Accédez directement au site compétition

MCO: Le recrutement hivernal, un vrai ratage

 

Tout auréolée de son formidable parcours à l’aller, la formation oranaise, qui ambitionnait d’enchaîner avec un parcours identique, sinon meilleur, au retour, misait sur les renforts d’hiver pour atteindre ses objectifs.

 

Alors que la direction promettait de nombreux renforts, finalement elle s’est contentée de deux recrues seulement : Hichem Bennai et Kamel Zeghli. «On a fait un recrutement étudié», se targuait le président Ahmed Belhadj qui pensait que son club n’avait pas besoin de chambouler son effectif. Le président souhaitait, d’ailleurs, recruter il y a une année Bennaï : «C’est un attaquant que nous suivons depuis qu’il évoluait à l’USMBA.» C’était la réponse de Baba à ceux qui avaient critiqué ce recrutement en estimant que Bennaï a été libéré par le NAHD. Le président oranais était d’ailleurs rassuré par le talent de Bennaï après son entrée en seconde mi-temps, jugée intéressante, lors du derby MCO-RCR (2/2). Après le derby, malgré la déception du résultat, Baba avait loué les qualités de l’attaquant sudiste. «Vous avez vu ce qu’a réalisé Keita (surnom de Bennaï) ! Sa prestation atténue notre déception», a déclaré le président après ce derby. Mais depuis, Bennai a sombré au même titre que sa nouvelle équipe. Critiqué pour son indiscipline tactique sur le terrain, Bennai cour toujours derrière son premier but avec le MCO ; il promet de montrer un visage plus séduisant à la reprise du championnat.

 

Zeghli, relégué en équipe réserve

Si Bennai est en manque de réussite, Kamel Zeghli, quant à lui, joue vraiment de malchance. Arrivé au club cet hiver, ce joueur originaire de Béjaia s’est blessé rapidement à la cheville. Tandis que des voix off dans le club prétendent qu’il était blessé avant de signer au MCO, Zeghli dément avec force cette rumeur. Mais comble de malheur pour lui, après l’avoir vu à l’œuvre face au SCMO, la semaine passée, le staff technique jugera qu’il lui faudra beaucoup de temps pour retrouver la forme. Par conséquent, la décision de l’écarter du groupe de l’équipe première a été prise. La direction souhaiterait résilier son contrat afin de le pousser vers la sortie. Privé de stage, Zeghli a été prié de s’entraîner dorénavant avec l’équipe réserve.

M. S.

 

Bennaï : «Je promets un meilleur rendement»

 

Recruté cet hiver, l’attaquant sudiste n’a toujours pas répondu aux attentes des supporters et des dirigeants du club.

 

La plupart des joueurs trouvent que cet arrêt n’est pas venu au bon moment, êtes-vous du même avis ?

Je suis entièrement d’accord avec mes coéquipiers. On commence à trouver le temps long, l’ambiance des matches nous manque terriblement, mais on n’a pas le choix, il y a une structure qui décide (LFP, ndlr). C’est à cette dernière qu’il faudrait soulever le problème.

 

Pour meubler la trêve, depuis dimanche, vous êtes en stage à Ain Témouchent…

Le but du stage est de remobiliser le groupe et, d’autre part, de se préparer en vue de la reprise du championnat. Même si nous sommes dans le flou, car on ne sait pas quand on va jouer notre prochaine rencontre en championnat.

 

Pour votre malheur, vous avez rejoint l’équipe dans une période où elle est mal en point, êtes-vous frustré ?

J’en suis même malade, car en optant pour le MCO, j’avais de grosses ambitions. Malheureusement mes calculs ont étés faussés par cette baisse de régime que connaît l’équipe depuis le retour de la trêve hivernale. Gageons que ce stage que nous effectuons actuellement à Ain Témouchent nous sera bénéfique et que l’équipe repartira de plus belle.

 

Comment vous sentez-vous dans le groupe depuis votre arrivée au MCO ?

Je me sens bien. D’ailleurs, ce groupe ne m’est pas étranger, je connais certains avec lesquels j’ai joué dans d’autres clubs, tels que le CSC, et d’autres lorsqu’ils étaient mes adversaires. C’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas été confronté à des difficultés d’adaptation.

 

Que vous manque-t-il alors ?

Je n’ai besoin de marquer qu’un seul petit but pour bien démarrer mon parcours avec le MCO. J’espère que cela se produira le plus tôt possible.

 

Avez-vous le sentiment de n’avoir pas, jusqu’à maintenant, répondu à l’attente des dirigeants du club qui misaient beaucoup sur votre apport ?

Pour être sincère, moi-même, j’ai envie de briller avec le maillot du MCO, chose que je n’arrive pas à faire jusqu’à maintenant. Les supporters du club, qui connaissent bien mes qualités, se montrent patients avec moi ; je leur promets de leur montrer le vrai visage de Bennaï dans peu de temps.

 

Dans quel poste pensez-vous être utile à l’équipe ?

Je pense que je donnerai mieux si on m’aligne sur le côté gauche. Un rôle qui me convient parfaitement.

 

Si l’équipe se réveille à la reprise du championnat, pourra-t-elle à nouveau postuler pour une place sur le podium ?

Inchallah, pourquoi pas ? Tant que nos chances de finir sur le podium existent, on ne lâchera pas prise. A mon avis, on peut atteindre cet objectif, il suffirait d’un déclic.

M. S.

 

L’Anep réclame des dédommagements

Il y a quelques jours, la direction du club a été destinataire d’un courrier émanant de la société de publicité pour des dédommagements après que le MCO n’a pas respecté la convention établie entre les deux parties. Curieusement, cette convention remonte à il y a… dix ans, a-t-on appris. Pour rappel, en 2007, le MCO avait signé une convention avec l’Anep pour que la société étatique s’occupe des panneaux publicitaires au stade Ahmed-Zabana. Une convention qui est restée dans les tiroirs depuis.

 

La FFF saisit la FAF pour Benchâa

La Fédération française de football a saisi la semaine passée son homologue algérienne pour l’envoi de la lettre de sortie de Zakaria Benchâa qui va s’engager avec Nîmes. Ne voulant pas bloquer ce jeune produit du club, la direction oranaise a donné son OK pour l’envoi de sa lettre de sortie, a-t-on appris.

 

Le président renonce à faire le déplacement

Alors qu’il avait promis de faire le déplacement hier à Ain Témouchent et d’accompagner l’équipe à Tlemcen, pour assister au match amical WAT-MCO, en fin de compte, pris par ses affaires personnelles, Baba n’a pas fait le déplacement.

 

Triple fracture pour Delhoum…

Opéré hier matin à la clinique privée Benmansour, selon  le diagnostic établi lors des examens médicaux effectués à Oran, Mourad Delhoum avait contracté une blessure plus sérieuse. En effet, il souffrait d’une triple fracture au nez. Selon les médecins, il sera contraint au repos forcé pendant une dizaine de jours.

 

… Il devrait rentrer à Sétif

Comme on pouvait l’imaginer, Delhoum ne retournera pas à Ain Témouchent où l’équipe est en stage. En effet, d’après nos informations, il a été autorisé à rentrer chez lui à Sétif pour se reposer avant de reprendre dans dix jours l’entraînement.

 

Frifer jouera vendredi en coupe

L’attaquant des espoirs Frifer, qui s’est ouvert l’arcade sourcilière après un télescopage avec Delhoum, va mieux. D’ailleurs, il s’est entraîné normalement avec le groupe ; ce qui rassure l’entraîneur de l’équipe réserve, qui a besoin de ses précieux services pour le choc des 1/4 de finale  en Coupe d’Algérie avec l’ESS ce vendredi au stade Ahmed-Zabana.

 

Séance d’entraînement hier matin

Même si, dans l’après-midi d’hier, l’équipe devait livrer une rencontre amicale à Tlemcen, le staff technique a programmé hier matin au complexe Omar-Oucief une séance d’entraînement.

 

Départ à 14h pour Tlemcen

C’est à 14h que l’équipe a pris la route pour Tlemcen hier. Elle devait revenir aussitôt après le match à Ain Témouchent. A rappeler que ce mercredi, l’équipe fera un autre déplacement à Maghnia pour affronter l’ASM.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement