Accédez directement au site compétition

Delhoum ne fera pas de vieux os au MCO

 Arrivé cet été au MCO avec l’ambition de remporter un titre, comme il l’a lui- même déclaré le soir de sa présentation avec le maillot du MCO, Mourad Delhoum, qui est un grand compétiteur, s’est rendu à l’évidence au fil des matches que son vœu ne sera pas exaucé.

 

Alors que ses interventions sont souvent mal interprétées, Delhoum, qui a horreur de l’échec, réagit toujours un peu négativement après une défaite, mais demeure par son comportement un élément irréprochable, toujours présent aux entraînements, même s’il est éloigné de sa famille. Depuis qu’il a rejoint les rangs du MCO cet été, rares sont les fois où il a séché une séance d’entraînement ; quand il le fait, c’est qu’il a un motif valable. Néanmoins, disposant d’un riche palmarès, notamment durant ses années passées à l’ESS, comme le MCO, il est certain de finir encore une fois avec une année blanche. Cela ne l’incite guère à rester au club, alors qu’il est signataire d’un contrat de deux ans, il n’envisage pas, d’après nos informations, de faire de vieux os au sein du club phare de l’Ouest. Selon les échos qui nous sont parvenus, Delhoum n’attend que la fin de saison pour plier bagage et rentrer chez lui à Sétif.

 

Combien de temps va-t-il rester chez lui ?

Alors que le staff médical lui a prescrit un repos de dix jours après son opération au nez, il se murmure dans l’entourage que Delhoum, qui est parti chez lui la semaine dernière, va prolonger sa période de convalescence et n’a toujours pas confirmé la date de son retour à Oran. Au courant des intentions de son joueur, Ahmed Belhadj ne veut pas anticiper les événements. Même s’il assure qu’il a beaucoup de respect pour Delhoum, il ne le retiendrait pas contre gré s’il demandait à partir. Toutefois d’après nos informations, Delhoum prévoit de quitter le club bien avant la fin de la saison ; une fois que le club aura assuré son maintien en L1 Mobilis, il quittera le MCO avec le sentiment du devoir accompli, laisse-t-on entendre.

M. S.

 

Mecheri : «Connaître les dates de nos matches le plus tôt possible»

 

Faute de connaître la programmation des matches du championnat bien à l’avance, les plans de préparation de l’équipe sont, d’après l’entraîneur adjoint du MCO, sérieusement perturbés.

 

Vous envisagez d’effectuer un second stage, vous confirmez ?

Franchement, on est dans l’expectative ; un jour, on apprend qu’on va jouer notre match en retard face au MCA le 4 avril, un autre jour on l’annonce pour le 18 du même mois. Tant que rien n’est officiel, cela perturbe sérieusement notre préparation. A propos du deuxième stage, la direction va se réunir avec l’entraîneur en chef pour d’abord choisir le site. Ce dernier doit être doté d’un terrain à proximité du lieu d’hébergement, sans oublier les moyens de récupération. Au début de la semaine, tout sera tiré au clair à propos de ce deuxième stage.

 

A priori, il se déroulera dans l’Algérois…

Effectivement, nous souhaitons le faire dans la région Centre où il est plus facile de trouver des adversaires d’un certain niveau. On essaiera de solliciter, par exemple, des clubs de L1 qu’on a déjà affrontés en aller et retour en championnat tels que l’OM ou l’USMH, sinon des équipes de L2. Ce qui n’est pas le cas dans notre région où il est impossible de décrocher des matches amicaux contre des équipes même de L2. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on aimerait effectuer ce stage dans la région Centre.

 

Pour établir votre plan de préparation, c’est vraiment difficile, non ?

Je vais vous faire une confidence ; ces derniers temps, quand on a laissé entendre que le match MCO-MCA allait se jouer ce mardi (4 avril), c’était la panique car on n’avait pas prévu de jouer cette semaine avec la charge de travail imposé à Ain Témouchent aux joueurs, sans oublier que ce stage prenait fin ce samedi. Il était donc impossible d’accorder un repos aux joueurs. Heureusement, à la fin, cette date n’a pas été retenue. Tout ce qui se passe actuellement dans la programmation, ce n’est pas sérieux du tout.

 

En plus, vous êtes l’une des rares équipes en L1 Mobilis qui est restée longtemps inactive…

Cela est un autre problème, on est devant une situation inédite, certes, mais on est contraints de la subir. Maintenant nous souhaitons qu’on arrête définitivement les dates des dernières rencontres du championnat, comme ça, on saura quoi faire.

 

Sinon, après ce 1er stage, dans quelle forme est le groupe ?

On a fait un bon stage au complexe Omar-Oucief ; il y avait toutes les commodités nécessaires pour faire une bonne préparation. Même les joueurs ont fait preuve d’un grand sérieux tout au long du stage, cela nous a facilité la tâche en tant qu’entraîneurs.

M. S.

 

Vers le dénouement de l’affaire Benyahia

L’affaire Mohamed Benyahia, qui défraie la chronique depuis plusieurs mois, pourrait connaître son dénouement très bientôt. En effet, après deux confrontations entre les deux antagonistes devant la Chambre de résolution des litiges (CRL), qui ont été infructueuses, cette fois-ci, on se dirige droit vers un dénouement, comme nous l’a indiqué hier le secrétaire général du MCO Toufik Benlahcène. «A propos de cette affaire, nous avons une totale confiance en le nouveau président de la FAF Kheiredine Zetchi, lequel, après avoir réglé le problème qui opposait le MCEE à son ancien coach, promet de faire de même pour régler le litige qui nous oppose à l’USMA à propos du transfert de Mohamed Benyahia l’été dernier », révèlera le SG du MCO, qui ajoutera, d’autre part, que « les relations entre Rebouh Hadad et Baba se sont réchauffées dernièrement, ce qui est un bon signe en vue d’un règlement définitif de ce litige». A signaler que Hadad et Belhadj s’étaient réconciliés en marge des travaux de l’AGE de la FAF dernièrement.

M. S.

 

Quand Benchiha et Hassani se croisent à La Mecque

Pendant son séjour à La Mecque où il est allé accomplir le petit pèlerinage, Krimo Hassani avait croisé sur les lieux Nasser Benchiha, qui se trouvait lui aussi aux Lieux saints. Néanmoins, occupés par l’accomplissement de leur devoir religieux, les deux hommes ont juste échangé des vœux, a-t-on appris.

 

Réunion président-entraîneur

Afin d’arrêter le programme de préparation et décider du lieu du stage, le président devait tenir hier dans l’après-midi une réunion avec le coach, même si cela dépend de la prochaine programmation des matches du championnat de L1 Mobilis par la LFP.

 

MCO-RCR le 10 avril à Zabana ?

Au MCO, on a émis le vœu de rencontrer cette semaine le RCR pour un match amical. Malheureusement, la tenue de cette rencontre durant cette période semble impossible. En effet, l’entraîneur du RCR, Moez Bouakez, a accordé un long repos à ses joueurs. Après le fatigant déplacement à Béchar le week-end dernier, la reprise des entraînements n’est prévue que ce mercredi. Aux dernières nouvelles, le RCR a donné son accord pour jouer le 10 avril ce match qui se déroulera à Zabana.

 

Antar Yahia chez Baba

Le président Ahmed Belhadj a reçu un invité de marque chez lui samedi soir en la personne de Antar Yahia, l’ancien capitaine des Verts qui vient d’être reconverti manager général de l’US Orléans. Antar Yahia était accompagné, à l’occasion, par Lakhdar Belloumi et Kada Chafi.

 

  

 

 

Tags:

Classement