Accédez directement au site compétition

La situation s’aggrave à El-Harrach

Les joueurs de l’USM El-Harrach attendent  de rencontrer, aujourd'hui, leur premier responsable, Mohamed Laïb, avec impatience. Et pour cause, il leur a donné rendez-vous pour régulariser leur situation financière, sachant que certains d'entre eux n'ont pas perçu leurs salaires depuis sept mois.

Selon une source proche de la dilection des Jaune et Noir, les poulains de Charef ne vont pas percevoir leur dû aujourd’hui et le président Laïb n’a pas encore trouvé un moyen pour régler cette histoire du compte bancaire. Après plusieurs semaines d’attente, les camarades du capitaine Younès souhaiteraient empocher quelques mensualités aujourd’hui et mettre fin à cette histoire d’argent qui a déstabilisé le groupe. Mohamed Laïb et lors de sa réunion avec ses poulains la semaine passée au stade communal de Bab Ezzouar, avait pourtant tenu à les rassurer en leur demandant seulement de patienter une dizaine de jours, le temps de débloquer les comptes du club. Une énième promesse non tenue qui va certainement provoquer la colère des joueurs qui ne peuvent pas encore attendre. Pour leur permettre de subvenir à leurs besoins immédiats en cette période de crise, le premier responsable de Maison Carrée leur a versé la prime du match remporté face au MCA.

 

Compte toujours bloqué

A six journées de la fin de la saison, les responsables de l’USMH n’arrivent toujours pas à trouver de solution à la grave crise financière dont souffre le club depuis plusieurs mois. Le président Mohamed Laib qui avait promis à ses joueurs de leur verser quelques mensualités pour aujourd’hui, n’a pas réussi de débloquer le compte bancaire du club gelé depuis plusieurs jours. Selon notre source, les camarades du capitaine Younès ne seront pas régularisés aujourd’hui et devront encore patienter quelques jours pour empocher leurs salaires.

Le président, Mohamed Laib, essaye à chaque fois de rassurer ses joueurs, mais comme les joueurs ne voient rien venir ils ont totalement perdu patience. Le blocage du compte du club par la justice suite à l’affaire qui l’oppose à l’ex-joueur, Combassa, n’est pas venu au bon moment, surtout lorsqu’on sait, selon les dires du boss de l’USMH, que le club va bénéficier dans les prochains jours d’une aide financière conséquente.

 

Le club a besoin d’une manne financière conséquente

 

Les observateurs s’interrogent sur l’avenir de l’USMH par rapport aux dettes du club qui s’élèvent à plus de 11 milliards, sans parler des salaires des différents staffs qui n’ont pas touché leur argent. Le club de Maison Carrée a besoin d’une manne financière conséquente pour éponger ses dettes et payer ses joueurs. Les dirigeants de l’USMH n’arrivent pas à trouver une issue  à cette crise aiguë qui pourrait avoir des conséquences dramatiques sur le devenir du club.

 

La situation préoccupe Charef

A son tour, Boualem souhaite que la situation financière de ses joueurs soit régularisée le plus vite possible. Le coach sait pertinemment que s'ils seront payés aujourd’hui, le groupe retrouvera le moral pour poursuivre leur préparation en prévision de la suite du parcours. Si les dirigeants ont respecté leur engagement, cela ne ferait que motiver les Debari et consorts, sachant que ces derniers n’ont pas encore assuré leur maintien parmi l’élite et ils doivent encore lutter pour atteindre cet objectif et sauver le club de la relégation. Avec 31 points et à 9 points du premier relégable, le CAB qui possède deux matchs de retard les capés du technicien harrachi devront récolter au moins 5 points pour assurée leur survie en Ligue 1 Mobilis. C'est pour cette raison que Charef appréhende cette longue trêve de deux mois et redoute que cette histoire d'argent influe négativement sur le moral du groupe.

M. H.

 

Pas moins de 9 absents, hier

La séance d’entraînement effectuée hier matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia a été marquée par l’absence de pas moins de huit joueurs dont plusieurs titulaires. Zeghba, Mokrani, Boulakhoua, Abdat, Harrag, Benamra, Hamidi, Belarbi et Ouadji ne sont pas présentés au stade. Au lendemain du match amical joué face à la modeste formation du SKAF, l’entraîneur Boualem Charef s’est retrouvé avec un effectif amoindri, vu les nombreux absents. Démotivés suite à cette situation financière qu’ils sont en train de traverser, les camarades de Harrag n’ont plus le moral de se présenter aux entraînements. En plus de la longue trêve imposée par la LFP et la crise financière qui frappe le club, le premier responsable de la barre technique se trouve sous une pression terrible et selon une source proche du staff technique, Charef vit ses derniers jours à l’USMH et n’attend que son équipe assure le maintien pour claquer la porte.

M. H. 

 

Belarbi et Ouadji, une mi-temps chacun face au PAC

La sélection olympique a battu l'équipe réserve du Paradou AC sur le score de 3 buts à 1 en match amical disputé mardi au centre de Sidi Moussa dans le cadre de sa préparation aux Jeux de la solidarité islamique. Les deux joueurs espoirs, à savoir Kamel Belarbi et Laïd Ouadji ont pris part à cette joute amicale. Chacun des deux a eu droit à une mi-temps de jeu, en contribuant ainsi à cette victoire de trois buts à un. Le regroupement a pris fin hier et les deux joueurs devront reprendre aujourd’hui le chemin des entraînements dans leur club. Comme nous l’avions indiqué lors de l’édition précédente Belarbi et Ouadji vont rater au moins deux matchs sur les six matchs restants en championnat. Trois autres stages sont au programme de l'équipe dirigée par le directeur technique national Taoufik Korichi en  prévision des Jeux de la solidarité islamique (JSI).

M. H.

 

Entraînement ce matin

Après la séance d’entraînement effectuée hier, le staff technique de l’USMH a donné rendez-vous aux joueurs pour une autre séance ce matin à partir de 10h30 au stade du 1er-Novembre de Mohamadia. Ayant prévu jouer un match amical, l’entraîneur Charef est finalement revenu sur sa décision.

 

2 matchs amicaux mardi face à la JSA

L'USM El-Harrach a prévu de disputer deux rencontres amicales ce mardi face à la formation de Tizi-Ouzou, la JS Azazga. La première joute aurait été programmée à 10h30, et la seconde rencontre se disputera durant l'après-midi à partir de 16h, contre cette équipe qui évolue en inter-régions. Pour meubler cette longue trêve de deux mois, Boualem Charef est en train de multiplier les matchs amicaux à ses joueurs pour leur permettre de rester compétitifs. Ce genre de rencontres permet au staff technique de perfectionner le jeu de l’équipe et faire tourner l’effectif.

 

Nekrouf reprend en solo

Le jeune défenseur, Mohamed-Réda Nekrouf, qui a contracté une blessure à la cheville la semaine passée, a repris hier le travail en solo. Le joueur de 23 ans a effectué quelques tours de piste avant de rejoindre l’infirmerie pour poursuivre les soins.

 

Madani et Mellal en tenue de ville

Absents depuis le match amical face au NRB Bab Ezouar, les deux joueurs harrachis, Mohamed-Amine Madani et Benamar Mellal n’ont pas encore repris avec le groupe. Souffrants de légères blessures, Madani et Mellal se sont présentés hier au stade avec des tenues de ville. Selon une source proche du staff médical, ils devront reprendre aujourd’hui le travail avec le reste du groupe.

 

Abdelaziz : «Cette longue trêve nous fait peur»

Les Jaune et Noir de l’USMH sont appelés à poursuivre leur préparation pendant 35 jours encore, après la nouvelle programmation de la LFP pour la mise à jour du championnat. La reprise n’aura donc lieu que le mois prochain, cette longue trêve inquiète tout le monde, comme nous l’affirme le coach adjoint de Charef, Hocine Abdelaziz : «Cette longue trêve peut être bénéfique pour quelques clubs et défavorable pour les autres et nous, nous sommes dans la deuxième catégorie, depuis notre dernier match de championnat contre le MOB, on n’a plus joué de matchs officiels. Certes on a joué certains matchs amicaux, mais rien ne peut remplacer la compétition officielle. Cette longue coupure va nous perturber, surtout concernant la cohésion du groupe, mais on n’a pas le choix, on fera avec tout en souhaitant être à la hauteur lors de la reprise.»

 

M. H.

Tags:

Classement