soit sérieusement pris en charge sans avoir à chaque fois à rougir pour intervenir afin d’imposer des sanctions, évitables, simplement par le fait de faire son travail convenablement.

Saâd Zougari nouveau DJS

Aussitôt Kamel Nasri démis de ses fonctions, le MJS a désigné Saâd Zougari comme nouveau directeur de la Jeunesse et des Sports de la Wilaya de Blida. les critiques dont a fait objet le désormais ex DJS, lui ont coutés sa place, tandis que son successeur est appelé à vite remédier aux problèmes de la pelouse du stade Tchaker afin de permettre aux Verts de recevoir le Niger le 6 octobre sur une pelouse digne de ce nom. Autant dire que Zougari est déjà sous pression puisqu’il sera sous les feux des projecteurs.

Classement