Accédez directement au site compétition

Les Kabyles croient à la Remontada

A J-2 du match contre le MC Brewereis

Sévèrement battue au match aller à Monrovia sur le score de 3 buts à 0 par la formation libérienne de MC Brewereis, la JS Kabylie refuse de s’avouer vaincue.

En dépit du caractère large du score, il n’en demeure pas moins que notre représentant en Coupe de la CAF, de retour à la scène continentale après six ans d’éclipse, ne veut pas s’en aller de sitôt. Il compte bien réaliser la meilleure performance possible et faire en sorte, par la même occasion, de revenir de loin. L’expérience nous a bien appris qu’un écart de trois buts demeure toujours surmontable, pour peu que les joueurs se donnent à fond et pensent aux couleurs de la JS Kabylie. L’entraîneur en chef, Mourad Rahmouni, sait bien que la mission n’est pas facile et que la chance n’a pas été de son côté, puisqu’il doit entamer son travail à la tête de la barre technique de Jaune et Vert avec un match difficile en Coupe de la Confédération africaine. Dans ses impressions accordées à Compétition, le désormais ancien entraîneur du MC Saïda parle de la remobilisation générale pour espérer fédérer le groupe sur le même objectif, à savoir passer avec succès le cap des préliminaires de la Coupe de la CAN. La défaite concédée au match aller ne doit  en aucun cas compromettre les chances des Jaune et Vert de passer à la prochaine étape. Le match aller, loin du score, a bien montré que notre représentant avait bien les moyens d’espérer un résultat nettement meilleur. Surtout pendant la première période, qui s’est achevée sur un score de parité et pendant laquelle les Algériens auraient pu marquer au moins un but. Dans ce cas de figure, le sort du match aurait été tout autre. Le président Hannachi, malgré la déception née de la lourde défaite, avait même souligné dans ces mêmes colonnes que ses hommes ont raté le coche en première mi-temps. Et celui qui ne sait pas profiter des opportunités offertes finira toujours par se faire avoir. Quoi qu’il en soit, les joueurs sont bien conscients que la carte de la qualification reste entre leurs mains. Pour peu qu’il sache comment négocier le match retour prévu ce dimanche contre les Libériens au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

A. N.  

…………………………………………….

La Kabylie attend beaucoup de Rahmouni et Moussouni

 

Le staff technique de la JS Kabylie a changé de mains depuis le début de la semaine en cours.

 

Après le départ de Kharoubi, qui assurait l’intérim, la barre technique est confiée à deux anciennes gloires de la JSK qui sont, Mourad Rahmouni et Fawzi Moussouni. Le premier est l’entraîneur en chef, alors que le second est l’adjoint. Les deux hommes ont une bonne réputation en la matière. A Béjaïa, avec le MOB, ou à Saïda, avec le MCS, les deux hommes n’ont jamais déçu. Leur travail est toujours bien apprécié. C’est pourquoi la Kabylie attend beaucoup des deux anciens champions d’Afrique des résultats prometteurs et qu’ils fassent en sorte surtout de sortir l’équipe de sa léthargie. Dans ce sens, l’ancien attaquant, Faouzi Moussouni, connu pour son amour pour la JSK, et surtout son esprit gagneur, s’est engagé à totalement changer le visage d’une JSK jusque-là loin d’être convaincant. Il affirme même que les supporters de la JSK vont avoir droit à des joueurs vraiment combatifs, qui évolueront avec la grinta digne de leurs prédécesseurs. Des propos qui ont laissé une forte impression chez les supporters de la JSK, lesquels attendent désormais beaucoup du duo Rahmouni-Moussouni. La nouvelle composante du staff technique ne veut nullement, en tout cas, décevoir d’entrée. Leur objectif est bien de rendre la fière allure à la JSK et surtout redonner la joie à une galerie, grandement frustrée par la succession des mauvais résultats. Le match de ce dimanche contre le club du Liberia sera d’une importance capitale pour les Rahmouni et Moussouni, afin de signer de fort belle manière leur retour à la…maison. Une qualification après la défaite de trois buts à zéro au match aller serait un signal fort pour les pessimistes. Défi.

A. N.

…………………………………………….

Les joueurs décidés à transcender

Pour les joueurs de la JS Kabylie, il n’est plus question de continuer sur cette série de mauvais résultats. Après les ratages successifs en championnat, l’équipe est allée toucher le fond du trou, s’inclinant lourdement en match aller du tour préliminaire de la Coupe de la CAF contre le MC Brewereis. La déception est telle que les coéquipiers du défenseur Berchiche veulent absolument redresser rapidement la barre pour se retaper leur moral, et surtout se remettre sur les bons rails des victoires. D’autant plus que l’équipe est menacée par le spectre de la relégation, qui nécessite un retour rapide au chemin des succès. Le match de ce dimanche contre les Libériens offre une occasion idéale pour que les joueurs puissent retrouver leur esprit. Les joueurs n’ont pas cessé d’exprimer à leur nouveau staff technique leur nette ambition de mettre un terme aux déconvenues qui pèsent lourdement sur leurs épaules. Ils ont exprimé leurs capacités de remonter la pente. A commencer par le match contre le représentant libérien, qui ne viendra pas, certes, pour faire de la figuration, mais qui reste prenable au regard de la qualité de jeu qu’il a offerte au match aller, et ce, malgré l’écart des buts. La balle est désormais dans le camp des joueurs pour ouvrir une nouvelle page d’une JSK de…joie.

A. Naoufel

…………………………………………….

Bien qu’il ait gagné le match aller

Le MC Brewereis n’est pas un foudre de guerre

La JSK est sortie, le week-end passé, d’une mésaventure du côté de la capitale libérienne, s’inclinant face au MC Brewereis par 3 buts à 0. Il faut dire que les Canaris ont été confrontés à des circonstances pénibles, en raison d’un voyage harassant dû à un retard (fatal). Complètement épuisés, les Kabyles n’ont pu résister à la chaleur, l’humidité et surtout à l’erreur (de trop) du gardien Malik Asselah. Il faut souligner dans ce sillage, que les Jaune et Vert n’auraient jamais perdu par un tel score dans des circonstances différentes. Car, l’adversaire libérien n’a absolument rien d’un foudre de guerre. C’est une équipe tout juste moyenne. Au match aller sur un terrain défectueux (tartan première génération) et un stade ne remplissant nullement les critères, l’adversaire des Canaris n’avait pas impressionné. Son jeu est loin d’être chatoyant et ses trois compartiments sont peu complémentaires. Si le MCB a réussi une telle victoire, c’est parce que, tout simplement, la JSK lui a offert le succès. Au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, le contexte sera complètement différent. Les coéquipiers du défenseur Ferhani seront appuyés par leurs supporters. Le staff technique va certainement mettre en place un plan de jeu à même de déstabiliser cette défense libérienne, qui a montré ses limites au match aller, puisque les Kabyles se sont créé de nombreuses occasions ratées par manque de réalisme. A noter que le MCB a perdu deux places au classement général du championnat libérien, descendant de la troisième à la cinquième place.

A.N.

…………………………………………….

Boultif devant la chance de sa vie

Le gardien numéro un de la JS Kabylie, Malik Asselah, pourrait ne pas être aligné d’entrée ce dimanche contre le MC Brewereis (Liberia). C’est ce que nous avons pu apprendre de sources généralement bien informées. Le gardien de l’équipe nationale a compromis grandement ses chances de jouer ce dimanche après ses absences lors des entraînements des deux derniers jours. Outre la blessure dont il souffre, Asselah semble traverser actuellement un passage à vide. Le staff technique ne compte pas l’aligner, du coup, ce dimanche. Il semble, toujours selon nos informations, que le staff technique ferait appel aux services du portier Boultif. La décision finale sera prise demain, apprend-on encore.

…………………………………………….

La JSK a besoin de des supporters

Il est prévu que le match de ce dimanche, comptant pour le retour du tour préliminaire de la Coupe de la CAF que les supporters de la JSK soient présents en force. Très motivés par l’arrivée à la tête de la barre technique des amoureux du club et estimant que les joueurs ont besoin de le leur appui, les supporters kabyles vont prendre, comme au bon vieux temps, d’assaut les gradins de l’enceinte du 1er Novembre de Tizi Ouzou en vue de «pousser» les «Jaunes» vers la qualification au prochain tour. C’est vraiment jouable pour les hommes braves de la Kabylie.

…………………………………………….

JSK – JSS sur le petit écran

Le match de la 21e journée entre la JS Kabylie et la JS Saoura sera retransmis en direct par la Télévision publique nationale. La rencontre aura lieu le 25 février prochain au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou à partir du 16 heures.

 

 

Tags:

Classement