Accédez directement au site compétition

MCO: Un repos forcé, mais…

En raison de la programmation des matches internationaux, des matches en retard et de la Coupe d’Algérie, le MCO ne jouera sa prochaine rencontre en championnat qu’au début du mois d’avril.

Lors de la parution sur le site de la LFP du programme du mois de mars, des dents ont grincé, côté oranais, où l’on garde un mauvais souvenir de la longue trêve hivernale. On se souvient qu’à son retour à la compétition, l’équipe avait perdu de sa superbe. Parmi les raisons invoquées, après le déclin qu’à connu l’équipe, le manque de compétition. C’est pour vous décrire l’inquiétude des Oranais depuis qu’ils ont appris que l’équipe ne renouera avec les matches du championnat qu’au prochain mois. Afin de meubler cette période creuse, on a d’abord programmé un stage bloqué de 8 jours ; celui-ci se déroulera à Maghnia. Mais pour la direction, cette période creuse devrait également servir à revoir certaines choses afin que l’équipe reparte de plus belle le mois prochain.

 

Tester plusieurs variantes

Afin d’arrêter le programme de travail à accomplir pendant cette trêve forcée, le président s’est réuni mardi soir avec l’entraîneur. Une réunion lors de laquelle, outre les problèmes liés à la discipline du groupe, les deux responsables de l’équipe ont discuté  de la régression que connaît celle-ci depuis son retour de la trêve hivernale, où chacun a donné son avis sur le sujet. D’après les échos qui nous sont parvenus au lendemain de cette réunion, l’entraîneur songerait à tester, pendant cette trêve, plusieurs variantes. « On va changer le système de jeu et voir après si ce changement donnera les effets souhaités », prévoit Belatoui. Par ailleurs, on croit savoir que lors des rencontres amicales que disputera l’équipe, le coach va repositionner certains joueurs. A titre d’exemple, il n’est pas à écarter qu’il avance d’un cran Mourad Delhoum. Ce dernier, qui est aligné en défense centrale depuis sa venue au MCO, cet été, évoluait au milieu du terrain à l’ESS, des années durant. Par ailleurs, s’appuyer, notamment lors des matches à domicile, sur le quatuor Boudoumi- Ferahi-Delhoum-Aoued est une idée qui ne déplaît à personne dans le camp oranais, puisque ce quatuor, avec ses qualités techniques, est en mesure de produire ce jeu léché et technique qui fait grandement défaut à l’équipe cette saison. Le staff technique va donc profiter de cet arrêt pour revoir son système de jeu, afin de rebondir dès la reprise du championnat. Avec des matches aussi difficiles les uns que les autres, le MCO doit se réveiller ; faute de quoi, il s’embourbera dans une spirale infernale où il lui sera difficile de s’en sortir. Alors, pour éviter un tel scénario, on va tout faire pour tirer à profit cette trêve, qui pourrait être finalement un mal pour un bien.

M. S.

 

Souibaah : «J’ai toujours mal»

Souffrant d’un début de pubalgie, l’ancien attaquant du PAC n’est pas encore prêt pour reprendre l’entraînement. Une indisponibilité qui l’agace. Lui qui espérait progresser encore dans son niveau est stoppé par cette blessure.

 

Votre blessure, évolue-t-elle ?

Malheureusement, non. Ce dimanche, j’ai rendez-vous avec mon médecin traitant pour un contrôle médical. Alors que je suis toujours un traitement et des séances de soins, je ressens toujours des petites douleurs. J’espère qu’avec le temps, elles s’estomperont.

 

Vous vous soignez à Alger ?

Effectivement, comme je connais un médecin, ici à Alger, j’ai l’habitude de me faire soigner chez lui, je suis contraint de rester ici à Alger le temps d’être rétabli. Cela dit, je compte me déplacer en début de semaine à Oran pour informer le staff technique et médical du club de l’évolution de ma blessure.

 

Comme l’équipe ne rejouera en championnat qu’au début du mois prochain, d’ici là, vous serez opérationnel…

Je l’espère vivement ! Rater des matches, je n’aime pas du tout, je veux aider mon équipe, notamment dans cette période difficile. Comme je l’ai dit, mon vœu est d’être totalement rétabli d’ici la reprise du championnat.

 

Cette blessure a stoppé votre progression…

Alors que je commençais à prendre mes marques au sein de l’attaque, cette blessure est venue au mauvais moment pour moi. En quelque sorte, je m’en veux un peu d’avoir pris le risque de jouer, alors que j’étais blessé. En me sacrifiant pour l’équipe, j’ai mis en danger ma santé puisque cette blessure s’est aggravée. En quelque sorte, c’est un peu de ma faute si je suis indisponible depuis plusieurs semaines.

 

Même l’équipe n’est pas en bonne santé…

Et dire qu’on avait de grosses ambitions pour cette phase retour ! Je pense que les premiers matches, où on a concédé des défaites, nous ont été fatals, car après, l’équipe a sombré dans le doute et surtout perdu confiance. Gageons que cette trêve nous sera bénéfique et que l’équipe reviendra en force au mois d’avril prochain.

M. S.

 

Procès Gafaiti

Ce jeudi, trois membres du staff technique, à savoir Belatoui, Mecheri et Sefraoui, ont été convoqués par le tribunal de Yaghmouracen en même temps que le président Ahmed Belhadj, pour apporter leur témoignage dans le procès qui oppose le club à son ancien joueur, Adel Gafaiti. Alors que ce dernier était absent, les trois entraîneurs ont déclaré au juge d’instruction que Gafaiti avait bien perçu ses quatre mensualités à l’instar des autres joueurs. A rappeler que Gafaiti avait obtenu gain de cause auprès de la CRL qui a sommé le club de lui verser ses salaires. C’est la raison pour laquelle la direction a déposé une plainte auprès du tribunal pour éventuellement casser le verdict rendu par la CRL, laisse-t-on entendre.

M. S.

 

Réservation à l’hôtel Ezza

Le secrétaire du club a, comme prévu, fait la réservation de l’hôtel qui accueillera l’équipe pendant le stage à Maghnia.  « On va élire domicile à l’hôtel Ezza », indiquera Toufik Benlahcène qui se rendra en milieu de semaine à la vile frontalière pour régler les derniers détails de ce stage qui débutera en principe le 25 mars et durera huit jours. A signaler que par le passé, le MCO est déjà descendu dans cet établissement.

M. S.

 

Belatoui, du tribunal au stade

L’entraîneur, qui était convoqué jeudi matin par le tribunal pour témoigner dans l’affaire Gafaiti, s’est rendu directement après sa sortie du tribunal au stade Ahmed-Zabana pour diriger le reste de la séance d’entraînement, qui a été dirigée par le préparateur physique Djamel Bekadja.

M. S.

 

Zeghli reprend peu à peu

Kamel Zeghli n’a joué qu’une vingtaine de minutes depuis son transfert au MCO cet hiver en raison d’une grave blessure à la cheville. Il est depuis quelque temps soumis à un travail d’entraînement spécifique afin de recouvrer ses moyens physiques et se délester de quelques kilos.

M. S.

 

Ferahi attendu à la reprise

Touché à la cheville lors du dernier match entre son équipe et le NAHD, Rachid Ferahi est depuis aux soins. Après avoir raté les entraînements de son équipe cette semaine, d’après un proche de l’équipe, Ferahi est attendu ce lundi pour reprendre le travail.

M. S.

 

La LFP doit arrêter les dates

C’est plus qu’un souci pour les Oranais. En effet à ce jour, on ignore quand l’équipe va reprendre en championnat puisque la LFP tarde à communiquer le programme du mois d’avril. On ne sait pas encore quand les deux matches en retard face respectivement au MCA et la JSK seront programmés. Tout ce retard perturbe le travail du staff technique.

M. S.

 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement