Accédez directement au site compétition

Ligue 1-18e journée: le MCO et le MOB reviennent de loin

Les derbies MC Oran - RC Relizane et MO Béjaïa - CS Constantine ont tenu leurs promesses samedi, en clôture de la 18e journée de Ligue 1 Mobilis, car ayant régalé le public avec du beau jeu et surtout des buts, même si au final ils se sont soldés par un nul identique (2-2) qui n'arrange aucun d'entre eux.

 Les objectifs de ces équipes étaient diamétralement opposés, puisque le MCO jouait pour une place sur le podium, alors que le MOB, le CSC et le RCR espéraient s'éloigner de la zone rouge, toujours est-il que leurs aspirations étaient les mêmes, à savoir : la victoire.

         Finalement, ils se sont tous neutralisés (2-2), mais c'était tout de même de "bons nuls", avec beaucoup de buts et surtout, du suspense, aussi bien à Oran qu'à Béjaïa, car les deux derbies ont connu plusieurs retournements de situation.

          Le RCR, avant-dernier avec 14 points, a commencé en effet par mener (2-0) à Oran, grâce à Benayad (28') et Guebli (45'+2), avant de se faire rejoindre au score en toute fin de match.

         C'est d'abord Benayad, auteur d'un but contre son camp à la 68e minute qui a permis à son ancienne équipe de revenir dans la partie, avant que Hicham-Chérif ne remette les pendules à l'heure (78').

         Les Sanafir du CS Constantine ont connu pratiquement le même retournement de situation à Béjaïa puisque, après une ouverture du score précoce, signé Belamiri (8'), ils ont concédé l'égalisation devant Lakhdari, juste avant la fin de la première mi-temps.

         Bien que réduits à dix à l'entame de la seconde période, après l'expulsion de leur buteur Belamairi à la 54e, les Constantinois ont réussi à reprendre l'avantage au score grâce à l'Ivoirien Manucho (65'). Mais leur joie a été de courte durée, puisque Messaâdia a pu égaliser pour les Crabes à la 72e minute.

         Un nul qui n'arrange aucune des deux équipes, qui restent scotchées à leurs places respectives, à savoir : celle de lanterne rouge pour le MOB, et 11e pour le CSC, qui ne compte qu'une longueur d'avance sur le premier club non relégable, le DRB Tadjenant. 

          Jeudi, en ouverture de cette 18e journée, ce sont les clubs algérois USM El Harrach et CR Belouizdad qui ont réussi de bonnes affaires, puisque les Jaune et Noir se sont hissés à la 8e place du classement général, avec 25 points, après leur victoire contre la JS Kabylie (1-0), au moment où les Belouizdadis sont allés ramener un précieux nul de chez la JS Saoura (1-1), et qui leur procure une longueur d'avance sur le premier club relégable, la JS Kabylie.

          Le lendemain, vendredi, c'était au tour d'un autre club algérois, le MC Alger de frapper un grand coup, en allant gagner (2-1) chez le CA Batna. Ce qui lui a permis non seulement de consolider sa première place en tête de la Ligue 1 Mobilis, avec 33 points, mais aussi de conserver deux longueurs d'avance sur l'ES Sétif, le nouveau dauphin, ayant battu de son côté l'Olympique de Médéa (1-0), grâce à Akram Djahnit (20').  

         Autre bonne affaire réalisée vendredi, celle de l'USM Bel-Abbès, qui s'est hissée sur la 3e marche du podium, avec 30 points, après sa victoire (2-1) chez le NA Hussein Dey, grâce à Balegh (5') et Benabderrahmane (41'), alors que Gasmi avait signé l'unique but Nahdiste, sur penalty à la 24e minute.

         A l'instar du Nasria, l'USM Alger a trébuché au cours de cette 18e journée, en concédant un nul vierge à domicile face au DRB Tadjenanet, dont le gardien Oussama Litim a joué un rôle déterminent dans cette performance, notamment, en réussissant plusieurs arrêts décisifs.

 

Tags: , ,

Classement