Accédez directement au site compétition

USMH: Les joueurs entrent en grève

 

La situation du club de Maison-Carrée ne s’améliore toujours pas. Les joueurs, qui n’ont pas encore assuré le maintien en Ligue 1 Mobilis, sont entrés dans une grève ouverte après avoir constaté que leurs arriérés ne leur ont toujours pas été versés.

 

A l’issue de la rencontre amicale remportée vendredi face au PAC, les joueurs de l’USMH se sont réunis avec les membres du staff technique où ils ont pris la décision d’entamer une grève illimitée. En effet, nous avons appris que les joueurs ont décidé de ne plus s’entraîner jusqu’à ce que leur argent soit versé dans leurs comptes respectifs, sinon ils ne reprendront pas. «Nous avons pris la décision d’entrer dans une grève illimitée. On ne compte pas reprendre les entraînement avant de toucher notre dû», nous a déclaré un joueur que nous avons rencontré à l’issue de la rencontre. Vivant une situation difficile, le groupe craint que d’ici la fin de la saison, qui n’est qu’à six journées, leur problème ne sera pas réglé ; ils ont donc décidé de monter au créneau pour arracher leur dû.

 

«Notre patience a des limites»

D’après les informations que nous avons pu recueillir, les joueurs sont prêts à aller jusqu’au bout de leur revendication  quitte à prolonger leur mouvement de grève. Contacté par nos soins pour en savoir plus sur la grève déclenchée par les joueurs, un élément de l’équipe de l’USMH, qui veut garder l’anonymat, nous dira : «Sincèrement, nous sommes livrés à nous-mêmes. On ne sait même pas avec qui parler, qui est le véritable interlocuteur. Nous, on ne veut que notre argent, ni plus ni moins. On a trop supporté. La preuve, on a accepté de poursuivre la préparation durant cette longue trêve et de respecter à la lettre le programme tracé par le staff technique, et ce, bien que nous ayons plusieurs mois de salaire impayés et les fausses promesses des dirigeants. La patience a des limites et tant que nous ne sommes pas régularisés, on maintiendra notre mouvement de grève. Le plus important pour le moment, c’est de toucher nos arriérés, après tout sera facile.»

 

La situation risque de porter préjudice au club

A quelques jours seulement de leur rencontre importante contre l'USMA, les joueurs de l'USMH refusent de reprendre les entraînements en décidant d’entamer une grève. Les camarades de Younès ont réclamé aux dirigeants du club harrachi de régler leur problème financier. En plus du fait que le club vit une grande crise financière, cette grève des joueurs, qui n'arrange pas les affaires de l'équipe harrachie, alors qu'elle n'à pas encore assuré son maintien en Ligue 1 Mobilis, risque de porter préjudice au club. Cette situation inquiète énormément les supporters, qui ne cessent de critiquer la politique de l’actuelle direction et les anciens dirigeants qui ont laissé plus de 11 milliards de dettes.

M. H.

 

Laïb : «On les régularisera au cours de la semaine»

 

Contacté par nos soins hier matin, le président Mohamed Laïb a tenu à rassurer les joueurs pour leur argent. Le boss harrachi a promis de régulariser tout le monde au cours de cette semaine.

 

«On ne pourra pas payer les joueurs ce dimanche (aujourd’hui). Nous avons déposé le chèque au niveau de la banque et il nous faut quatre à cinq jours pour retirer l’argent, ce qui est normal. Tous les joueurs seront régularisés au cours de cette semaine», nous déclare Mohamed Laïb. Et comme nous l’avions rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, les caisses du club sont renflouées par une somme d’argent conséquente ; il s'agit de 9 milliards qui dormaient dans les tiroirs du ministère de la Jeunesse et des Sports et qui représentent les subventions qui n'ont pas été évoquées par l'administration du club. Donc, pour la régularisation des joueurs, les membres du staff technique et les autres employés du club, le président Laïb compte s’y atteler cette semaine et mettre fin à cette histoire d’argent.

 

«On a un mois devant nous pour convaincre les cadres de remplier»

Les joueurs, dont les contrats arrivent à terme en juin prochain, sont assez nombreux. Il s’agit, entre autres, de Chamseddine Harrag, Mustapha Zeghba et Zinelabiddine Boulakhoua. Ces trois joueurs seront libres de tout engagement au lendemain de la clôture du présent exercice footballistique. Mohamed Laïb ne veut pas perdre de temps. Ne dit-on pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir. «Nous avons encore un mois devant nous pour négocier avec les joueurs dont le contrat arrivent à terme. Nous allons effectuer un stage de préparation et pendant ce regroupement, on tentera de les convaincre. Mis à part Harrag qui a signé un précontrat avec le NAHD lors du mercato hivernal et qui sera officiellement partant, on fera de notre mieux pour garder les deux autres joueurs parmi nous», a-t-il promis. Comme il nous l’a déclaré jeudi passé, le milieu de terrain des Jaune et Noir ne compte pas prolonger son bail à l’USMH, sa décision de quitter le club cet été est irrévocable pour le natif de la Glacière.   

 

«C’est à l’entraîneur de décider de la date et du lieu du stage»

Evoquant cette longue trêve de 46 jours imposée par la Ligue de football professionnel (LFP), le premier responsable du club de Maison-Carrée tient toujours à la nécessité de programmer un stage bloqué avant la reprise de la compétition. A ce sujet, Laïb pense que c’est à l’entraîneur Boualem Charef de décider du lieu et de la date de ce probable regroupement. «Il est plus utile pour nous d’effectuer un stage ici en Algérie pour meubler cette longue trêve. Nous n’avons pas encore tranché le lieu et la date de ce stage de préparation. Cela va se décider incessamment. C’est à l’entraîneur d’arrêter son programme de préparation. Il a le choix entre Sétif, Biskra, Aïn Témouchent et Zéralda pour préparer sereinement et dans de meilleures conditions le reste du parcours qui sera très important pour nous», a-t-il conclu. Pour rappel, le premier responsable de la barre technique Boualem Charef exige la régularisation de l’ensemble de ses joueurs pour revenir sur cet éventuel regroupement avant la reprise de la compétition.

M. H.

 

Hendou allonge la liste des blessés

Le milieu de terrain récupérateur Karim Hendou vient d’allonger la liste des joueurs blessés. Deux semaines après s’être débarrassé de sa blessure au mollet, l’ancien joueur du MCA et l’USMBA a quitté le terrain suite à une blessure vendredi, lors du match amical joué face au PAC. Aligné d’entrée par le coach Charef, Hendou n’a pas pu aller au terme de la rencontre en quittant le terrain suite à des douleurs au mollet. Le joueur devra effectuer une échographie aujourd’hui pour connaître la nature de sa blessure.

 

L’état de santé des autres blessés s’améliore

Indisponibles depuis plusieurs jours, les joueurs blessés, à l’image de Madani, Chenoufi, Hamidi, Dahar, Layati devront reprendre cette semaine. Selon une source du staff médical, les joueurs cités seront d’attaque à la reprise des entraînements. Leur retour soulagera certainement le staff technique, à sa tête l’entraîneur Charef qui va enfin bénéficier de l’ensemble de son groupe pour poursuivre la préparation. Profitant de l’arrêt du championnat, l’équipe commence à récupérer les nombreux blessés avec toutefois des programmes spécifiques pour chacun, tracés par le staff médical ainsi que le préparateur physique.

M. H. 

 

La nouvelle programmation soulage les Harrachis

La Ligue de football professionnel (LFP) a rendu publique une nouvelle programmation de la mise à jour du championnat de Ligue 1 Mobilis et la reprise de la compétition. Les Jaune et Noir sont désormais fixés sur la reprise de la compétition dans le cadre de la 25e journée. Ainsi donc, les camarades de Harrag affronteront leurs voisins usmistes le 6 mai prochain au stade olympique du 5-Juillet. Une nouvelle programmation qui soulage les Harrachis qui se trouvent depuis un mois sans compétition. Ayant fixé la reprise pour le 12 du mois prochain, la Ligue de football professionnel a dû revoir sa programmation et avancer la date d’une semaine suite à l’entrée en lice de l’USMA à la phase des poules de la Ligue des champions africaine, prévue le 12 mai.  

M. H.

 

 

Tags:

Classement