Accédez directement au site compétition

Quand la FAF ferme la porte à la tricherie

Le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF) marque déjà son territoire, sa décision de geler le championnat de Ligue 1 Mobilis jusqu’à l’épuration de tous les matches de mise à jour du calendrier est favorablement commentée par l’opinion publique.

« Afin de préserver l’éthique sportive et de mettre toutes les équipes sur un pied d’égalité, le Bureau fédéral a décidé que le championnat national de Ligue 1 Mobilis ne reprendra qu’après le déroulement de toutes les rencontres en retard et la mise à jour complète du calendrier », a indiqué, en effet, le communiqué de l’instance fédérale. C’est dire que l’objectif de Zetchi et son bureau exécutif est tout simplement de barrer la route à la tricherie qui a longtemps éclaboussé le football national. A chaque fin de saison, nous assistons à des condamnations des dirigeants, des entraîneurs, des joueurs et surtout des supporters remontés contre la position de certains clubs qui versent dans la « fabrication des résultats de matches », faisant fi des principes de l’éthique et de la déontologie.

 

Durcissement de la lutte contre les matches truqués

Dans la mesure où le nouveau patron de la FAF a acquis une solide expérience dans le football national, parfaitement rompu aux maux qui frappent la discipline, il a procédé, pour sa première réunion fédérale, au gel de la compétition pour pouvoir disputer tous les matches en retard. Cela permettra, du même coup, de mettre toutes les équipes sur un pied d’égalité lors des dernières journées de la compétition qui s’annonceront, bien évidemment, fortement animées et disputées. Chez les supporters, la décision de Zetchi sonne comme une nouvelle ère pour le football national où les combines et mauvaises pratiques seront bannies. « Nous avons beaucoup entendu parler de matches arrangés. Il suffit de se rappeler les affaires qui ont éclaté à chaque fin de saison faisant état de matches truqués, dont le sort est connu avant même que les joueurs ne foulent la pelouse. C’est scandaleux », estiment unanimement les supporters, qui souhaitent davantage d’implication des responsables de football algérien pour lutter contre ce phénomène. « Le nouveau président de la Fédération aura fait un pas, il n’est pas suffisant. Il faudra l’appuyer par d’autres mesures à même d’en finir avec ces histoires de fabrication des résultats des matches », font-ils remarquer encore.

Mounir Islam

…………………………………………….

Badou Zaki : « Une décision logique»

L’entraîneur du CR Belouizdad, Badou Zaki, se dit favorable à l’idée de reporter les matches du championnat jusqu’à l’épuisement de toutes les rencontres de mise à jour. « Je crois que la décision de la Fédération est logique. Il est bien clair qu’il faudra en finir avec tous les matches en retard pour pouvoir reprendre la compétition sur de bonnes bases. Ce sera difficile de jouer pendant le Ramadhan, mais il va falloir faire avec. »  

…………………………………………….

Madoui : « Une bonne décision »

Même s’il a émis quelques réserves sur la décision du BF de geler les matches du championnat de Ligue 1 Mobilis, surtout que son équipe sera freinée dans son élan, l’entraîneur de l’Entente de Sétif, Kheiredine Madoui, affirme que la décision demeure juste sur le plan sportif. « C’est vrai que mon équipe sera quelque peu pénalisée, mais il semble qu’une telle décision est bonne. C’est tout à fait logique qu’on procède d’abord à faire jouer tous les matches en retard pour que l’éthique sportive soit assurée en fin de saison», estime l’ancien défenseur de charme des Verts, de l’ESS et du CRB.

…………………………………………….

Hamar : « Je suis favorable à cette décision »

Le président de l’Entente de Sétif applaudit la dernière mesure prise par le Bureau fédéral en indiquant qu’il était grandement favorable à la décision de geler le championnat en attendant que les matches en retard soient joués. « J’ai toujours souhaité qu’il y ait une telle mesure pour éliminer tout soupçon d’arrangement des résultats des matches. C’est une bonne chose, il faudra maintenant travailler dans le sens de meubler la trêve pour que mon équipe puisse préserver le même niveau de compétitivité et de concentration.»

…………………………………………….

Rahmouni : « Préparer sereinement les prochaines échéances »

L’attitude de la Fédération de geler tous les matches jusqu’à la fin des rendez-vous de mise à jour semble servir un tant soit peu la JS Kabylie, soumise à un programme chargé en raison de ses engagements en Coupe d’Algérie, en championnat et en Coupe de la CAF. « Dans l’ensemble, je pense que cela va nous permettre de préparer les prochaines échéances sereinement. On va travailler tranquillement pour pouvoir relever les défis et tenter ainsi d’atteindre nos objectifs », estime l’entraîneur en chef de la JS Kabylie, Mourad Rahmouni. Les Canaris seront d’ailleurs concernés par un premier match en retard mercredi prochain en donnant la réplique au NA Hussein Dey au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou.   

 

 

Tags:

Classement