Accédez directement au site compétition

MCO: Belhadj va sévir: «des têtes vont tomber»

 

Outré par le peu de dévouement de certains éléments, le premier responsable du MCO envisage de sévir dès le prochain échec. Il promet de libérer les joueurs qui sont dans le collimateur de la direction depuis un certain temps.

 

 

Le MCO traverse une période difficile, comment expliquez-vous cette régression de votre équipe ?

Je suis déçu par le comportement de certains joueurs, lesquels ont trahi ma confiance, alors que je misais sur eux  pour hisser l’équipe vers le haut. Ils n’ont pas répondu à mes attentes. A la fin de la saison, on fera les bilans ; je vous le promets, ceux qui se sont moqués de nous vont le regretter. Le MCO n’est pas une vache à traire, on vient prendre de l’argent sans rien donner en contrepartie. J’ai été toujours à jour avec eux pour ce qui est des salaires. Demander après des comptes, c’est mon droit le plus absolu. Il reste neuf matches à jouer, ils peuvent toujours se racheter mais s’ils persistent dans cette voie, je serai impitoyable avec ceux qui ont triché dans leur travail.

 

Faut-il tirer la sonnette d’alarme avant que ce ne soit trop tard ?

Je le déclare officiellement, si l’équipe ne gagne pas le prochain match, des têtes vont tomber.

 

Quels sont les joueurs qui sont dans le collimateur de la direction ?

Je ne vais pas citer de noms, mais ils se reconnaîtront eux-mêmes ; je ne veux plus de nababs dans mon équipe, qui ne cherchent que l’argent du MCO, sans soucier de son devenir.

 

Au fond de vous-même, vous avez espéré une réaction de l’équipe face au NAHD, finalement elle n’est pas venue ?

Il y a cinq ou six joueurs qui sont dans le collimateur ; si, par malheur, on ne gagne pas la prochaine rencontre, je les convoquerai le lendemain dans mon bureau pour leur remettre leur lettre de libération. Toutefois, avant de leur remettre ce document, on fera les comptes avec eux.

 

Exactement, qu’est-ce que vous leur reprochez ?

Que le joueur qui perçoit 170 millions sans rien donner, désolé je préfère miser sur un jeune espoir, qui se défonce sur le terrain. Regardez Helaïmia face au NAHD ; il était bon, ça prouve bien qu’on s’est trompé sur cet élément ainsi que d’autres qui sont issus du réservoir du club.

 

Allez-vous associer l’entraîneur aux décisions qui seront prises à l’encontre de ces joueurs ?

D’ici mercredi au plus tard, je vais le voir, il a sûrement des informations à me donner, car lui, vit en permanence avec l’équipe. Il peut m’orienter en me divulguant les noms de joueurs qui sèment la zizanie dans le groupe, son témoignage me sera précieux avant de prendre les mesures qu’il faut.

 

Si l’on comprend bien, Belatoui a toujours votre confiance ?

Il fait son travail convenablement, malheureusement il n’est pas aidé par certains joueurs, c’est pour cela que je vais me réunir avec lui pour évoquer justement le cas de ces éléments.

 

Vu que l’équipe sera à l’arrêt pendant trois semaines, songerez-vous à faire un stage bloqué ?

Pourquoi dépenser de l’argent, alors qu’on a perdu tous nos objectifs. Pendant cette trêve, l’équipe suivra son cycle d’entraînement normal à Oran.

 

Récemment, les supporters ont revendiqué la levée du huis clos  lors des entraînements, répondrez-vous favorablement à leur revendication ?

On va ouvrir les portes du stade lors des entraînements. Les supporters estiment que je fais bien mon travail en tant que président, il est de leur droit de venir assister aux entraînements, afin de constater de visu les joueurs qui travaillent sérieusement et ceux qui trichent.

 

Après la rencontre de samedi, une bonne partie n’est pas rentrée avec l’équipe à Oran, ce n’est pas professionnel de leur part ?

Dorénavant, on va leur donner rendez-vous directement au stade où l’on va jouer, ils pourront le rallier à bord de leurs véhicules personnels, alors que l’équipe vit une période difficile. Au lieu de se comporter en professionnels, ils n’en font qu’à leur tête. Franchement je ne comprends rien du tout, mais on ne va pas attendre que les choses empirent davantage pour prendre nos responsabilités.

M. S.

 

Vers un accord avec Mobilis

 

Le contrat avec Ooredoo n’ayant pas été renouvelé, le MCO est sur le point de conclure avec un autre opérateur de téléphonie, en l’occurrence Mobilis.

 

Avant-hier, Ahmed Belhadj s’est déplacé au siège de Mobilis où il a été reçu par les responsables de l’opérateur public. Le président du MCO a discuté longuement avec les responsables de Mobilis pour éventuellement signer un contrat de sponsoring s’étalant sur plusieurs années. Selon Belhadj, que nous avons eu hier matin au téléphone, les discussions seraient en bonne voie. «On a déposé ce dimanche une demande de sponsoring ; les responsables de Mobilis, que je remercie au nom du club pour le bon accueil, m’ont promis d’étudier cette demande. Dans peu de temps, on nous rendra une réponse. On est confiants que cette demande sera acceptée. On serait heureux de collaborer avec Mobilis qui est le premier opérateur historique de téléphonie en Algérie», nous révèlera Baba.

 

Le dossier Naftal rouvert

Mis dans les tiroirs depuis plusieurs années, le dossier lié à la venue de Naftal au MCO connaît une évolution. En effet, ce dimanche, accompagné de Belloumi, Chafi et Benabou Abdelkader, le président du MCO a été reçu avant-hier par le directeur général de Naftal. Une rencontre jugée positive. «C’était une rencontre fructueuse», nous révèle Abdelkader Benabou. Selon notre interlocuteur, le DG de Naftal s’est montré attentif aux doléances des Oranais ; il reconnaît que Belloumi a tenté avec force arguments valables de convaincre les responsables de la filiale du groupe Sonatrach d’intégrer le capital de la SSPA/MCO. Prochainement, les différentes parties tiendront une nouvelle séance de travail, lors de laquelle, il est fort possible que Naftal annonce son partenariat avec le club phare de l’Ouest. Un projet auquel, tous les amoureux du MCO adhèrent et souhaitent vivement sa concrétisation.

M. S.

 

Les joueurs convoqués pour un entretien

Consciente de la gravité de la situation, la direction va prendre le taureau par les cornes on convoquant les joueurs, pas tous ensemble, pour voir avec eux pourquoi l’équipe ne gagne plus ses matches depuis le début de la phase retour. Une fois avoir écouté tout le monde, elle optera pour des solutions idoines, qui aideront le club à sortir de cette crise sportive qui le secoue depuis le début de la nouvelle année, assure-t-on.

…………………………………………..

 

Helaïmia, un retour gagnant

Titularisé face au NAHD, Mohamed Réda Helaïmia fut l’une des rares satisfactions de son équipe dans ce match. D’ailleurs malgré la défaite après la rencontre, dans le camp du club phare de l’Ouest, tout le monde était unanime à reconnaître que le jeune international espoir, qui est resté, en raison d’une grave blessure à la cheville lors du match aller face à la JSK, est enfin revenu à son meilleur niveau.

…………………………………………..

 

Hassani aux Lieux saints

Ce mardi, Hassani Krimo s’envolera à destination de La Mecque pour le petit pèlerinage (omra). Hier après-midi, le téméraire dirigeant devait faire un saut au stade Ahmed-Zabana pour saluer l’équipe. On lui souhaite un bon pèlerinage.

…………………………………………..

Réserve, 1/16es de finale

Le MCO affronte l’USMBA dans un grand derby

 

Aujourd’hui à 14h, l’équipe réserve affrontera l’USMBA, dans le cadre des 1/16 de finale de la Coupe d’Algérie. Les joueurs de Djamel Bekadja, qui demeurent sur une série impressionnante en championnat, notamment ce dernier coup d’éclat samedi à Alger NAHD 1 - MCO 4, font de cette épreuve un de leurs objectifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement