Accédez directement au site compétition

Coupe de la CAF: le MCA passe

Malgré la grosse pression, le Doyen s’est présenté devant le FC R avec la ferme intention de réussir le pari. Plus solidaire, plus volontaire et bien déterminé ont été les Mouloudéens. Bouhenna et Boudebouda ont marqué les deux buts contre leur camp, mais le but de Kacem pour le MCA a fait la différence.

D’entrée, le FC Renaissance montre ses griffes. D’ailleurs, la première action chaude arrive à la 6’. Un coup franc de Silva a failli faire mouche si ce n’était la vigilance de la défense Mouloudéenne. Deux minutes après les Congolais poussent Bouhenna à marquer contre son camp. Suite au débordement sur le côté gauche de Mokoko qui pousse Bouhenna à l’erreur fatale. L’ouverture du score enflamme le stade des Martyrs. Voulant revenir au score à n’importe quel prix, les Congolais ont failli le faire à la 10’ sur un tir de Silva qui meurt dans le petit filet. Les Mouloudéens se replacent et se serrent les coudes en jouant en bloc. Ce qui a permis au jeu de se concentrer au milieu et ne laissant aucune chance à l’adversaire de faire son jeu. Deux minutes après la demi-heure de jeu, l’arbitre assistant siffle une position d’hors jeu imaginaire pour Nekkache qui avançait dans la zone de réparation du FCR. Les Algériens ont retrouvé la sérénité et ont su gérer le reste du temps jusqu’à que l’homme en noir renvoi les 22 acteurs aux vestiaires. Boudebouda aurait pu marquer un but à la 40’. Un centre de Hachoud qui trouve sa tête, mais le ballon passe à côté.

 C’est après une minute de jeu de la seconde mi-temps que le changement a été effectué. L’entrée de CEO à la place de Chita a changé la donne et a permis au MCA d’avoir la maitrise du jeu. D’ailleurs, à la 51’, Kacem élimine deux joueurs d’un tir enveloppé, le ballon touche un joueur avant de mourir au fond des filets. Un but qui faire vibrer les 5000 fans des clubs rivaux du FCR qui ont allumé même des fumigènes. A l’heure de jeu, Chaouchi fait un arrêt exceptionnel sur un coup franc sur la ligne des 18, déviant le cuir en corner et donnant du même coup plus de confiance à son équipe afin que celle-ci réussisse sa qualification. A la 68’, Derrardja a failli faire mouche. A la 75’ de jeu, les supporters du FC Renaissance commencent à quitter les gradins. Ils ne croyaient plus. A la 79’, Ayuk Taku fait un centre, Boudebouda marque contre son camp. A la 85’, Chaouchi sauve le MCA d’un but tout fait et réussi un arrêt décisif. A la 90’, un tir de Zerdab qui aurait pu corser l’addition. Six minutes de temps additionnels, avec d’autres arrêts décisifs de Chaouchi et sur ceux, la partie se termine. Une fin houleuse dans les gradins.

 

M.Z.

Stade des Martyrs du Congo, terrain praticable, temps chaud, affluence nombreuse, arbitrage de M. Idris Mehammed Osman, assisté par Michael Habte Bereket et Berhe Tesfagiorghis

Buts : Bouhenna 8’ (CC), Kacem51’, Boudebouda79’ (CC)

Averts : Nekkache 36’

FCR : Nke Bopili ; Ngimbi Mampangu, Djuma Shabani ; Nzungu Mafwana, Inonga Baka, Kalindula Soki, Asoumani Mani Rachidi (Okito 63’), Ayuk Taku, Moloko Ducapel, Mfongang Tabo Alfred, Vanderley Silva.

Ent : François Geuhi

MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Mebarakou, Bouhenna, Kacem, Karaoui, Chita (CEO46’), Derrardja (Mansouri 69’), Nekkache, Aouedj (Zerdab 83’).

Ent : Kamel Mouassa

 

 

Tags: ,

Classement