Accédez directement au site compétition

MCO: Vers un rajeunissement progressif

 

Au fil du temps, la composition de l’équipe pourrait compter jusqu’à 80% de joueurs formés et livrés par le club.

 

Alors que la promotion de jeunes issus du réservoir a été entamée par l’ancien entraîneur Jean-Michel Cavalli, lequel, rappelons-le, avait lancé dans le bain Helaimia, Benamara, Bencheikh ou Benchâa, adepte de la politique de rajeunissement, Omar Belatoui a tenté le même coup lui aussi, il y a trois ans. Il continue à faire confiance aux jeunes du cru. «J’aimerais, à l’avenir, que l’équipe repose sur des éléments issus du réservoir du club», a-t-il déclaré lundi, après la rencontre amicale disputée face au RCR. Alors que Hassani, Frifer, Blaha ou Hamidi tentent d’ores et déjà de se frayer une place au soleil, le coach ravi sans doute par les qualités de Hamidi, pourrait faire confiance à ce jeune attaquant plein de culot, alors que Blaha joue régulièrement en équipe première. Le MCO gagnerait beaucoup en misant sur ces jeunes du cru  qui ont la fougue et la volonté de réussir. Un espoir a plus faim qu’un élément qui a roulé sa bosse dans le haut niveau. En outre, connaissant les difficultés financières au niveau du club, celui-ci ferait bien des économies. Atitre d’exemple, un élément tel que Helaimia, qui perçoit un salaire mensuel de 10 millions, son rendement est nettement meilleur aux autres coéquipiers, dont le salaire est multiplié par dix. Par le passé, le MCO a remporté des titres avec une ossature formée par des joueurs issus du réservoir jeunes. Les anciens se souviennent de la saison 83/84, quand Abdallah Mecheri, l’entraîneur du MCO à l’époque, avait lancé Chérif El-Ouazzani, Meziane, Lakehal, Belhachemi, Mecheri (Baby), Lebbah… Après une longue traversée du désert cette saison, le MCO a renoué avec les titres en remportant deux fois de suite la Coupe d’Algérie (84 et 85) et un titre de champion en 88. Sans diminuer de la valeur des joueurs ramenés d’autres clubs, le MCO ferait mieux de s’appuyer à l’avenir sur une ossature formée d’éléments issus du réservoir. Le bon parcours de l’équipe U21, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie où elle est qualifiée en 1/2 finale, devrait encourager les responsables du club à revenir à cette politique.

M. S.

 

RCR-MCO avancé à dimanche

Suite à la reprogrammation du match MCO-MCA pour le 21 avril, la confrontation avec le RCR, prévue initialement ce lundi, est avancée d’un jour. Pour rappel, il s’agirait de la rencontre retour entre les deux clubs, celle de l’aller disputée ce lundi à Oran s’était achevé par un nul de 2 buts partout.

 

Pas de stage

Le sujet est définitivement clos ; alors que le doute persistait encore sur la programmation de ce second stage, avec la nouvelle programmation, ce projet est définitivement abandonné.

 

Un autre match amical

Après la rencontre en retard avec le MCA, qui se déroulera vendredi prochain (21 avril), dans le camp oranais, on souhaiterait programmer une joute amicale avec le GCM. Si rencontre a lieu, ce sera dans la semaine d’après.

 

Encourager l’équipe

Maintenant que le match de la reprise en championnat est avancé au 21 avril, une mobilisation générale est vivement recommandée, car depuis quelques jours, seul le secrétaire Toufik Benlahcène assiste régulièrement aux entraînements de l’équipe ; il serait temps donc que le président se rapproche de l’équipe afin de l’encourager avant ce match important qu’elle doit disputer face au MCO où un succès est recommandé, afin d’abord de signer une première victoire en match officiel dans cette phase retour (ou en 2017). Les joueurs plus particulièrement ont besoin de soutien et encouragement, en premier lieu, de la part de leur président qu’ils n’ont pas vu depuis bien longtemps.

 

             

 

 

 

 

 

Hamidi : «Je travaille durement pour m’imposer en attaque»

 

Promu récemment en équipe première, cet attaquant au pied gauche magique est en train de prendre ses marques au sein de la ligne offensive mouloudéenne. Il pourrait même, selon son entraîneur, bénéficier plus de temps de jeu une fois en championnat.

 

Vous avez inscrit un joli but dans les bois du RCR ; l’aventure est bien partie pour vous en équipe première…

Je suis content pour cette réussite même s’il ne s’agit que d’une rencontre amicale. Pour la confiance, il est toujours bon de marquer, notamment quand vous évoluez à la pointe de l’attaque.

 

A voir votre façon de maquer ce but, on a l’impression que vous évoluez dans le haut niveau depuis fort longtemps…

Je garde toujours mon sang-froid, c’est ma principale qualité, dans n’importe quelle situation au cours du match, comme ce fut le cas devant le RCR où j’ai pris le temps de contrôler le ballon, avant de le mettre au fond. Je ne suis qu’à l’aube d’une carrière que, j’espère, sera riche.

 

Il y a quelques jours, dans un match avec la réserve, Belatoui a décidé de vous reverser en équipe première après la pause ; est-ce un signal fort que vous envoie votre entraîneur ?

C’est beaucoup plus qu’une marque de confiance de la part du coach ; je dois persévérer dans l’effort afin de progresser dans mon jeu et de gagner ensuite une place dans le groupe des séniors, c’est mon premier objectif.

 

Pour le coach, il nous a confié qu’il a souhaité vous avoir dans l’effectif des séniors bien avant, mais une blessure l’en a empêché…

Effectivement, j’ai été victime d’une fracture du calcanéum ; je me suis soigné durant huit semaines en Espagne. Après avoir obtenu le feu vert du médecin, j’ai repris doucement le travail. Même pour les matches avec l’équipe réserve, je ne jouais pas les matches en entier, jusqu’à cette rencontre avec l’équipe première, lors de laquelle Belatoui m’a prié de rejoindre l’effectif des séniors. Je vais bosser sérieusement afin de rester avec l’équipe première.

 

Avant de rejoindre le MCO, avez-vous connu d’autres clubs ?

Après avoir fourbi mes premières armes dans les catégories de jeunes du MCO, j’ai fait deux ans avec le RCGO, ensuite l’ESS ; entre-temps, j’ai fait une saison à l’ASMO.

 

Un parcours similaire à celui d’un certain Belaili…

(Sourire) Ce parcours m’a permis de me forger ; même si je me répète, je ne suis qu’au début de ma carrière.

 

Vous avez un bon pied gauche, quelles sont vos autres qualités ?

Comme je vous le dis, je suis un joueur qui garde toujours son sang-froid. Néanmoins, je dois progresser dans mon jeu de tête notamment.

 

On imagine votre souhait de participer aux matches qui attendent l’équipe en championnat…

Ah oui ! Je serai heureux de pouvoir prendre part à ces matches ; j’ai une folle envie de prouver ma valeur. En plus, j’aimerais bien rendre heureux mes parents qui n’attendent que ça.

Avez-vous bien été accueilli par les anciens de l’équipe ?

De ce côté-là, pas de problème, au contraire, j’ai l’impression qu’ils veulent tous m’aider. Je les remercie tous du fond de cœur.

 

Le club cherche un attaquant de pointe, est-ce une chance de plus pour vous ?

Je dois montrer à l’entraîneur qu’il ne s’est pas trompé en m’offrant cette chance.

M. S.

 

 

Tags:

Classement