Accédez directement au site compétition

MCO: Quel visage affichera l’équipe ?

 

Ce vendredi, le MCO va enfin renouer avec la compétition officielle ; une reprise que les joueurs veulent à tout prix réussir.

 

Incertitudes

Alors qu’hier, l’équipe s’est déplacée à Relizane, à partir d’aujourd’hui, elle entrera directement en préparation de la rencontre de ce vendredi. Un rendez-vous qui tient en haleine tout le monde au club.

Absente sur la scène nationale depuis un mois et demi (son dernier match en championnat remonte au 11 mars dernier face au NAHD à Alger), la formation oranaise veut se rassurer dès ce match en retard face au MCA. De l’avis de tous, pour juger son niveau et sa forme actuelle, il n’y a pas mieux que la compétition officielle. Il faut dire qu’on est dans le flou côté oranais, car en dépit de nombreux matches amicaux disputés durant cet arrêt, on est loin d’être convaincu du niveau de l’équipe, qui est appelée à abattre ses dernières cartes, lors de ces deux matches en retard, pour la course vers le podium. Cependant, le MCO ne peut se permettre un échec vendredi, car comme l’a si bien défini, Hichem Chérif, une défaite détruirait tout ce qui a été fait auparavant. Un simple jeu de probabilités nous édifie sur l’enjeu du match de vendredi. Si, par bonheur, le MCO arrache la victoire, il se relancera pour l’objectif de jouer une place sur le podium ; en cas de résultat négatif, il perdra tout. Mais on craint surtout une montée au créneau des supporters, qui exigent la victoire, et rien d’autre, pour ce match de la reprise.

 

Aucune mobilisation

D’habitude dans la semaine qui précède un match important, au MCO, on sent cette mobilisation générale autour de l’équipe. Or, c’est loin d’être le cas avant le match MCO-MCA ; le président étant parti en Espagne pour un séjour privé, seul le secrétaire Toufik Benlahcène est en permanence avec l’équipe. Avec le vide opéré autour de l’équipe, hormis le secrétaire du club, voire le frère du président qui fait régulièrement un saut au stade Ahmed-Zabana pour prendre des nouvelles de l’équipe, on ne voit pas du monde autour de celle-ci depuis belle lurette. Alors que, pour augmenter les chances de décocher la victoire, les joueurs veulent notamment une présence régulière de leur président. Ce qui n’est pas le cas, malheureusement, depuis que l’équipe est contrainte au repos forcé en championnat.

M. S.

 

Chérif Hichem : «L’enjeu est très important»

 

Pour le sympathique attaquant du MCO, le rendez-vous de vendredi avec le MCA sera décisif pour le reste du championnat. «Il peut nous relancer ou détruire, en cas d’échec, tout le travail accompli jusqu’à maintenant», prévient-il.

 

La fin du calvaire (allusion à l’arrêt auquel est soumise l’équipe) dans très bientôt…

Et comment ! On a trop souffert de cette programmation. Figurez-vous, le MCO est l’équipe qui est la plus touchée par ce long arrêt du championnat. On est pressé d’ailleurs de jouer ces deux matches en retard, d’où notre soulagement depuis que leurs dates sont connues.

 

Des incertitudes planent sur l’état de forme des joueurs…

Pour juger notre niveau, un seul baromètre, c’est la compétition officielle. On a beau jouer de nombreux matches amicaux, cela ne remplace en rien la compétition officielle avec la pression assez présente d’un public exigeant, qui vient au stade, et surtout le facteur motivation ; un facteur qu’on néglige involontairement lorsqu’il s’agit d’une rencontre sans enjeu.

 

Outre la forme physique, les joueurs sont touchés dans leur poche…

Pas de match officiel, pas de prime ! Tout de même, la direction ne peut nous verser des primes après un succès en… amical. Le problème est qu’avant cette trêve forcée, on était sur une série de mauvais résultats ; du coup, comme vous le dites si bien, la poche des joueurs l’a bien ressenti. Toutefois, on doit préciser que vu les circonstances actuelles, notre principal objectif est de gagner la prochaine rencontre ; on ne pense même pas à l’argent.

 

C’est une rencontre délicate que vous disputerez ce vendredi…

Délicate oui, car en face, on aura un adversaire, en l’occurrence le MCA qui est compétitif. Par conséquent, les Algérois partent avec cet avantage. Pour compenser notre retard sur le plan du rythme, on devrait déployer une grande volonté. Dans la semaine, on va préparer comme il se doit ce rendez-vous d’une extrême importance.

 

Important à ce point ?

Je m’explique ; ce match contre le MCA est d’un enjeu important. Si on le gagne, on se relancera dans la course vers le podium ; en cas d’échec, c’est tout le travail accompli durant la phase aller qui sera détruit. Pour nous, ce match contre le MCA est une sorte de finale qu’on va jouer ; il faut sortir les tripes ce vendredi.

 

Lors des dernières rencontres amicales, vous avez marqué des buts ; seriez-vous mieux inspiré d’en mettre vendredi dans les bois du MCA ?

Pour le moral, il est bon de marquer même dans les rencontres amicales. Mais il faut reconnaître que marquer dans les matches officiels, c’est plus revalorisant pour un attaquant. J’essaierai de faire parler la poudre vendredi, bien qu’un succès de notre équipe soit plus important pour moi.

M. S.

 

Finale U21 : MCO-ASMO 

Benlahcène : «On aimerait bien qu’elle se déroule à Oran»

 

Depuis samedi, le MCO connaît son adversaire pour la finale de la Coupe d’Algérie des catégories U21 ; ce sera l’ASMO. Soit une affiche très alléchante que les Oranais aimeraient bien jouer à Oran, comme l’indiquera Toufik Benlahcène qui est un chaud partisan de la domiciliation de cette finale dans la capitale de l’Ouest.  «D’autant, argumente-t-il, elle regroupera deux clubs de notre ville. On souhaiterait que M. Zetchi nous fasse l’honneur de venir ici à Oran pour remettre au vainqueur le trophée», espère le dirigeant mouloudéen. Par ailleurs, ce dernier tient à rendre hommage aux encadreurs des deux clubs au niveau des jeunes. «Le fait que cette finale sera animée par deux clubs d’Oran illustre bien la qualité de travail accompli au niveau des jeunes. Notre région continue à produire des talents, ce qui nous rend fiers, nous les Oranais», conclura-t-il. Reste à savoir si la FAF accepte de délocaliser cette finale à Oran. Par ailleurs, on ne sait pas si, du côté de l’ASMO, on est favorable à cette proposition.

               M. S.

 

Le président rentrera jeudi

Ahmed Belhadj, qui séjourne depuis samedi en Espagne, rentrera à Oran ce jeudi. Une fois arrivé, il devrait rendre visite à l’équipe la veille de son match contre le MCA, qui est, rappelons-le, prévu le lendemain.

 

Les U21 réintègrent le groupe

Laissés à la disposition de l’équipe réserve qui s’est qualifiée brillamment pour la finale de la Coupe d’Algérie, Helaimia, Blaha, Hamidi, Frifer et Hassani, devaient réintégrer hier le groupe de l’équipe première pour le déplacement à Relizane.

 

Le CRB voulait jouer contre le MCO

En fin de semaine, l’un des dirigeants du CRB a appelé le secrétaire du MCO pour lui proposer d’organiser un match amical entre les deux clubs à Oran. Toutefois, cette demande n’a pas été satisfaite. En effet, la date proposée par le CRB, qui est celle du 29 avril, coïncide avec celle du match en retard que le MCO disputera contre la JSK.

 

Delhoum reprend

Après trois semaines de convalescence, Mourad Delhoum a repris l’entraînement ce samedi. Bien que rétabli de sa blessure (fracture au nez), le joueur sétifien ne sera pas concerné par la rencontre de vendredi (MCO- MCA) vu qu’il a besoin d’une psychothérapie avant de renouer avec la compétition.

 

Benmimoun aux Lieux saints

L’ancien attaquant du MCO des années 80 Habib Benmimoun se trouve aux Lieux saints, où il accomplit le petit pèlerinage. Des photos de Benmimoun devant le mont Arafat sont postées cette semaine sur les réseaux sociaux. Nous lui souhaitons un bon pèlerinage.

En amical : MCO 3 – 3 RCR

Moins d’une semaine après leur confrontation à Oran, le MCO et le RCR se sont rencontrés hier après- midi à Relizane. Comme lors du premier match, les deux équipes se sont quittées sur un nul de trois buts partout. Alors que les réalisations du Rapid ont été l’œuvre d’Anane, Benayad et Mazouni. Pour les Oranais, les buteurs furent Moussi et Hamidi qui a marqué un doublé. On reviendra avec plus de détails sur cette rencontre dans notre prochaine édition.

 

 

            

 

 

               

Tags:

Classement