Accédez directement au site compétition

USMH: El-Harrach au repos prolongé !

 

La reprise de la compétition pour l’USMH n’est pas pour demain. Après la nouvelle programmation de la LFP qui a mis le club au repos forcé de 52 jours, les poulains de Boualem Charef risquent de voir la trêve être prolongée de quelques jours encore.

En effet, le derby de la capitale qui mettra aux prises la formation harrachie avec son homologue de Soustara, prévu le 11 ou le 12 mai sera certainement reporté à une date ultérieure. Le prochain adversaire d’Essefra, en l’occurrence l’USM Alger, entamera sa phase de poules en Ligue des champions  le 12 du mois prochain, soit la date fixée pour la reprise du championnat et la LFP devra reporter ce rendez-vous à une autre date.

 

Le staff va axer sur le plan psychologue    

La nouvelle programmation de la LFP risque de perturber la sérénité de l’USMH. Pour que cela n’arrive pas, le staff technique de l’USMH doit faire de son mieux pour gérer cet arrêt forcé imposé par la Ligue de football professionnel pour la mise à jour du calendrier. Charef et ses assistants devraient axer leur travail durant cette longue trêve de deux mois surtout sur le plan psychologique. Un volet indispensable dans pareilles situations.

 

Des matchs amicaux pour meubler l’arrêt

Pour meubler le vide de la compétition imposée par cette longue trêve, le staff technique harrachi a décidé de programmer plusieurs joutes amicales, soit deux rencontres par semaine. Les matchs amicaux permettront  à l’entraîneur d’essayer plusieurs variantes dans les trois compartiments. Le staff technique doit profiter de cette période qui risque d'influer négativement sur le rendement de son équipe puisque cet arrêt pourrait la freiner dans son élan. Car rester deux mois sans compétition aura certainement des retombées négatives sur le rendement de l'équipe. Boualem Charef  doit profiter de cette période afin de corriger les lacunes décelées lors des dernières journées.

M. H.

 

Entraînement ce matin à Mohammadia  

Après le match amical joué hier face à la modeste formation de Khemis-Miliana, le coach Charef a donné rendez-vous à ses poulains pour une séance d’entraînement aujourd’hui. La séance aura lieu au stade de Mohammadia, et ce, à partir de 11h, selon un membre du staff technique.

 

Belarbi et Ouadji rateront les 3 prochains matchs  

Deux joueurs de l’USMH, en l’occurrence Kamel Belarbi et Laïd Ouadji vont certainement rater deux à trois matchs du championnat. Les deux poulains de Charef sont retenus chez l’équipe nationale des U23 et prendront part aux 4es Jeux de la solidarité islamique qui auront lieu du 11 au 22 mai 2017 à Bakou en Azerbaïdjan.  Belarbi et Ouadji manqueront le prochain derby face à l’USMA et éventuellement les deux autres matchs respectivement face à l’ESS et CSC.  En stage depuis dimanche au CTN de Sidi Moussa, les deux joueurs et à l’instar de leurs compatriotes seront libérés aujourd’hui, comme l’indique la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site internet. Les 27 joueurs qui participent à ce stage ont été choisis après une prospection entamée en début de saison, précise la même source.

M. H.

 

A la recherche d’un sparring-partner pour demain

Après le match amical joué hier face au SKAF, les Harrachis sont en train de faire de leur mieux pour assurer un autre match pour demain. Les dirigeants de l’USMH ont déjà pris attache avec plusieurs équipes pour organiser des rencontres amicales. C’est ainsi qu’ils ont eu l’accord de plusieurs clubs qui ont accepté d’affronter les camarades de Younès  durant cette période de trêve.

 

Les membres du staff technique ont perçu leur prime

Après avoir versé la prime de 10 millions aux joueurs, le premier responsable de la maison harrachie, Mohamed Laib a tenu sa promesse en régularisant les membres des deux staffs, technique et médical. Les collaborateurs de l’entraîneur Charef ont empoché avant-hier la prime de la victoire acquise face au MCA, le match comptant de la 17e journée du championnat. Cette démarche vise à motiver davantage l'équipe en attendant de verser quelques mensualités, prévues pour ce jeudi.

M. H.

 

Bechouche : «Cette longue trêve n’arrange pas nos affaires»

 

L’entraîneur adjoint, Nacer Bechouche, que nous avons joint hier au téléphone, estime que cette longue trêve imposée par la LFP pour la mise à jour du championnat n’arrange guère son équipe. Selon lui, seuls les matchs amicaux pourront aider les joueurs à rester en forme durant une si longue période.

 

Comment va votre groupe en ce moment ?

C’est toujours difficile de gérer un groupe pendant presque deux mois de trêve, surtout en fin de saison, quand les autres jouent et nous non. C’est difficile même de trouver des équipes pour rester compétitifs et les joueurs perdent leur concentration. C’est pour cette raison qu’on est en chantier pour garder cette équipe en marche et, surtout, sensibiliser les joueurs sur ce qui les attend.

 

Y a-t-il eu une stratégie de votre part pour gérer cette trêve ?

Pas vraiment. L’entraîneur en chef va mettre en place un planning de préparation et on va essayer d’appliquer le programme comme il se doit. On va jouer le maximum de matchs amicaux pour meubler cet arrêt et permettre aux joueurs de garder leur forme.  Mais sincèrement ce n’est pas évident de gérer une telle situation.

 

Et comment allez-vous faire pour préparer l’équipe pour le match de l’USMA ?

On ne prépare pas seulement le match de l’USMA mais les six derniers matchs du championnat. Nous n’avons pas encore assuré notre maintien en Ligue 1 Mobilis. Pour revenir à votre question, je pense que le derby face à l’USMA sera difficile après une telle période de trêve, et les joueurs doivent relever le défi et être plus volontaires.

 

Que pensez-vous des quatre premiers matchs joués jusque-là ?

Des matchs de préparation qui sont bénéfiques pour nous. Notre objectif est de corriger les insuffisances, tourner l’effectif et permettre également aux joueurs de rester compétitifs. On ne focalise pas sur les résultats, mais sur l’amélioration de jeu de l’équipe pour le reste de la compétition. 

 

Pensez-vous que les matchs amicaux seront suffisants pour préparer l’équipe à la reprise de la compétition ?

Non, mais on n’a pas le choix. La crise financière ne permet pas au club de programmer un stage bloqué. On est dans l’obligation donc de poursuivre la préparation à Lavigerie et bien appliquer notre programme. Certes les matchs amicaux ne sont pas vraiment suffisants et il n’y a rien qui remplacerait la compétition officielle, mais comme je vous l’avais dit, nous n’avons pas le choix.

 

M. H.

En amical : SKAF 4 - USMH 4

 

Le match amical qui opposait l’USMH à la modeste formation du SKAF s’est soldé par un match nul. Les deux équipes se sont quittées sur un score de quatre buts partout. Les quatre réalisations des Harrachis ont été signées respectivement par Benamra, Sylla, Lekdja et Bendida. Plusieurs joueurs titulaires ont boudé cette joute amicale et le premier responsable de la barre technique, Boualem Charef, a dû faire appel à quelques joueurs de l’équipe réserve pour composer son onze. En absence de deux gardiens, Zeghba et Mokrani, c’est le jeune portier Nemiri qui a gardé les buts durant cette empoignade. Le staff technique de l’USMH, qui prépare le match de l’USMA, a été rassuré par la résurrection de l’attaque qui ne marquait pas beaucoup de buts cette saison en championnat où l’équipe accumulait les échecs avant la dernière petite victoire face au MOB. La réaction des attaquants a rassuré quelque peu l’entraîneur Boualem Charef avant l’important rendez-vous face aux Usmistes.

M. H.

 

 

  

Tags:

Classement