Accédez directement au site compétition

USMH: Harrag déjà en vacances

 

En fin de contrat, Chamseddine Harrag a visiblement décidé de se mettre en quête d'un club preneur, susceptible de lui offrir un meilleur salaire.

Absent depuis le match amical joué face au RCA, le milieu de terrain harrachi a brillé hier par son absence à la reprise, alors que son retour était prévu pour dimanche ; on ne sait toujours pas quand il va reprendre et selon une source proche du staff technique, l’entraîneur Charef est très en colère contre le joueur. Annoncé au NAHD depuis plusieurs mois, l’enfant d’El-Harrach n’a plus la tête au club et attend avec impatience la fin de la saison pour rejoindre son futur club. La crise financière que vit l’USMH n’est pas sans conséquences sur les joueurs. C’est pour cette raison que Harrag, qui n’a pas touché plusieurs mois de salaires, a fait savoir à ses proches qu’il voulait partir au mercato hivernal pour permettre à son club de bénéficier de son transfert, mais l’équipe avait besoin de ses services. D’autres sources nous ont confié que «Dendeche» aurait signé un précontrat avec les Sang et Or qui lui ont promis un salaire plus élevé. C’est ainsi que le meilleur joueur de l’équipe de la phase aller a pris la décision de ne pas renouveler son contrat chez les Jaune et Noir. En outre, plusieurs joueurs montent au créneau et menacent de partir au prochain mercato.

M. H.

 

L’effectif presque au complet

Après la séance effectuée jeudi matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, le staff technique des Jaune et Noir a accordé deux jours de repos aux joueurs pour leur permettre de récupérer après une longue semaine de travail. Ainsi, les joueurs Zefgba, Bouamrane, Aïchi, Benamra et Belarbi ont repris avec le groupe et l'ensemble des joueurs a entamé hier les entraînements sous la houlette de l'entraîneur Boualem Charef pour poursuivre la préparation du reste du parcours qui ne s’annonce pas facile pour les camarades de Dahar

 

Charef affiche son soulagement

Le fait que le staff technique ait disposé de presque tout le groupe est déjà une satisfaction, car d'habitude, plusieurs éléments manquaient à l'appel en choisissant de prolonger le repos. Plusieurs joueurs absents la semaine passée ont repris hier. Ce retour de la majorité des joueurs a soulagé le premier responsable de la barre technique, Boualem Charef qui a besoin de sérénité au sein du groupe durant cette période d’arrêt pour bien préparer la suite de la compétition.

M. H.  

 

5 absents à la reprise

La reprise effectuée hier au stade du 1er-Novembre de Mohammadia a été marquée par l’absence de cinq joueurs, en l’occurrence, Boulakhoua, Harrag, Djeghbala, Fekih et Mokrani qui ne sont pas présentés à l’entraînement. Comme nous l’avions déjà rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, Zinelabiddine Boulakhoua, qui convole en justes noces, est autorisé à s’absenter, contrairement aux quatre autres joueurs qui continuent à bouder les entraînements.

M. H.

 

La JSA et le PAC au menu  

Comme nous l’avions déjà indiqué, l’USMH disputera deux matchs de préparation cette semaine. Selon un membre du staff technique, le premier match est programmé ce mardi au 1er-Novembre de Mohamadia à partir de 11h face à la modeste formation de la JS Azazga qui évolue en inter-région, tandis que le second, ce sera face au PAC, jeudi ou vendredi. Ayant déjà joué 5 matchs amicaux, respectivement, face à l’OMR, à l’OM, au NRBBE, au RCA et au SKAF, l’entraîneur Boualem Charef compte programmer encore plus de rencontres de préparation afin de meubler cette longue trêve et permettre à ses poulains de garder le rythme de la compétition.

M. H.

 

Layati souffre des adducteurs

L’attaquant Mohamed Layati ne s’est pas entraîné hier. Le joueur souffre d’une blessure aux adducteurs, contractée lors de la séance de jeudi matin à Lavigerie. Après avoir effectué les examens médicaux, Layati est soumis à un repos total de trois jours. Il devra reprendre les entraînements ce mardi. Présent au stade en tenue de ville, le joueur s’est contenté de suivre la séance depuis le banc. 

M. H.

 

Madani et Mellal ne sont pas encore rétablis

Les deux joueurs blessés de l’USMH, en l’occurrence Mohamed-Amine Madani et Benamar Mellal ne sont pas encore rétablis. Absents depuis une semaine, les deux titulaires indiscutables de l’effectif de Boualem Charef se sont présentés hier au stade où ils ont subi des soins. Leur retour sera probablement pour ce mardi à l’occasion du match amical face à la JS Azazga.

M. H.

 

Nekrouf et Aïchi travaillent en solo

Les joueurs Mohamed Nekrouf, blessé à la cheville et Mounir Aïchi, qui revient d’une blessure aux adducteurs, n’ont pas encore réintégrés le groupe. Les deux joueurs se sont contentés de tours de piste et de quelques exercices physiques. En outre, Yazid  Sayahi, comme nous l’avions indiqué dans l’édition d’hier, a repris avec le groupe et il a participé à l’intégralité de la séance.

M. H.

 

Travail physique au début…

Comme ce fut le cas lors de la plupart des reprises, le staff technique a soumis les joueurs à un travail physique. Une programmation des plus normales après 2 jours de repos. C'est bien évidement l’entraîneur en chef, Boualem Charef et son adjoint Hocine Abdelzaziz qui se sont chargés de la séance. Les camarades de Debari ont été soumis à un renforcement musculaire, puis à quelques séries d’exercices de vitesse.

 

… suivi d'exercices techniques…

Par la suite, le coach Boualem Charef et son adjoint Hocine Abdelaziz ont programmés des exercices purement tactiques pour permettre aux joueurs de retrouver leurs sensations en maniant le ballon après 2 jours de repos.

 

… et d'un match d'application

En dernier lieu, les joueurs ont enchaîné avec un match d'application. Même s'il n'a pas duré longtemps, il a  permis aux hommes du technicien Charef de rentrer dans le bain de la préparation pour la suite du championnat.

M. H.

 

Aïchi : «J’ai hâte de reprendre avec le groupe»

Le milieu de terrain, Mounir Aïchi, se dit impatient de réintégrer le groupe.  Soumis à un travail individuel depuis plusieurs semaines, le natif d’Oran attend toujours un signe du médecin pour reprendre avec le groupe et entamer la préparation avec ses camarades. Contacté par nos soins, le joueur estime que cette longue trêve l’arrange vraiment : «Pour moi, il est clair que cette trêve intervient au bon moment puisqu’elle me permettra d’être prêt pour le derby. Il nous reste un peu plus d’une semaine de travail et plusieurs séances. Je vais donc me donner à fond pour retrouver un niveau physique qui me permettra de jouer et d’aider mon équipe à enchaîner avec d’autres résultats. Je dois aussi rester vigilant et faire attention pour éviter toute mauvaise surprise.»

 

M. H. 

Tags:

Classement