Accédez directement au site compétition

Boulekhoua : «Difficile de digérer la défaite face au NAHD»

 

L’arrière gauche des Jaune et Noir, Zineddine Boulekhoua avec lequel on a pris attache hier dans l’après-midi, est revenu sur le scandale de jeudi passé et les erreurs de l’arbitre Halalchi qui a coûté à son équipe de les trois points du derby face au NAHD. Le défenseur harrachi estime que c’est très difficile de reprendre le travail avec une défaite.

 

Avec un peu de recul, un commentaire sur le faux pas concédé face au NAHD ?

Franchement, c’est une défaite amère  pour nous dans la mesure où nous avons misé sur un bon résultat pour améliorer notre position au classement général et se racheter après le dernier match nul face au CAB. Dommage que cela n’a pas été le cas, à cause d’un arbitrage vicieux qui nous a coupé les jambes en première mi-temps. Après le second penalty imaginaire offert au NAHD, nous n’avions plus le moral de continuer à jouer.

 

Justement, votre rendement a baissé après le second but de l’adversaire. Qu’est-ce qui s’est passé ?

C’est vrai, alors que nous avions bien entamés la rencontre en pressant l’adversaire dans son camp, les deux penaltys accordés par l’arbitre au NAHD nous ont perturbés au point où il nous a été difficile de maintenir le même rythme et notre niveau a baissé d’un cran.

 

La reprise s’est déroulée dans une ambiance morose, malgré le soutien apporté pour vos supporters qui se sont rendus au stade pour vous encourager…

Vous savez, c’est toujours dur de reprendre le travail après une défaite du genre. Mais on n’a pas d’autre choix que d’oublier cet échec et laisser l’arbitre à sa conscience. Le geste de nos supporters nous a vraiment touchés et on tâchera de se ressaisir face au MCO et leur dédier la victoire incha Allah. 

 

Et comment s’annonce cette rencontre pour vous ?

Ce sera un match difficile et important pour nous. Nous aurons affaire à une équipe du MCO qui viendra à Alger avec la ferme intention de revenir avec un bon résultat et qui fera certainement le maximum pour s’imposer et se racheter après ses deux défaites de suite. En ce qui nous concerne je crois que nous n’avons pas droit à l’erreur, surtout après notre dernière prestation qui nous met dans l’obligation de bien préparer ce rendez-vous et récupérer les points perdus face au CAB et au NAHD.
M. H.

Reprise sous haute tension

 

Les Jaune et Noir ont repris, hier matin, le chemin des entraînements au stade de Mohammadia pour préparer leur prochaine sortie en championnat, qui aura lieu jeudi prochain, face au MCO.

 

Les joueurs de l’USMH ont trouvé de nombreux supporters pour les accueillir. Ces derniers, qui ont affiché leur inquiétude pour l’avenir de leur équipe, ont encouragé et félicité les joueurs pour leur rendement face au NAHD, malgré l’amère défaite imposée par l’arbitre Halalchi.

 

Les supporters exigent une réaction face au MCO

Les fans qui se sont présentés hier au stade pour encourager les joueurs n’ont pas cessé d’afficher leur inquiétude quant à l’avenir de leur équipe. Ils ont profité de cette occasion pour demander aux camarades de Younès de redoubler d’efforts et se ressaisir ce jeudi face au MCO. Le message des supporters a été bien reçu par les poulains de Charef qui promettent de renouer avec le succès dès le prochain rendez-vous et assurer le maintien le plus vite possible.

 

«Halalchi est interdit à Lavigerie»

Les nombreux supporters qui se sont rendus hier au stade n’arrivent toujours pas à digérer la défaite que M. Halalchi leur a imposée, le week-end passé face au NAHD, et qui a accordé deux penaltys imaginaires à l’adversaire. Les chauvins supporters ont traités le directeur du jeu de tous les noms d’oiseaux en exigeant de bons arbitres pour diriger les matchs de leur équipe. «Notre équipe est victime de la hogra. Des arbitres font tout pour voir l’USMH en Ligue 2 Mobilis. Malheureusement nous n’avons personne pour défendre l’intérêt du club. Nous n’avons pas des dirigeants capables de faire la pression sur la LFP, sinon comment expliquez-vous le fait de programmer tous les matchs de l’USMH jeudi alors que les autres matchs se jouent vendredi et samedi. Tout simplement c’est pour priver les supporters de se rendre au stade. Au nom des fans de l’USMH, je conseille à la commission d’arbitrage de ne plus désigner Halalchi pour les rencontres de notre équipe, notamment à Mohammadia», nous déclara un supporter présent sur les lieux.

 

Dispositif de sécurité impressionnant

Pour assurer la sécurité des joueurs et des membres du staff technique, un renfort impressionnant a été mis en place. Plusieurs policiers ont encerclé le stade pour qu’aucune personne étrangère ne puisse accéder sur le terrain.

M. H.

 

Zeghba, le seul absent

Le gardien numéro un des Jaune et Noir, Mustapha Zeghba, a raté la séance de reprise effectuée hier au stade de Mohammadia. Selon un membre du staff technique que nous avons contacté, le dernier rempart des Harrachis est retenu par les examens de rattrapage à l’université et sera attendu pour aujourd’hui à l’occasion du match amical qui devra se jouer au stade du 1er-Novembre.  

M. H.

 

10 penaltys sifflés contre Essefra

L’USMH, un club visé !

 

L’arbitrage continue de nuire au fonctionnement normal de nos championnats de football. Chaque semaine, des arbitres de différents rangs enfreignent les lois du jeu et causent du tort à l’équité entre les clubs en confrontation. Jeudi, au stade du 5-Juillet, lors du derby algérois entre le NAHD et l’USMH, Merzak Halalchi a (re) fait parler de lui en accordant deux penaltys litigieux aux gars d’Hssein-Dey.

L’USMH crie  à l’injustice des hommes en noir, cette saison. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la formation harrachie qui pratique le meilleur football dans le championnat de Ligue 1 Mobilis, aux yeux de tous les observateurs, se trouve lésée par les directeurs de jeu qui sont en train de tout faire pour la saboter et la reléguer en Ligue 2 Mobilis. Les hommes en noir n’ont pas épargné Essefra durant cet exercice en cours, en avantageant ses adversaires sur le rectangle vert, à l’image de l’autre penalty imaginaire accordé à la JSK, lors de la 19e journée durant le temps additionnel. Dix penaltys sifflés contre les coéquipiers de Zeghba, depuis l’entame du championnat, équivalent 0.5 penalty par match. A cet effet, les dirigeants du club et à leur tête, Mohamed Laïb doivent réagir et solliciter la Ligue de football professionnel et la commission d’arbitrage pour mettre fin à ce massacre et éviter le pire à leur équipe qui n’a pas encore assuré son maintien. 

M. H.

 

Match amical, ce matin

Finalement, les dirigeants de l’USMH, à leur tête le coach Boualem Charef, ont pris la décision de jouer un match amical avant de recevoir le MCO, jeudi prochain. Selon un membre du staff technique avec lequel on a pris attache dans l’après-midi d’hier nous a fait savoir que les camarades de Benamra joueront aujourd’hui un match amical face à une équipe où son nom n’a pas été dévoilé.

M. H.   

 

Ambiance morose à l’entraînement

Les jours se font durs à l’USMH et cela se ressent sur le moral de tous les joueurs. A l'entraînement d’hier, on sentait bien que l'ambiance était plombée par ce nouveau revers face au NAHD. Le doute est aujourd'hui bien ancré dans l'esprit du groupe ce qui pourrait compliquer un peu plus la tâche pour ce jeudi face au MCO.

M. H.

 

Aucun blessé dans le groupe

A partir d’aujourd’hui, le groupe sera au grand complet et le staff  technique pourrait compter sur tous les  joueurs en prévision du match contre le MCO. Désormais, l’infirmerie s’affiche entièrement vide et ne compte plus de joueur blessé. Le gardien Mokrani qui souffrait d’une blessure à l’épaule est complètement rétabli et il a repris les entraînements avec le groupe, hier. Pour ce qui est de porter Zeghba qui a raté la séance de reprise sera de retour aujourd’hui pour entamer la préparation du prochain match face aux Oranais.  Donc, une bonne nouvelle qui réjouit le staff technique qui aura l’embarras du choix pour composer un onze cohérent et équilibré face au MCO.

M. H.

 

 

Tags:

Classement