Accédez directement au site compétition

USMH: Le compte du club débloqué

 

On a appris d’une source proche de la direction du club harrachi que le compte bancaire de la SSPA/USMH a été officiellement débloqué hier. Enfin une bonne nouvelle qui pourra réjouir les supporters.

 

Le tribunal chargé de cette affaire a ordonné la mainlevée et le compte a été bel et bien débloqué. L’avocat du club a fait des pieds et des mains pour un dénouement rapide de cette crise. Effectivement, ce dernier, présent hier au tribunal, a eu l’accord du tribunal qui a du coup procédé au déblocage du compte bancaire. A titre de rappel, ce blocage était intervenu à la suite de la plainte déposée par l’ancien joueur, le Guinéen Mohamed Coumbassa, qui réclame ses arriérés. Comme nous l’a déclaré samedi passé le président Laïb, le joueur n’avait pas déclaré les 200 millions qu’il avait perçus et il ne manquait que 50 millions. Suite au payement de ladite dette, la semaine passée, le compte bancaire a été débloqué hier.

 

10 milliards dans les caisses 

Une manne providentielle est tombée du ciel à un moment crucial sur le plan financier, puisqu'il s'agit de 9 milliards qui dormaient dans les tiroirs du ministère de la Jeunesse et des Sports et qui représente les subventions qui n'ont pas été évoquées par l'administration du club. En effet, celle-ci devait acheter un bus destiné aux jeunes catégories pour encaisser la somme, ce qui n'a pas été fait auparavant. Comme nous l’avions rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, Mohamed Laïb a déposé à la banque u chèque de 1 milliard qu’il avait reçu de l’ANEP. Le moins qu’on puisse dire, c’est que si le club de Maison-Carrée a réussi à renflouer ses caisses par cette grosse somme de 10 milliards, c’est grâce à l’actuel président Mohamed Laïb qui a fait des pieds et des mains pour désamorcer cette crise. Ayant trouvé plus de 11 milliards de dettes lors de son retour à la maison harrachie, le premier responsable des Jaune et Noir était sous une terrible pression.

 

Les joueurs seront régularisés dimanche  

Il faut dire dès que les joueurs de l’USMH ont pris connaissance du blocage du compte bancaire de la SSPA, ils étaient vraiment inquiets. Les camarades de Younès n’ont pas perçu leur salaire depuis plusieurs mois à cause de cette crise financière qui a frappé le club. Maintenant que la situation a connu un dénouement heureux, les camarades du gardien Zegba sont amplement satisfaits et ne craignent rien quant à leur argent. Cette bonne nouvelle a soulagé tout le monde à El-Harrach et non pas seulement les joueurs. Les dirigeants et les différents staffs des petites catégories ont affiché leur soulagement. Selon notre source, le président Laib compte régulariser tout le monde dimanche ou lundi prochain. Pour mettre fin à cette histoire des salaires et motiver les capés de Charef, le boss harrachi va verser deux à trois mensualités à tous les joueurs, les membres du staff technique des différentes catégories et les autres employés du club.

M. H.

 

Beaucoup d’absents hier

 

La séance d'entraînement d’hier matin a été marquée par l'absence de plusieurs éléments. En effet, Debari, Boulakhoua, Abdat, Mellal, Fekih, Chenoufi et autres Dahar ont manqué à l'appel. Des absences qui n'ont aucune justification aux yeux du staff technique et des dirigeants. Mais vu le conflit financier, on était obligé de fermer les yeux.

 

Mokrani de retour

Après Zeghba et Harrag, un autre joueur vient de mettre fin à son boycott. Absent pendant deux semaines, le second gardien des Jaune et Noir Seddik Mokrani a fait hier son retour. Après quelques jours passés en France, l’ancien portier du MCEE a brillé par sa présence hier matin au stade de Lavigerie et a pris part à l’intégralité de la séance d’entraînement.

 

Il a longuement discuté avec le staff technique

Avant le début de la séance d’entraînement, le portier numéro deux de l’USMH a eu une longue discussion avec les membres du staff technique, en l’occurrence M’hamed Haniched et Hocine Abdelaziz. Les deux collaborateurs de Charef lui auraient demandé les raisons de son boycott. Mokrani, qui possède de très bonnes qualités, attend juste la fin de la saison pour demander ses papiers et opter pour un autre club. Très ambitieux, l’ex-gardien du NAHD veut changer d’air et rejoindre un club qui lui permettra de jouer titulaire.

M. H.

 

Tours de piste pour Benamra et Hamidi

Arrivé avec une demi-heure de retard à l’entraînement, le Franco-Algérien Marouane Benamra n’a pas été autorisé à s’entraîner avec le groupe ; il a travaillé en marge du groupe. Le joueur s’est contenté d’effectuer des tours de piste en compagnie de son coéquipier Hamidi, qui souffre d’une blessure au genou.

 

 

Madani et Aichi ont passé l’échographie

Ils étaient présents hier à l’entraînement avant de quitter le stade quelques minutes après. Le défenseur axial de l’USMH Mohamed-Amine Madani et le milieu de terrain Mounir Aichi devaient passer l’échographie hier pour être rassurés sur leur cas. Madani qui, comme tout le monde le sait, souffre d’une blessure au talon contractée lors du match amical face au RCA, il y a deux semaines de cela, n’a pas encore repris les entraînements. Quant à Aichi, qui souffrait, lui, des adducteurs a repris le travail en solo depuis plusieurs semaines.  Pour éviter tout risque, il faut des examens ; le staff médical a décidé de leur faire passer l’échographie.

M. H.

 

Harrag : «Je quitte El-Harrach cet été»

 

Le milieu de terrain de l’USMH, que nous avons rencontré en marge de l’entraînement effectué hier au stade du 1er-Novembre, nous a confirmé son intention de quitter Essefra cet été. Après avoir fait toutes les catégories chez les Jaune et Noir, «Dendeche» pense qu'il a encore de beaux jours devant lui pour tenter une nouvelle aventure sous d'autres cieux.

 

Votre contrat avec l'USMH va expirer le mois prochain ; allez-vous rempiler avec ce club ?

Non, à partir du mois prochain, je ne serai plus le joueur de l’USMH. J'ai fait toutes mes classes dans ce club où j'ai passé de très bons moments. Je pense qu'il est temps de partir et de tenter une nouvelle expérience ailleurs.

 

La direction vous a-t-elle proposé une prolongation de contrat ?

Pour être honnête, non. Mais je ne m'attendais pas à une telle éventualité du moment que le club me doit dix salaires. Donc, ma décision de quitter le club était prise dans ma tête depuis longtemps. Je suis un joueur ambitieux et je veux gagner des titres. L’USMH manque de moyens financiers pour jouer les premiers rôles et gagner des titres.

 

Vous avez fait quand même toutes vos classes à l’USMH. Avez-vous des regrets en quittant ce club ?

Oui, comme vous l’avez dit, je suis un enfant d’El-Harrach et j’ai grandi dans ce club. Quand vous passez tout ce temps dans un club, c'est normal que vous le quittiez avec émotion. J'ai vécu de bons moments avec l'USMH. Il y a eu certes des hauts et des bas, mais Dieu merci, je suis globalement très satisfait de mon passage dans mon club de cœur. Je pars ainsi avec le sentiment du devoir accompli. 

 

Avez-vous une touche d’un club étranger ?

Honnêtement, je n’ai rien reçu de l’étranger. Hamdoullah, j’ai des touches en Ligue 1 Mobilis et plusieurs clubs souhaitent s’attacher mes services. Je vais prendre tout mon temps pour trancher ma future destination. Il me reste un mois de contrat à l’USMH, je dois honorer mon engagement et aider le club pour assurer son maintien le plus vite possible.

M. H.

 

  

Tags:

Classement