Accédez directement au site compétition

Les Harrachis reprendront aujourd’hui

 

Le mouvement de grève enclenché par les joueurs harrachis n'a finalement duré que 2 heures. Il n’a fallu que quelques minutes de discussion au téléphone avec leur entraîneur pour que tout rentre dans l'ordre.

 

Le discours de Charef, qui a usé d'un langage franc et sincère, a réussi à convaincre les camarades d’Younès à reprendre, non sans les avoir rassurés qu'il est solidaire avec eux et qu'il se battra avec la direction pour qu'elle honore ses engagements dans les prochains jours. Les dirigeants ont donc réussi à les convaincre et à les ramener à la raison tout en leur promettant le règlement d’au moins deux mensualités dans les plus brefs délais.

 

La reprise fixée à 10h30

La reprise aura lieu ce matin et à partir de 10h30 au stade du 1er-Novembre de Mohamadia. Une séance qui devra connaître le retour de l’ensemble des joueurs à l'exception de certains blessés à l’image de Belarbi et Hendou. Ce n’est pas la première fois que Younès et ses camarades recourent à ce mode de protestation pour réclamer leur argent. Ils se sont déjà comportés de la sorte lors de la préparation hivernale. Aujourd’hui, Charef et ses poulains retrouveront le stade de Lavigerie. Une source proche du staff technique nous a fait savoir que le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Boualem Charef, effectuera son retour après quatre jours de boycott.

 

Laïb fait l’état des comptes de chaque joueur

Après avoir constaté que le problème financier a perturbé la préparation de son équipe, ces derniers temps, et à quelques jours seulement de la reprise de la compétition, le président de l’USMH Mohamed Laib s’active à régulariser ses joueurs afin de régler ce problème et leur permettre de préparer dans les meilleures conditions les six derniers matchs du championnat. Selon notre source, Laïb a demandé, hier, au secrétaire général de faire l’état des comptes de chaque joueur pour le versement des salaires. Pour rappel, le premier responsable du club de Maison-Carrée a assuré, samedi, que les joueurs seront régularisés au cours de la semaine. Selon la même source, les camarades du gardien Mustapha Zeghba vont percevoir deux mois de salaire ce jeudi.

M. H. 

 

Le stage bloqué annulé ?

 

Après avoir annoncé, dans un premier temps, un stage bloqué durant cette longue trêve de 46 jours imposée par la Ligue de football professionnel (LFP), la direction de l’USMH aurait pris la décision d'annuler ce regroupement prévu en ce mois d’avril. Le président Mohamed Laib, qui insistait sur la nécessité d’effectuer un mini-stage, n’a pas réussi à convaincre son entraîneur, qui exige la régularisation de ses poulains. Faute d’argent et à l’approche de la reprise de la compétition fixée le 6 mai prochain, les camarades de Debari se contenteront des séances d’entraînement quotidien et quelques matchs amicaux. En effet, selon une source crédible, le groupe de Boualem Charef devrait se contenter de poursuivre la préparation au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Dans un autre registre concernant la préparation du club de Maison-Carrée, et après huit sorties amicales depuis l’arrêt du championnat, les Jaune et Noir sont appelés à rencontrer, ce vendredi à Lavigerie, la JS Saoura. Cette rencontre, la neuvième durant ce stage de préparation, permettra au staff technique d'avoir une idée précise sur l’ensemble de son effectif.

M. H.

 

Belarbi passera l’échographie aujourd’hui

Blessé à la cheville, le milieu récupérateur Kamel Belarbi devra passer l’échographie aujourd’hui pour être édifié sur la nature de sa blessure. Le joueur ressent toujours des douleurs et ne sera pas concerné par la séance d’entraînement de ce matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Comme nous l’avions rapporté dans notre édition précédente, la blessure de Belarbi nécessite quelques jours de repos ; il devra reprendre les entraînements avec le reste du groupe la semaine prochaine.

M. H. 

 

Ouadji retenu pour les Jeux de la solidarité islamique

Le staff technique de la future sélection olympique algérienne de football a dévoilé la liste des 23 joueurs devant participer aux Jeux de la solidarité islamique, prévus du 11 au 22 mai 2017 à Bakou, en Azerbaïdjan. Le jeune milieu de terrain harrachi Laid Ouadji figure dans cette liste de 23 joueurs, contrairement à son coéquipier Kamel Belarbi, dont le nom a sauté.

 

Il ratera les 3 prochains matchs

Le joueur né en 1998 Laïd Ouadji ratera deux à trois matchs de son équipe en cette fin du championnat. La sélection algérienne, qui s’envolera le 5 mai 2017 à destination de Bakou, soit à la veille du derby qui mettra aux prises l’USMH avec l’USMA, jouera son premier match face à la Turquie le 8 mai. Elle enchaînera par la suite avec un match face à la Palestine le 11 mai, avant de clore le premier tour par une confrontation contre Oman le 15 mai. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient aux demi-finales.

M. H.

 

Younès : «Il n’y a aucun conflit dans le groupe»

 

Le capitaine de l’USMH, Sofiane Younès, que nous avions approché à l’issue de la rencontre de préparation perdue par son équipe, lundi face au NAHD, a tenu à nier tout conflit entre les joueurs. En outre, le milieu de terrain offensif des Jaune et Noir estime que la préparation est perturbée par cette histoire d’argent et la crise financière qui frappe le club de Maison-Carrée.

 

On a laissé entendre que les joueurs recourent à la grève à partir de mardi, le confirmez-vous (ndlr : l’entretien réalisé lundi) ?

Pour être sincère, on ne s’est pas réunis et nous n’avons rien décidé à ce sujet. Les joueurs attendent toujours les salaires impayés et s’impatientent pour leur argent. Moi, personnellement, je ne compte pas me présenter demain à l’entraînement. Je subis une forte pression depuis plusieurs mois et en tant que capitaine d’équipe, il faut toujours essayer d’arranger les choses pour éviter le pire.

 

Des joueurs continuent à bouder et d’autres s’entraînent, y a-t-il un conflit dans le groupe ?  

C’est faux, il n'y a aucun conflit entre les joueurs. Au contraire, il y a une grande solidarité au sein du groupe. Tous les joueurs s’entendent à merveille entre eux et même avec les membres du staff technique. Si c’était vraiment le cas, on n’aurait jamais récolté 31 points et fait un grand pas pour le maintien. Notre force réside dans la solidarité. Malgré cette crise financière dont souffre le club, nous, les joueurs, on essaye à chaque fois de se montrer compréhensifs et éviter d’empirer la situation.

 

Mais le président vous a promis de vous régulariser au cours de cette semaine…

Personnellement, je ne suis plus en contact avec lui et je pense que vous êtes les mieux placé pour savoir. J’ai lu ses déclarations dans la presse où il a promis de nous régulariser cette semaine. A chaque fois, il nous demande de patienter et de l’aider. Mais il doit savoir que la patience a des limites et qu’on ne peut plus attendre. Plusieurs joueurs n’ont même pas quoi manger, ce qui est très grave.

 

Ne pensez-vous pas que cette histoire d’argent a perturbé votre préparation ?

Oui, c’est clair, le fait que tous les joueurs sont préoccupés par leurs salaires et à chaque fois l’entraîneur se retrouve avec un groupe amoindri à l’entraînement, cela veut tout dire. On aurait aimé se préparer dans de bonnes conditions et le groupe soit motivé. J’espère que les dirigeants ne vont pas tarder à régulariser tout le monde pour mettre fin à cette crise.   

 

Comment voyez-vous le reste du championnat et vos chances pour assurer le maintien ?

Nos chances pour assurer le maintien sont toujours intactes. On profitera de ces trois dernières semaines de trêve pour perfectionner notre jeu et corriger le maximum de lacunes. Il nous reste encore six matchs à disputer et nous allons tout donner pour empocher d’autres points et atteindre notre objectif.

 

M. H.

Tags:

Classement