Accédez directement au site compétition

USMH: Charef approché par le Nasria

 

Annoncé partant cet été de l’USMH, Boualem Charef est sur les tablettes de plusieurs clubs en Tunisie et même en Algérie.

 

Selon une source proche de l’actuel driver des Jaune et Noir, les responsable de NAHD et à leur tête Mahfoud Ould Zmirli ont pris attache avec Boualem Charef pour succéder à Alain Michel, la saison prochaine. Comme nous l’avions déjà rapporté sur ces mêmes colonnes, Charef vit ses derniers jours à l’USMH et n’attend que la fin de la saison pour claquer la porte. 

 

Il devrait négocier prochainement

Selon les mêmes sources, l’actuel entraîneur de l’USMH n’a pas encore rendu sa réponse aux dirigeants des Sang et Or. Connu pour ses exigences sur le plan du travail, ce dernier devra exposer son projet et donner des conditions pour prendre en main cette équipe à partir de la fin de cet exercice en cours. D'ailleurs, il devrait se réunir prochainement avec les dirigeants du NAHD pour des négociations et essayer de trouver un accord définitif avant même la fin de la saison, prévue au mois de juin.

 

Il n’était pas présent hier à la reprise

 

La séance de reprise, effectuée hier au stade de Lavigerie, a été marquée par l’absence de l’entraîneur Boualem Charef. Contrairement aux joueurs qui ont décidé de mettre fin à ce mouvement de grève, le premier responsable de la barre technique des Jaune et Noir a décidé de faire l’impasse sur cette séance. Très en colère contre les dirigeants, Boualem Charef aurait juré de ne pas reprendre son travail avant la régularisation de l’ensemble de ses joueurs. En l’absence de Charef, c’est son adjoint, à savoir Hocine Abdelaziz, qui a assuré la reprise des entraînements.

M. H.

 

Les Harrachis arrêtent la grève !

 

Les Jaune et Noir ont repris le chemin des entraînements hier à 18h au stade du 1er-Novembre de Mohammadia.

 

Après avoir boycotté les entraînements pour exiger la régularisation de leur situation financière, les camarades de Sofiane Younès sont revenus à de meilleurs sentiments et ont décidé de mettre fin à leur mouvement de grève après avoir reçu des garanties de leur direction. Les Harrachis peuvent maintenant poursuivre la préparation dans une relative sérénité en prévision de la reprise du championnat et le prochain derby face à l’USMA, programmé pour le 6 mai.

 

Ils ont reçu des garanties

Comme tout le monde le sait, les joueurs de l’USMH ont décidé de faire grève pour protester contre le fait de ne pas avoir perçu leur dû. Pour remettre de l’ordre dans la maison, il fallait donc donner des garanties à ce propos. C’est apparemment ce qu’a réussi à faire le premier responsable du club, comme il nous l’a déclaré vendredi, le président Laïb a tenu à rassurer les joueurs et leur a promis de les régulariser au cours de cette semaine. Ainsi, le président des Jaune et Noir a promis à ses joueurs de leur octroyer deux mois de salaire et la prime du match gagné à Béjaïa face au MOB. Il leur a demandé de patienter encore un jour ou deux pour leur verser leurs salaires. Laïb s’est offert un sursis de quelques heures, les joueurs se sont fait une raison, ils prendront leur mal en patience encore.

 

Le staff technique soulagé

Le staff technique de l’USMH semble soulagé par la nouvelle, car il n'a pas cessé d'attirer l'attention de la direction sur la nécessité de payer les joueurs pour les motiver encore plus pour qu'ils puissent se concentrer sur leur travail et réaliser de bons résultats. Il sait pertinemment qu'une telle situation pourrait se répercuter négativement sur le moral du groupe. Une situation qui a fini par provoquer sa réaction lorsqu'il a constaté un certain relâchement chez les joueurs. Le staff technique des Harrachis a haussé le ton et refusé que les joueurs ne fournissent pas les efforts nécessaires, sous prétexte qu'ils ne sont pas payés. Même s'il s'est montré compréhensif, le staff technique et sous sa houlette Boualem Charef a essayé de les motiver pour garder la même volonté aux entraînements.

M. H.

 

En amical : USMH-NAHD, aujourd’hui à 10h30

 

Le staff technique des Jaune et Noir mise beaucoup sur les rencontres amicales, durant cette longue trêve de 46 jours imposée par la Ligue de football professionnel (LFP). Afin que les joueurs restent compétitifs, le staff technique de l’USMH a programmé un huitième match amical. La rencontre est programmée pour aujourd’hui face à l’équipe voisine des Sang et Or. Ce sera sans nul doute un bon test pour les coéquipiers de Mellal face à un adversaire d’un bon niveau. Après avoir disputé sept matchs de préparation dont le dernier vendredi face au PAC, remporté sur la plus petite des marges d’un but à zéro, l’entraîneur Boualem Charef, quant à lui, veut tirer profit de cette joute amicale face à un pensionnaire de Ligue 1 mobilis afin de parfaire les réglages qui s’imposent et essayer de combler le maximum de lacunes constatées lors des dernières rencontres en championnat.

 

La JSS prochain sparring-partner

 

Pour ce qui est de second match amical de cette semaine et le neuvième depuis l’arrêt du championnat, le coordinateur de l’USMH, Hanoune, est toujours à la recherche d’un sparring-partner disponible. Selon les informations dont nous disposons, la formation harrachie devrait affronter l’équipe de la JS Saoura, ce jeudi au stade de Lavigerie. Les responsables du club de Maison Carrée auraient pris attache avec leurs homologues de Béchar pour une éventuelle rencontre amicale à la fin de la semaine.

M. H.

 

 

Zeghba : «Le groupe est perturbé par cette histoire d’argent»

 

Le gardien Mustapha Zeghba estime que le groupe est un peu perturbé par cette histoire d’argent et la crise financière que vit le club depuis plusieurs mois. Néanmoins le portier n°1 des Jaune et Noir, à l’instar de ses coéquipiers, pense que l’équipe sera prête pour la reprise de la compétition et l’important rendez-vous qui l’attend le 6 mai face aux voisins usmistes.

 

Vous avez décidé de reprendre les entraînements et arrêter la grève, qu’est-ce qui s’est passé au juste ?

 

 Je n’ai rien à vous dire dans ce sujet et sincèrement je ne connais pas les détails. Après le match amical face au PAC, on a décidé de ne pas reprendre les entraînements avant de percevoir notre argent. Ce matin (NDLR : entretien réalisé hier après-midi), nous avons reçu un appel d’un membre du staff technique qui nous a demandé de se présenter à 18h au stade pour la séance de reprise.

 

Donc vous n’avez pas reçu des garanties des dirigeants ?

Je ne sais pas ce qui se passe, comme je vous l’ai dit. Au tant que joueur et employé dans le club, je continue à travailler comme le reste de mes coéquipiers. Tout ce que je peux vous dire, c’est que tous les joueurs sont préoccupés par leur argent. Le groupe est un peu perturbé par cette crise que vit le club depuis plusieurs mois et j’espère que les dirigeants vont vite régler ce problème pour nous permettre de poursuivre la préparation de la suite du parcours dans la sérénité.

 

Le derby face à l’USMA est programmé pour le 6 mai, pensez-vous déjà à ce match?

On se prépare pour les six derniers matchs de la saison et non pas seulement pour le derby face à l’USMA. Maintenant pour revenir à votre question, on pense déjà au prochain match du championnat, mais c’est encore trop tôt d’en parler. Nous allons profiter de ces derniers jours de trêve pour perfectionner notre jeu et corriger les insuffisances.

 

L’USMH n’a pas encore assuré son maintien en Ligue 1 Mobilis…

Oui, c’est vrai,  nous n’avons pas encore atteint notre objectif et on doit enchaîner avec d’autres succès et assurer le maintien le plus vite possible. Nous avons 31 points et je pense que nous ne sommes pas loin. On abordera les six derniers matchs comme des finales et on fera de notre mieux pour assurer la survie de l’équipe avant la dernière journée du championnat.

 

M. H. 

Tags:

Classement