Accédez directement au site compétition

USMH : Le clan Mana met en danger l’avenir du club

Dans le conflit au niveau de la présidence du club de Maison Carrée, la sagesse devrait l'emporter sur toute autre considération.

Une position partagée par tous les amoureux de l'USMH qui ne veulent pas voir le club empêtré dans des problèmes inextricables en raison de ce conflit. Le dernier mot au niveau de la justice est revenu à Mana qui détient l'original du registre du commerce de la SSPA et qui ne cesse d'affirmer qu'il est le véritable président. Il a eu le soutien de plusieurs actionnaires à l’image de Bouslimani, Bounab et Hamdouche qui constituent son bureau. Mana n’a fait que perturber le club et le mettre en danger à quelques jours seulement de la reprise de la compétition et le big derby face à l’USMA. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce conflit Laib-Mana ne fait pas les affaires des Jaune et Noir qui n’ont pas encore assuré leur maintien parmi l’élite. Pour le moment, le flou le plus total persiste au sein du club.

 

Laïb décide d’aller jusqu’au bout

Mohamed Laïb ne fera pas marche arrière en cédant la présidence à Mana et compte empêcher ce dernier de reprendre les rênes de l’USMH. Nous avons appris que Laïb a chargé son avocat de cette affaire et ne compte pas baisser les bras en décidant d’aller jusqu'au bout pour débouter son adversaire. Abdelkader Mana, selon les supporters, les joueurs et les membres du staff technique, aurait dû attendre la fin de la saison pour régler ses comptes avec Mohammed Laïb. La résolution de ce conflit repose désormais sur l'intervention des sages du club de Maison Carrée, qui devront  réconcilier les deux hommes.

M. H.

 

Dahar de retour

Après une absence de quatre jours, l’attaquant Marouane Dahar a donné signe de vie. Le centre-avant des Harrachis était présent lundi au stade du 1er-Novembre de Mohammadia pour la séance de reprise, qui a été annulée par l’ensemble des joueurs. Selon un membre du staff technique, l’ancien joueur de l’ESS souffrait d’une légère blessure et ne pouvait pas s’entraîner avec le reste du groupe.

M. H.

 

Le match amical annulé

La rencontre de préparation prévue hier matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia face à l’USM Dra Ben Khedda n’a pas eu lieu. Les joueurs et les membres du staff technique ont décidé d’annuler ce match amical en signe de protestation par rapport à la situation qui prévaut actuellement au club. Selon une source proche de la maison harrachie, l’entraîneur Charef aurait programmé une autre rencontre pour aujourd’hui.

M. H.

 

Debari : «Ce genre de conflit n’arrange personne»

 

A l’instar de tous les joueurs de l’USMH, le défenseur Abdelahak Debari se dit très affecté par ce qui se passe actuellement au club.

Ce joueur, que nous avons joint hier au téléphone, nous a déclaré que la décision de bouder les entraînements est collective suite à cette histoire de blocage du compte qui prive, encore une fois, les joueurs de percevoir leur dû.

 

Vous avez refusé d’effectuer la séance de reprise, qu’est-ce qui s’est passé au juste ?

 

Effectivement, après avoir constaté que les comptes du club sont à nouveau bloqués à cause d’un conflit à la présidence, nous avons décidé de bouder. Nous avons trop attendu et sincèrement, nous n’avons plus le moral de se rendre au stade pour s’entraîner. La décision de faire grève est collective.

 

Donc, vous ne comptez pas reprendre avant de percevoir votre argent…

Nous sommes perturbés par cette situation. Je ne sais pas encore quand nous allons reprendre. Un membre du staff technique nous a contactés ce matin (NDLR : entretien réalisé hier) ; il nous a demandé de nous rendre au stade cet après-midi pour une réunion avec les dirigeants. Donc, tout sera clair après notre réunion avec Laïb.

 

Ne pensez-vous pas que ce conflit risque de porter préjudice au groupe ?

Ce genre de conflit n’arrange personne. Les dirigeants doivent impérativement trouver la solution. Nous, les joueurs, sommes des employés du club et nous ne sommes ni avec X ni avec Y, ce qu’on veut c’est notre régularisation financière. Les responsables du club doivent savoir que l’équipe n’a pas encore assuré son maintien parmi l’élite.

 

Vous allez affronter l’USMA dans quatre jours, pensez-vous que vous serez prêts pour ce derby ?

Comme je vous l’ai déjà dit, cette histoire de blocage de compte est venue en mauvais moment. Les dirigeants auraient dû attendre la fin de la saison pour régler les comptes entre eux. Nous sommes vraiment perturbés et je ne sais pas comment nous allons aborder ce derby important face à l’USMA. La situation est vraiment compliquée et nous avons besoin de sérénité en prévision de la suite du parcours.

M. H.

Laïb s’est réuni hier avec les joueurs

 

Contraint de convaincre les joueurs à reprendre les entraînements en leur expliquant la situation financière du club et son conflit avec Abdelkader Mana qui a bloqué les comptes du club, Laïb s'est réuni hier avec l'ensemble de l'effectif. La réunion s'est déroulée au restaurant du stade du 1er-Novembre de Mohammadia à 16h. Une source digne de foi nous a confié que certains joueurs ont exposé à leur président leur inquiétude concernant leur situation financière, eux qui n’ont pas perçu leurs salaires depuis plusieurs mois. Après avoir écouté le capitaine Younès, Laïb leur a expliqué la situation financière actuelle du club et leur a demandé de reprendre les entraînements et mettre fin à la grève.

 

Zoubiri et Haddad présents

Cette réunion a connu la présence de deux membres du conseil d’administration, en l’occurrence Zoubiri et Haddad qui affichent leur soutien à Mohamed Laïb. Ces deux derniers sont intervenus à plusieurs reprises pour expliquer aux joueurs cette affaire du blocage des comptes et les rassurer pour leur argent. Même s'ils se sont montrés compréhensifs envers leur président qui a toujours honoré ses engagements, il n'en demeure pas moins que Boulakhoua et consorts sont déçus par cette longue attente et cette histoire de conflit au niveau de la présidence.

 

Les joueurs refusent toujours de reprendre

Après leur réunion avec Mohamed Laïb, les joueurs ont tenu une autre réunion entre eux où ils ont pris la décision de poursuivre le mouvement de grève. Les poulains de Boualem Charef ne comptent pas reprendre le chemin des entraînements avant de recevoir leur dû. Approchés à leur sortie, Aïchi et ses partenaires étaient très déçus.

M. H.

 

Younès : «Nous n’avons pas le moral pour nous entraîner»

Le capitaine des Jaune et Noir, Sofiane Younès, que nous avons rencontré à l’issue de la réunion, nous a affirmé la décision de poursuivre le mouvement de grève. «Le président nous a réunis aujourd’hui pour nous expliquer cette grave situation que traverse le club. Pour ce qui est de la reprise des entraînements, on a décidé de maintenir la grève et ne pas reprendre avant de recevoir notre argent», nous a déclaré le capitaine Younès.

 

«La balle est dans le camp des dirigeants»

Le cadre de l’équipe estime que la balle est dans le camp des dirigeants qui devront trouver une solution et régulariser tout le monde pour éviter la catastrophe au club. «Ce genre de conflits n’arrange personne au club. A mon avis la solution est chez Laïb et Mana et c’est à eux de mettre fin à la crise. Ils auraient pu attendre la fin de la saison pour éviter tout ce bruit. Il nous reste encore six matchs en championnat et nous n’avons pas encore assuré le maintien.»

 

«On ne peut pas bouder le derby»

Interrogé par nos soins sur le prochain derby face à l’USMA, programmé pour dimanche, Younès nous a fait savoir qu’il est quasi impossible de déclarer forfait pour ce rendez-vous. «Certes nous comptons poursuivre la grève, mais pas au point de déclarer forfait pour le match de dimanche. Même sans entraînement on va jouer ce match à fond et éviter l’explosion. On n’est pas en train de demander l’impossible, mais seulement notre argent. Les dirigeants d’autres clubs qui sont relégables font tout pour motiver les joueurs en leur promettant des primes de 30 millions à domicile et nous, on supplie les nôtres pour nous verser nos salaires.»

M. H. 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement