Accédez directement au site compétition

Les Harrachis respirent, les Kabyles s’essoufflent

La période du repos ne semble pas avoir changé grand-chose pour cette équipe de la JS Kabylie qui vient de concéder une nouvelle défaite dans le cadre du championnat, compliquant davantage son existence dans cette épreuve. Ce qui n’est pas le cas, par contre, pour les autres tuniques jaunes de Lavigerie qui respirent désormais la forme. Après avoir piégé, en effet, le Mouloudia d’Alger la journée écoulée, l’USM El Harrach a enchaîné hier dans son antre du 1er Novembre de Mohammadia par une nouvelle victoire s’imposant, en match avancé de la 18e journée, devant la JSK sur le score de 1 but à 0. C’est dire que les Algérois progressent davantage au classement général de la Ligue 1 Mobilis donnant de la joie et de l’assurance à leurs supporters, tandis que les Canaris ne cessent de donner des soucis à leurs amoureux. La JSK est de plus en plus menacé du purgatoire. Pour revenir au match, il faut dire que l’USMH a plié l’affaire pendant le premier quart d’heure. Profitant d’une entame de match timide des visiteurs, les Jaune et Noir vont tenter de les taquiner. Une pression qui poussera la défense kabyle à l’erreur provoquant un penalty après que le ballon eut touché la main d’un défenseur. Dehar ne se fera pas prier pour marquer le but qui sera celui de la victoire (13’). Secoués, les Kabyles vont tenter de réagir. Ils se créent des occasions, mais le portier Zeghba n’est mis en péril que rarement, comme c’était le cas pour ce ratage lamentable de Ferhani (21’). La première période se termine logiquement en faveur des Harrachis. La deuxième période ne connaît pas de grands changements dans sa physionomie. Pis, la réaction des joueurs kabyles sera vraiment difficile à expliquer se contentant de gérer le match sans parvenir à imposer la pression exigée dans pareilles circonstances. Les locaux tenteront de profiter de l’occasion, mais en vain. Alors qu’on jouait les arrêts de jeu, l’arbitre accorde un penalty limpide à la JSK, suite à une main de Deghbala (90’+4). La nouvelle recrue Benaldjia bute sur le brio de Zeghba privant, du coup, les Canaris d’un point précieux.

K. B.

 

USMH 1 – JSK 0

Stade du 1er Novembre (El Harrach)

But : Dehar (13’, SP) USMH

 

 

Pelouse en bon état, affluence moyenne, arbitrage de Achouri, assisté de Tamen et Benhamouda

 

Averts : Harrag (8’), Boulekhoua (77’), Abdat (90’+4) USMH.

Sebai (85’) JSK

 

Expls : Charef (77’), Djeghbala (90’+4)

USMH

 

USMH :

Zeghba 5

Boulekhoua 4

Madani 4

Abdat 4

Djeghbala 3

Belarbi 3

Younès 4

Mellal 3 (Hmidi 79’)

Harrag 3

Dehar 5 (Liati 70’)

Benemra 3 (Ketal 90’+2)

Entr : Charef

 

JSK 

Asselah 2

Ferhani 3

Redouani 2

Berchiche 3

Khelili (Mebarki 38’-2)

Sebai 3

Rayah 3 (Zerguine 79’)

Yettou 2

Aiboud 3

Izerguouf 2 (Benaldjia 46’)

Boulaouidet 3

Entr. Hidoussi

 

Film du match

4. Le joueur de la JSK tente sa chance d’un tir puissant des 30 mètres, mais sa balle est passée légèrement au-dessus de la transversale.

12. Tir en retrait de l’attaquant Younès, la balle touche la main d’un défenseur kabyle. L’arbitre siffle le penalty.

13. Dehar transforme imparablement la sentence donnant l’avantage à l’USMH.

21. Joli centre de Boulaouidet sur Ferhani, celui-ci se retrouve seul face au gardien Harrachi mais rate lamentablement.

37. Mellal sert parfaitement Younès qui sollicite Asselah, mais le portier kabyle est à la parade.  

53. Mellal offre une belle balle à Younès, le tir de ce dernier est repoussé par la défense adverse.

76. Benemra lance Liati, celui-ci tente de dribbler le portier kabyle qui écarte le danger.

81. Retrait de Younès sur Hmidi qui tente une belle reprise sauvée par Asselah.

90’+4. Redouani effectue un centre qui touche la main de Djeghbala. L’arbitre siffle un penalty exécuté par Benaldjia, mais rate devant un grand Zeghba.

 

Réserve : USMH 2 – JSK 1

La réserve de l’USM El Harrach s’est imposée hier contre son homologue de la JSK sur le score étriqué de 2 buts à 1. Les deux buts harrachis ont été l’œuvre de Nekrouh et la nouvelle recrue Fekih. A la faveur de ce succès, les harrachis progressent à la 8e place qu’ils occupent conjointement avec les deux Mouloudia d’Alger et de Bejaia.

 

Forte présence des supporters de la JSK

Les supporters de la JS Kabylie tiennent toujours à leur équipe favorite et n’ont nullement l’intention de la laisser tomber. C’est ainsi que plusieurs supporters ont effectué hier le déplacement au stade du 1er Novembre de Mohammadia pour soutenir les coéquipiers du gardien Asselah. Quelque 1.000 amoureux des Jaune et Vert du Djurdjura ont pris place dans les gradins du stade de Lavigerie soutenant de bout en bout leur équipe.

 

Le bus de la JSK est arrivé à 14H

C’est environ à 14 heures que le bus transportant la délégation de la JS Kabylie a fait son apparition au stade d’El Harrach. Les joueurs et leur encadrement technique ont été accueillis chaleureusement sous un tonnerre d’applaudissement. Un geste qui aura, sans l’ombre d’un doute, donné un coup de pouce psychologique aux Kabyles heureux seulement avant le coup d’envoi de la rencontre.

 

Les internationaux d’entrée

Bien qu’ils aient raté la grande partie de la préparation hivernale, les internationaux de la JSK ont été alignés d’entrée hier, à l’occasion du match en déplacement contre l’USMH. L’entraîneur Hidoussi a fait confiance à Asselah (EN A) Rayah, Redouani et Ferhani (EN militaire). Un choix tactique prévisible compte tenu du poids des joueurs en question dans l’échiquier kabyle.

 

Asselah chaleureusement accueilli

Le gardien international de la JS Kabylie, Malik Asselah, a été chaleureusement accueilli par les supporters de la JSK et de l’USMH. Il a été longuement applaudi pour sa bonne prestation lors de la CAN 2017 au Gabon et ce, malgré l’élimination des Verts dès le premier tour. Ayant remplacé au pied levé M’Bolhi (blessé), Asselah a bien rempli son rôle contre la Tunisie et le Sénégal, où il n’est nullement responsable des buts encaissés.

 

Fair-play entre les supporters

La galerie de l’USM El Harrach ne cesse de marquer des points. Elle a eu hier un comportement exemplaire avec les supporters de la JSK. Les deux camps se sont distingués par un grand fair-play qui traduit parfaitement les relations traditionnelles entre les deux clubs.

 

Rial et Mebarki sur le banc

Titulaires indispensables lors de la phase aller, le défenseur Rial et l’attaquant Mebarki semblent avoir changé de statut. Le coach de la JSK, Hidoussi, ne compte pas visiblement sur eux. C’est ce qui explique d’ailleurs la décision de l’entraîneur de les mettre sur le banc des remplaçants en début de match. La décision du technicien tunisien n’est pas passée sans susciter les interrogations des uns et des autres.  

 

Hannachi aux abonnés absents

Le président de la JS Kabylie, Moh Cherif Hannachi, n’était pas présent hier au stade du 1er Novembre de Lavigerie. C’est ce que nous avons pu constater sur place. Il semble que le dirigeant kabyle limite désormais ses déplacements avec l’équipe. Quoi qu’il en soit, d’autres dirigeants étaient présents à El Harrach pour veiller sur le bon fonctionnement de la délégation kabyle.

 

Izerguouf et Khelili dans l’équipe type…

Le patron de la barre technique de la JS Kabylie n’a pas compté sur tous les joueurs recrutés pendant le marché hivernal des transferts. Il n’a fait que titulariser les joueurs Khelili et Izerguouf. Les joueurs en question semblent avoir laissé une bonne impression pendant la préparation hivernale, d’où la position du coach qui les a préférés à Rial ou Mebarki.

 

… Benaldjia et Zerguine sur le banc

A l’opposé, l’autre nouvelle recrue Benaldjia n’a pas eu les faveurs du coach. Il a débuté d’ailleurs la rencontre d’hier contre l’USM El Harrach sur le banc de touche. C’est dire que le joueur en question se doit de redoubler d’efforts pour espérer convaincre son entraîneur et gagner, par la même occasion, une place dans l’équipe type des Canaris du Djurdjura. Benaldjia a toujours indiqué qu’il fera de son mieux pour être à la hauteur de la confiance des dirigeants. Même cas de figure pour la nouvelle transfuge blidéenne, Zerguine, qui a commencé le match sur la main courante.

 

La JSK fait pleurer ses supporters 

 

 «Mouillez le maillot»

Scène pénible pour les fans kabyles, celle de voir leur équipe flirter avec la relégation puisque la JSK plonge encore au classement après cette défaite. Les fans ne sont pas restés les bras croisés.

Présents par centaines au stade du 1er-Novembre de Mohamadia, les supporters kabyles ont été grandement déçus par la tournure des évènements puisque leur équipe aurait pu aspirer à un meilleur résultat mais, malheureusement, le pénalty raté en fin de partie fait qu’elle rentre bredouille de ce déplacement à Alger. La situation devient de plus en plus compliquée et les supporters le savent. Par conséquent, ils ont décidé d’attendre les joueurs à la fin de la rencontre. Lorsque ces derniers allaient quitter le stade, les fans les ont accostés. Ils n’y sont pas allés par quatre  chemins : «Mouillez le maillot. On parle de la JSK là. Regardez où elle est désormais. Certains joueurs marchaient sur le terrain, c’est inadmissible. Réveillez-vous, faites le nécessaire pour rebondir, ça ne peut plus durer ainsi.» Des propos en direction des joueurs, notamment les cadres que sont Asselah, Boualouidet ou encore Berchiche, pour ne citer que ceux-là. Les joueurs ont compris ce que voulaient dire leurs fans et leur ont promis de tout faire pour remonter la pente et faire en sorte de relancer la machine.

Certains étaient en pleurs !

Preuve que cette défaite a fait beaucoup de mal à la formation kabyle et à ses supporters, l’image de plusieurs supporters qui étaient carrément en pleurs. En effet, touchés par ce qui arrive au club le plus titré d’Algérie, les fans ont versé des larmes car leur club n’est plus ce qu’il était, un club qui luttait pour le titre chaque saison et qui faisait tout ce qu’il pouvait pour faire bonne figure dans les différentes compétitions internationales qu’il jouait. Des images qui montrent l’attachement des fans à leur équipe et qu’ils sont touchés, désorientés et surtout abasourdis par ce qu’est devenue une équipe comme la JSK, celle qu’on donnait comme exemple. Il est clair désormais que les joueurs vont se retrouver sous pression dès la prochaine rencontre face à l’ESS à Tizi. Une rencontre qui sera désormais très importante pour quitter la zone de danger car, si les choses continuent en l’état, la JSK serait dans le risque. Ce que ne veulent pas entendre les supporters qui auraient déjà promis de faire le plein pour le choc de la prochaine journée face à Sétif à Tizi Ouzou.

M. K.

 

Il a raté un penalty à la 91’

Les débuts cruels de Benaldjia

 

Au cours de cette rencontre de championnat, le nouvel attaquant kabyle, Mehdi Benaldjia, était titulaire. Cependant, pour ses grands débuts, il a vécu un scénario cruel car sa prestation était loin d’être médiocre, bien au contraire.

En effet, pour la première rencontre pour les Kabyles, le coach Sofiane Hidoussi a décidé d’aligner les nouvelles recrues, Izerghouf et Mehdi Benaldjia. De l’avis de tous, ce dernier a réussi une belle rencontre puisqu’il a été très actif. Cependant, ses débuts ont été marqués par ce penalty raté qui aurait pu offrir un point aux Canaris. Malheureusement, le destin a été cruel avec lui du moment qu’il a échoué devant un excellent Zeghba. Ceci a donc pourri la première de l’ancien de la JSS avec les Kabyles. Une prestation de qualité qui a été gâchée par ce penalty raté.

 

«J’assume seul cette défaite»

Accosté par nos soins à la fin de la rencontre, il était abattu et a préféré assumer la pleine responsabilité de la défaite : «Je suis vraiment désolé pour cette défaite. On avait à cœur de bien débuter la phase retour. Malheureusement, ça n’a pas marché. Il ne faut pas accabler mes équipiers. Je suis le seul responsable de la défaite. Je voulais tirer le penalty et j’assume cette décision. J’assume cette défaite car je suis le seul responsable. Je demande pardon aux supporters et je leur promets qu’on se rachètera.»

 

Il est le 1er tireur de penaltys

Boulaouidet : «Il a demandé à le tirer…»

El-Hadi Boulaouidet, désigné pour tirer les  penaltys, ne veut pas que Benaldjia soit le seul à blâmer après cette défaite. Il vole au secours de son camarade : «Je pense qu’il ne faut pas rester sur ce fait de jeu. C’est mon camarade, il m’a demandé de tirer et je l’ai laissé faire. J’aurai bien pu le faire et rater aussi. Il ne faut pas le blâmer. On a eu des occasions mais on n’a pas réussi à les mettre.»

 

Hidoussi : «Même s’il avait marqué, je l’aurais sanctionné»

L’entraîneur kabyle a été direct. Il va sanctionner Benaldjia du moment qu’il n’est pas le tireur désigné de penaltys : «Pour moi, c’est clair, j’ai désigné un joueur pour tirer les penaltys et c’est Boulaouidet. Même si Benaldjia avait marqué, je l’aurais sanctionné car il n’est pas le tireur. Si Boulaouidet avait refusé de le faire, j’aurais compris mais il avait envie de le faire.»

M. K.

Dahar : «Je n’ai pas déçu nos fans»

«Je suis très content d’avoir marqué le but de la victoire pour mon équipe. C’est vrai qu’il y avait de la pression face à une bonne équipe de la JSK. Sur l’action du penalty, je ne me suis pas posé de questions. J’ai exécuté la sentence et marqué. Dieu merci, je n’ai pas déçu nos fans. Cette victoire sera importante pour nous à l’avenir.»

 

L’œil du coach :

Haniched : «Très important pour le moral»

S’exprimant sur la rencontre, l’entraîneur des gardiens d’El-Harrach assure : «Je pense que ce n’était pas une rencontre facile pour nous. Cependant, les joueurs ont fait ce qu’il fallait pour enchaîner par une nouvelle victoire. Ils sont à féliciter car ils ont bien joué. Cette victoire va avoir un très bon effet sur le moral des troupes et va nous permettre d’aborder la suite du parcours dans de meilleures conditions.»

 

«Zeghba sera un grand gardien»

Sur la prestation de Zeghba, Haniched loue les mérites de son portier : «Je pense qu’une  fois de plus Zeghba a sorti une très belle prestation. Il nous a sauvés de situations chaudes. Il a progressé et va progresser encore. Il est en train de prouver qu’il est l’un des meilleurs du championnat. Il sera un grand gardien.»

 

«J’avais besoin de repos»

Aprés avoir pris du recul ces derniers temps, Mohamed Haniched a repris le travail et explique : «J’avais besoin de me reposer et prendre un peu de recul. Les choses ne sont vraiment pas faciles au sein du club. Maintenant, on espère des jours meilleurs.»

M. K.

Hidoussi : «On assume tous la responsabilité de cette défaite»

 

L’entraîneur tunisien de la JSK était naturellement déçu après cette défaite et a avoué qu’il a tout fait pour gagner. Il assure que la chance a tourné le dos à son équipe et promet de se relancer.

Le coach kabyle avait du mal à trouver les mots après cette défaite surtout quand on sait que la JSK a fourni un bon match, d’après les dires de son entraîneur : «C’est ça le football. Je pense que l’équipe s’est beaucoup améliorée. On a fait notre travail convenablement. On a maîtrisé le jeu. La rencontre de reprise de la compétition est la plus compliquée. Physiquement, on était prêts et je pense qu’on a fourni une prestation de qualité. Je ne me focalise pas sur la production, je veux des résultats. On a perdu ce match et, bien sûr, ça fait mal parce qu’on a raté des buts et on leur a offert un cadeau puisqu’on leur donne la balle sur l’action qui amène le penalty. Cette défaite, on l’assume tous. On est tous responsables, on ne va pas fuir. Joueurs et entraîneur assument cette défaite.»

 

«Tout est allé contre nous au cours de ce match»

Poursuivant dans son analyse de la rencontre, Hidoussi assure : «Je sais qu’on peut être meilleurs que ça. On manque de concentration, on donne beaucoup de balles à l’adversaire. C’est un problème. Nos joueurs étaient fatigués. On était obligés de faire jouer les militaires. Ces derniers ont passé toute une journée debout (la réception de Gaïd Salah, ndlr). Tout a été contre nous au cours de cette rencontre. Que peut-on faire ? On assume, voilà.»

 

«Certaines recrues sont prêtes, d’autres non»

Invité à s’exprimer sur le rendement de ses nouvelles recrues, le coach dresse un constat mitigé : «Je pense que certains de nos nouveaux joueurs sont prêts. D’autres ne le sont pas. Il faut les préparer.»

 

«Un penalty à la 12e et un autre à la 94e, que puis-je faire ?»

La situation devient compliquée pour la JSK mais le coach a fait savoir que, sur ce match, il ne pouvait rien faire et s’explique : «Ce que j’ai pu voir, c’est que les joueurs ont joué avec le cœur, ils ont tout donné sur le terrain. La chance nous a tourné le dos. Je ne cherche pas la prestation, je veux prendre des points. Que puis-je faire aujourd’hui ? Penalty à la 12e minute de jeu et penalty à la 94e. Que peut faire l’entraîneur ? J’ai fait les changements, on a dominé, on a créé des occasions mais on n’a pas marqué.»

 

«Je demande pardon à nos fans»

Avant de clore son intervention, Hidoussi n’a pas raté l’occasion de s’excuser auprès des fans : «On demande pardon à nos supporters qui sont venus en grand nombre. Maintenant, on a le match face à Sétif et j’espère qu’ils seront là avec nous.»

M. K.

Auteur d’une très belle prestation

Zeghba offre la victoire à l’USMH

 

Encore une fois, le dernier rempart harrachi a sorti une prestation de tout premier ordre face à la JSK. Si son équipe a pu arracher les trois points de la victoire, elle le doit en grande partie à son portier.

 

C’est devenu certainement l’un des meilleurs portiers du championnat cette saison. Mustapha Zeghba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne laisse plus rien au hasard et prouve à chaque rencontre qu’il a effectivement passé de nombreux paliers pour atteindre le statut d’un des meilleurs gardiens de but en Algérie. Hier, il savait bien qu’il avait un rôle très important à jouer face à la JSK. Comme la semaine passée face au Mouloudia, il ne s’est pas posé beaucoup de questions et a immédiatement donné cette assurance à sa défense. Sûr de ses interventions, une lecture de jeu excellente, il a réussi à repousser les tentatives des attaquants kabyles au cours de cette rencontre. D’ailleurs, si El Harrach a enchaîné, elle le doit en grande partie à lui.

 

Un arrêt sur penalty déterminant

Preuve que Zeghba a encore été le maillon fort des Jaune et Noir, cet arrêt à la toute dernière minute de la partie. La JSK a bénéficié d’un pénalty à la 91e minute. Benaldjia s’est présenté pour le frapper, mais le dernier rempart algérois a sorti une très belle parade pour dégager le cuir et préserver ce maigre mais précieux avantage. D’ailleurs, après cet arrêt, tout le monde a couru vers lui pour lui donner l’accolade et même son entraîneur, qui a été exclu au cours de cette partie, est rentré sur le terrain pour le prendre dans ses bras. Avec cette nouvelle prestation de grande qualité, Zeghba gagne encore en confiance et peut maintenant de manière légitime postuler à une place en équipe nationale.

M. K.

Harrag, Djeghbala et Abdat suspendus

Si El Harrach a gagné la rencontre face à la JSK, elle a dans le même temps perdu le service de trois joueurs pour la prochaine rencontre. En effet, Harrag et Abdat ont eu des cartons jaunes au cours de cette partie pour contestation de décision, tandis que Djeghbala a été exclu. Trois absences de taille pour les Jaune et Noir au cours de la prochaine journée de championnat.

 

Les fans soutiennent Charef

Exclu au cours de la partie, le premier responsable de la barre technique algéroise, Boualem Charef a pu compter sur le soutien des supporters présents au stade de Mohammadia. Dès qu’il est apparu à la fin de la rencontre, le public a commencé à scander «Djeich, chaâb, maâk ya Charef». Un soutien qui doit certainement faire plaisir au principal concerné.

M. K.

    

 

  

Tags: ,

Classement