Accédez directement au site compétition

Amrani : «La trêve pour récupérer nos blessés»

 

Joint par téléphone, hier, le coach du CSC, Abdelkader Amrani, nous a déclaré de Hammam Bourguiba, où son team effectue un stage, que la trêve forcée que le championnat observe lui permettra de récupérer tous ses joueurs blessés, mais qu’elle n’est pas bénéfique pour son équipe, qui se trouve contrainte de rester sans compétition officielle durant un mois.  

Voulez-vous nous dire comment se déroule le stage que vous faites suivre à vos joueurs à Hammam Bourguiba ?

Le stage bloqué que nous effectuons au complexe Hammam Bourguiba se déroule bien. Il nous permet de faire travailler dans de bonnes conditions nos joueurs, afin qu’ils soient physiquement, tactiquement et psychologiquement prêts à bien aborder les six matches de championnat qu’il leur reste à jouer.

 

La FAF a décidé que la prochaine journée du championnat de Ligue 1 ne sera programmée que lorsque tous les matches retard seront joués. Votre équipe va rester un mois sans compétition, cela ne vous gêne-t-il pas ?

Sincèrement la trêve d’un mois qu’observe le championnat n’est bénéfique pour nous que parce qu’elle nous permet de récupérer tous nos blessés. Cela pour vous dire que, en vérité, cet arrêt du championnat nous pénalise, car il démobilise mentalement nos joueurs. Mais, nous n’avons pas le choix parce que, pour éviter toute combine de la part de ceux qui magouillent dans les coulisses, le président de la FAF a raison de décider de ne programmer la prochaine journée du championnat que lorsque tous les matches retard seront disputés      

 

Nous venons d’apprendre que vous avez programmé pour votre équipe deux rencontres amicales. Voulez-vous nous confirmer cette information ?

Oui, je vous confirme que, pour que nos joueurs restent compétitifs, nous avons décidé de meubler le stage que nous effectuons en Tunisie par deux rencontres amicales contre deux clubs professionnels tunisiens de Ligue 1. Notre équipe va disputer la première joute amicale contre l’Olympique Beja, demain vendredi (ndlr : aujourd’hui), et la seconde contre Jendouba Sport, le 5 avril 2017. Ces deux matches vont nous permettre d’évaluer la forme de chacun de nos joueurs et, surtout, ceux d’entre eux qui reviennent de blessures.

R. G.

 

Ce soir, en amical : CSC-O Beja à Hammam Bourguiba

Un bon test évaluatif pour les Vert et Noir

L’entraîneur, Amrani, a programmé, pour ce soir à partir de 15 heures, un match amical pour ses poulains qui suivent un stage bloqué depuis lundi passé à Hammam Bourguiba. Cette rencontre que les Vert et Noir vont disputer contre le club tunisien, l’Olympique Beja, va permettre, surtout, au coach du CSC d’évaluer la forme réelle de chacun de ses joueurs, après qu’il les a fait travailler durement durant quatre jours, mais aussi de dégager les onze qui seront appelés à jouer d’entrée le second match amical que leur équipe va disputer le 5 avril 2017 contre le club tunisien Jendouba Sport. Et, pour atteindre cet objectif, Amrani va aligner, cet après-midi, une équipe par mi-temps, contre l’Olympic de Beja.

                    R. G.

                           

                       

                 

                    

 

                   

Tags:

Classement