Accédez directement au site compétition

NAHD: Herida out une semaine

Touché à la cheville après quelques minutes de jeu seulement lors du dernier match de championnat disputé face au Mouloudia d’Oran, le défenseur central Mohamed Herida avait dû céder sa place à son coéquipier Abdelghani Khiat après dix minutes de jeu seulement.

Le n°4 a souffert d’intenses douleurs à la cheville, qui l’a d’ailleurs fait souffrir même après sa sortie du terrain. Craignant un coup méchant, le joueur a dû effectuer des examens complémentaires, afin d’être fixé sur le degré de gravité de sa blessure. Une radiographie qui n’a finalement décelé rien de grave, si ce n’est une entorse bénigne qui ne nécessitera finalement qu’une semaine de repos, avant qu’il ne puisse reprendre le chemin des entraînements. Herida ne manquera finalement qu’un seul match de son équipe, à savoir celui qui opposera le week-end prochain le Nasria à l’Entente de Sétif. L’ex-Belouizdadi réintégrera le groupe dès la séance de reprise qui suivra le match de l’ESS, lui qui sera fort probablement du voyage avec le groupe en Tunisie.

 

«La prochaine trêve tombe à pic»

Pour Mohamed Herida, sa blessure est bien moins grave que redouté, puisqu’il sera de retour sur les terrains dans une semaine seulement, ce qui coïncidera avec la trêve : «Je ne vous cache pas que je suis soulagé, puisqu’après avoir effectué des examens approfondis, il s’est avéré, que les os n’ont pas été touché, c’est juste une entorse bénigne. Le médecin m’a prescrit une semaine de repos seulement, je serai de nouveau opérationnel dès dimanche prochain. Et comme le championnat observera un arrêt de deux semaines, je peux dire que la prochaine trêve tombera à pic pour moi, puisqu’elle me permettra de récupérer de ma blessure et retrouver très rapidement ma forme.»

M. A.

 

Il était le seul absent hier

Contrairement aux habitudes, une seule et unique séance d’entraînement était au programme des Nahdistes à l’occasion de la journée d’hier. Une séance qui a été marquée par la présence de tous les joueurs, y compris ceux qui s’étaient absentés la veille, à l’image de Khiat et Ouhadda. Une seule absence était à signaler, à savoir celle du défenseur central Mohamed Herida, blessé au niveau de la cheville face au MCO, et qui ne reprendra les entraînements que dans quatre jours. Il est à noter que les jeunes ont été laissés à la disposition de l’équipe réserve pour disputer leur match de coupe face à la JSS.

Il n’a pas débuté le moindre match

Ne serait-il pas temps de lancer Daouadji ?

 

PAR MOHAMED ADRAR

 

Arrivé cet hiver en provenance de l’Entente de Sétif, le jeune Abdallah Daouadji avait de grandes ambitions, lui qui espérait lancer enfin sa saison au Nasria, après une première moitié de saison cauchemardesque, lors de laquelle il n’a eu que très peu de chances de jouer. L’aventure husseindéenne du n°11 nahdiste ressemble étrangement à celle qu’il avait vécue à Sétif, puisqu’en 7 matchs disputés par son équipe depuis l’entame de la phase retour du championnat, l’enfant d’Oran n’a pu cumuler que 11 minutes de temps de jeu, en dépit du fait qu’il s’est dit enfin prêt à apporter le plus attendu de lui. Le coach Alain Michel évoquera d’ailleurs à chaque fois le manque de rythme dont souffre son poulain, pour justifier le manque de confiance à son égard. Il serait toutefois intéressant d’accorder la chance à ce joueur, d’autant plus qu’il recèle de très grandes qualités qui font de lui un élément qui pourrait bien apporter cette touche technique et cette percussion qui manque souvent au compartiment offensif nahdiste.

 

Double motivation pour le joueur

Ayant évolué durant toute la phase aller à l’Entente de Sétif, Abdallah Daouadji abordera sans nul doute cette confrontation qui opposera son équipe à l’ESS avec un esprit revanchard. Le n°11 nahdiste aura très certainement à cœur de prouver à ses anciens dirigeants et coéquipiers qu’il a été marginalisé à l’Entente et qu’il méritait bien plus d’égard. Titulariser Daouadji lors de cette rencontre, c’est tout simplement lui offrir une double motivation, celle de démontrer aux Sétifiens qu’ils s’étaient trompés sur son compte, mais également de prouver à son actuel entraîneur qu’il mérite plus de temps de jeu et qu’il se présente comme une alternative plus que plausible dans le secteur offensif nahdiste.

 

Il attend la délivrance avec impatience

Arrivé au Nasria avec de grandes ambitions, Abdallah Daouadji attend avec impatience de signer sa première titularisation sous les couleurs du Nasria. Le joueur a d’ailleurs très mal pris le zéro pointé du dernier match du MCO, où il s’est contenté de suivre la rencontre à partir du banc des remplaçants, sans avoir la chance de jouer ne serait-ce que quelques minutes. Le joueur avait d’ailleurs mal réagi à l’annonce du 3e remplacement, lui qui espérait faire son apparition lors des dernières minutes de la partie, mais en constatant que le coach allait incorporer Ouali, le joueur a jeté ses souliers violemment à terre, manifestant son mécontentement, chose qui démontre toute l’envie qu’a le joueur pour jouer. Daouadji a clairement des fourmilles dans les jambes et ce match face à l’ESS pourrait bien constituer une délivrance pour lui.

M. A.

 

 

El-Orfi et Bendebka réintégreront le groupe aujourd’hui

Retenus en équipe nationale A’ pour effectuer un stage qui s’est étalé sur trois jours seulement, les deux milieux de terrain nahdistes Sofiane Bendebka et Hocine El-Orfi retrouveront leurs coéquipiers dès aujourd’hui. Les deux joueurs réintégreront le groupe pour préparer le match du championnat de ce vendredi face à l’ESS, même si El-Orfi n’est pas concerné par cette rencontre, eu égard à sa suspension d’un match ferme, suite à l’avertissement récolté pour contestation de décision de l’arbitre samedi dernier face au MCO.

 

La mise au vert au Best Western Plus Hôtel Sétif

Devant affronter l’Entente de Sétif ce vendredi soir au stade du 8-Mai-1945, les Sang et Or rallieront la ville de Sétif ce jeudi en début d’après-midi. La délégation nahdiste élira domicile au  Best Western Plus Hôtel Sétif, un nouvel établissement qui a ouvert ses portes il y a de cela peu de temps, et qui avait déjà abrité les Sang et Or lors du stage de préparation estival dernier, qui avait eu lieu au complexe sportif d’El-Bez.

 

Entraînement vendredi après-midi à El-Bez

Une fois avoir pris leurs quartiers au niveau de leur hôtel de Résidence, les Nahdistes auront à effectuer une légère séance d’entraînement qui aura lieu au complexe sportif d’El-Bez. Une séance sous forme de léger décrassage, de façon à évacuer la fatigue engendrée par le voyage effectué durant la journée, une bonne mise en jambe avant la grande explication du lendemain.

 

Un match de suspension pour Michel et… El-Orfi

Expulsé lors du dernier match de championnat disputé et remporté par son équipe face au Mouloudia d’Oran, pour avoir contesté énergiquement les décisions du referee de la partie, le coach Alain Michel a finalement écopé d’un match de suspension ferme. L’entraîneur en chef du Nasria ne pourra de ce fait pas diriger cette rencontre à partir du banc des remplaçants, puisqu’il devra prendre ses distances par rapport à ses joueurs durant les 90 minutes de la partie. C’est donc son adjoint Maroc qui dirigera ses poulains lors de cette partie. Il est également à noter que le milieu de terrain Hocine El-Orfi a lui aussi écopé de la même sanction, pour avoir contesté lui aussi une décision de l’arbitre de la partie.

 

Coupe d’Algérie, réserves : NAHD 3 - JSS 1

Les Sang et Or sortent le tenant du titre

 

Pour leur entrée en matière en coupe d’Algérie de la catégorie réserve, les Sang et Or ont frappé très fort en éliminant purement et simplement le tenant du titre, au bout d’une rencontre très disputée entre les deux formations. Les Nahdistes ont réussi à s’imposer lors de cette partie sur le score de trois buts à un grâce à des réalisations de Hayi (45’+1), Rahmoun (81’) et Haroune (90’+3) contre une unique réalisation des Bécharois inscrite à la dernière minute du temps réglementaire. Une victoire face au 3e du classement du championnat de la réserve qui confirme une nouvelle fois que la défaite au score-fleuve enregistrée samedi dernier face au Mouloudia d’Oran n’était qu’un accident de parcours pour les Sang et Or. Les Nahdistes connaîtront dès aujourd’hui leur prochain adversaire, à l’occasion du tirage au sort qui aura lieu à partir de 14h au siège de la Fédération algérienne de football. Notons que les 1/8 de finale se joueront le 24 ou le 25 mars, soit dans moins de dix jours.

 

Michel a assisté à la rencontre

N’ayant pas prévu de biquotidien pour la journée d’hier, le coach Alain Michel a tenu à assister à la rencontre de coupe d’Algérie des réserves qui a opposé hier après-midi les Sang et Or à leurs homologues de la JS Saoura. Le coach nahdiste a d’ailleurs pu voir à l’œuvre les éléments qu’il a souvent sous sa coupe à l’entraînement au quotidien, mais également d’autres jeunes qui évoluent avec la réserve. Le coach nahdiste a pu d’ailleurs apprécier les prestations de quelques jeunes tels que Rahmoun, Khacef, mais surtout Haroune, un jeune qui monte et qui est en train d’empiler les buts, les uns après les autres.

 

Bouzidi s’est blessé à l’échauffement

Alors qu’il figurait dans le onze de départ présenté par le coach Hamlat pour cette confrontation face à la JS Saoura, le nom du jeune Abdelghani Bouzidi a dû être retiré au dernier moment du onze rentrant, après qu’il ait ressenti des douleurs à la cuisse. Le joueur n’a pas voulu prendre le moindre risque, obligeant ainsi son entraîneur à chambouler ses plans. Une blessure qui vient une nouvelle fois stopper le joueur dans son élan, lui qui revenait tout juste d’une blessure, après avoir signé son retour à la compétition officielle samedi dernier, en disputant environ une heure de jeu face au MCO, avec la réserve toujours.

 

 

 

Tags:

Classement