Accédez directement au site compétition

USMH : Laïb a dépensé 5,3 milliards

Chose promise, chose due. La direction du club a profité de l’arrivée de la subvention du MJS et l’argent des sponsors, pour régulariser la situation financière des joueurs.

Le président Mohamed Laïb a, comme nous l’avions indiqué lors de l’édition précédente, a fait jeudi un virement de trois salaires pour chaque joueur et tous les membres des différents staffs techniques qui devront attendre la journée de dimanche pour encaisser leur argent. Laïb, qui était sous une forte pression suite à la crise financière qui traverse le club, a réussi à désamorcer la bombe en régularisant tout le monde à une semaine du prochain derby face aux Usmistes. Notre source nous a révélé que le premier responsable de Maison-Carrée a dépensé une somme de 5 milliards et 300 millions de centimes, jeudi passé, pour la régularisation de tous les joueurs et les employés du club. Les camarades du capitaine Younès sont certainement soulagés après l’engagement de leur président qui a tenu sa promesse de les régulariser avant la reprise de la compétition.

 

Les 2,8 millards d’Ooredoo dans les caisses

Le premier responsable de la formation harrachie, qui multipliait ces derniers temps les contacts afin de ramener de nouveaux sponsors et d’assurer par la même occasion une bonne assise financière à son club, a vu le compte du club renfloué par une somme d’argent conséquente. En effet, l’argent du sponsor Ooredoo (2 milliards 800 millions) a renfloué les caisses du club jeudi dernier. C’est le même cas concernant la subvention de  l’Etat concernant l’aide aux clubs professionnels qui a été encaissée la semaine écoulée. Le boss harrachi a profité de ces conséquentes rentrées d’argent pour régler pas mal de choses, il a réglé dans un premier temps la situation financière des joueurs et tous les employés du club avant de penser à réaliser un excellent recrutement lors du prochain mercato et aussi programmer un excellent stage de préparation cet été pour l’équipe première.

M. H.

 

C’est le DTS des jeunes 

Larabi : «On a fait signer 11 jeunes, dont Layati et Hamidi»

La direction de l’USMH, sous la houlette du président Mohamed Laïb, prépare déjà la prochaine saison et s’est engagée à signer des contrats à plusieurs joueurs de l’équipe réserve et des U20. En effet, et selon le DTS des petites catégories, Fayçal Larabi, que nous avions joint hier au téléphone, 11 joueurs dont 9 de la catégorie U20 ont paraphés leurs contrats jeudi. «Je tiens à vous informer que nous avons signé des contrats à 11 joueurs de l’équipe réserve dont 9 qui évolue en U20. Ces jeunes ont paraphé officiellement leurs contrats jeudi au profit de l’USMH. Même les deux joueurs Layati et Hamidi qui hésitaient de signer ont réussi de les convaincre. Deux autres joueurs, à savoir Gatal et Ouadji nous avons eu leur accord et devront s’engager dans les prochaines jours. Contrairement aux joueurs U20 qui ont signé pour quatre saisons à compter du 1er juin prochain, Layati et Hamidi ont paraphé des contrats de 3 ans et demi», nous déclare le directeur technique sportif de l’USMH.

 

«Gatal signera ce dimanche»

En outre, le DTS Fayçal Larabi nous a fait savoir que le jeune promu en sénior Oussama Gatal, est attendu pour ce dimanche au bureau du président pour parapher son contrat. «Gatal est un excellent joueur qui a fait ses preuves avec l’équipe sénior. Il va parapher son contrat officiellement ce dimanche au bureau du président. On ne veut pas tomber dans les mêmes erreurs du passé. L’USMH doit profiter des talents de ces jeunes qui risquaient de nous fuir à la fin de cet exercice. J’ai insisté auprès de Laïb pour signer des contrats à ces jeunes talents pour éviter le scénario d’Aïch et Farhi qui ont quitté le club gratuitement, la saison écoulée.»

 

«Ouadji nous a donné sa parole de signer dès son retour d’Azerbaïdjan»

Revenant sur le cas de l’international olympique Laïd Ouadji qui avait refusé de signer son contrat récemment, Fayçal Larabi semble confiant de le retenir. «Nous avons eu une discussion avec le joueur et il nous a donné sa parole de signer son contrat dès son retour d’Azerbaïdjan où il prendra part au tournoi des Jeux de la solidarité islamique prévus du 11 au 22 mai 2017 à Bakou. Il a passé 3 saisons avec nous et s’il est arrivé à ce stade, c’est grâce à l’USMH. Comme vous le savez, Ouadji est le seul joueur né en 1998 qui évolue en Ligue 1 Mobilis et plusieurs clubs sont sur ces traces.»

 

« Ces jeunes sont l’avenir de l’USMH »

« Mon objectif, c’est de promouvoir le maximum de jeunes en séniors. Vous avez déjà vu des Hamidi, Gatal, Ouadji et Belarbi qui jouent avec les séniors. Il y a aussi des jeunes comme Fatanaci qui est un très bon gardien et qui est surclassé. Je l’ai proposé à Haniched et qui l’a promu en sénior sachant qu’il est encore junior. Tous ces jeunes qui ont signé des contrats peuvent se frayer une place en séniors, la saison prochaine».

«J’espère que Laïb va tenir sa promesse d’assurer une bonne prise en charge à ces joueurs»

« Vu la crise financière que traverse le club cette saison, j’hésitais de m’engager, mais le président m’a donné des garanties de payer ces jeunes. Je fais donc confiance au président et j’espère qu’il va tenir sa promesse d’assurer une bonne prise en charge à ces jeunes joueurs. Si les trois joueurs (Ouadji, Layati et Hamidi) hésitaient de signer c’est à cause de ce qu’ils ont vécu la saison passée où ils ont été mal pris en charge et j’espère que le président va tenir sa promesse de mettre ces jeunes dans des meilleures conditions.»

 

« Mon avenir dépendra des ambitions et du projet du club »

Pour ce qui est de son avenir au poste de directeur sportif technique des jeunes à l’USMH, Fayçal Larabi précise. « Sincèrement je ne sais pas encore si je sera en place la saison prochaine. Mon avenir à l’USMH dépendra du projet du club. Si la situation financière ne connaît pas de changement positif,  je ne pourrai pas rester. Le plus important à mon égard est d’avoir accompli mon devoir convenablement envers l’USMH.»

 

«Certes nous n’avons remporté aucun titre cette saison, mais… »

A propos des parcours réalisés par les équipes de petites catégories, Larabi se dit satisfait. «Personnellement je suis satisfait du parcours de l’équipe réserve, des U20 et des U18. Certes nous n’avons remporté aucun titre par rapport aux saisons précédentes, mais nous avons gagné des joueurs de qualité qui sont l’avenir de l’USMH. Plusieurs joueurs de l’équipe réserve évolue en séniors à l’image de Belarbi qui est un titulaire indiscutable sur l’échiquier de Charef. Tous nos jeunes sont surclassés ; les joueurs des U18 évoluent en U20 et ceux de cette derrière jouent tous dans l’équipe réserve. Je ne pense pas qu’il y a un club en Ligue 1 Mobilis qui donne confiance aux jeunes comme l’USMH. Les gens ont compris que la formation est une condition sine qua none pour permettre à l’équipe de se renforcer grâce à son propre potentiel. En soi, il s’agit d’une très bonne chose qui peut aider les jeunes à trouver des débouchées dans le club qu’ils aiment plus que tout.»

 

«On fait tout pour présenter un produit de qualité»

Avant de conclure, Larabi a tenu à nous informer que les entraîneurs des petites catégories ont reçu trois mois de salaires. «À l’instar des joueurs de l’équipe sénior et le staff technique, les entraîneurs des autres catégories sont régularisés. Les entraîneurs ont reçu trois mois de salaire, ce qui est rassurant à quelques jours de la fin de cet exercice. Tout le monde est motivé pour réussir une bonne fin de saison. On travaille. On fait tout pour présenter un produit de qualité. C’est notre mission essentielle. Moi, je vous dis que les 13 joueurs  qui ont signé des contrats possèdent un très bon niveau et qui sont capables d’évoluer au pallier supérieur. C’est tout ce que je peux dire.»

M. H. 

 

Repos hier pour les joueurs

Après la séance d’entraînement effectuée jeudi au stade du 1er-Novembre de Mohamadia, l’entraîneur Boualem Charef a libéré ses joueurs pour une journée de repos. 24 heures de répit bien mérité pour les camardes de Boulakhoua après une longue semaine de travail et les trois matchs amicaux joués. La reprise est prévue pour aujourd’hui où les Jaune et Noir disputeront deux rencontres de préparation face au RC Boumerdès et WAB Tissemsilt.

M. H.

 

Benamra n’a rien de grave

Ayant écourté la séance d’entraîniement de mercredi suite à des douleurs ressentis à la hanche, le Franco-Algérien de l’USMH, Marouane Benamra, n’a finalement rien de grave. Le joueur a repris jeudi le chemin des entraînements et il ne ressent plus de douleurs. Contacté hier par nos soins, l’attaquant d’Essefra  nous a confirmé cette information en nous déclarant : «C’est vrai que j’ai écourté la séance d’entraînement de mercredi à cause de douleurs que j’avais ressenties à la hanche, mais je peux vous assurer que mon cas n’est pas grave et ne suscite pas d’inquiétude. Après une prise en charge par le kiné, j’ai repris le travail le lendemain. Je ne ressens plus de douleurs et je serai d’attaque pour le match amical de samedi face à la formation de Boumerdès», nous a déclaré le joueur.

 

M. H. 

Tags:

Classement