Accédez directement au site compétition

USMH : A 34 ans, Younès n’a rien perdu de son talent

L’attaquant harrachi Sofiane Younès a une nouvelle fois marqué lors du derby USMH-USMA (1-1). Le n°11 des Jaune et Noir n’a pas fini de faire trembler les filets. Malgré son âge, il prouve qu’il n’a rien perdu de son talent.

Auteur de belles prestations depuis l’entame de la saison, le capitaine harrachi, Sofiane Younès, prouve match après match que, malgré ses 34 printemps, il reste le joueur vedette dont le championnat de Ligue 1 Mobilis, notamment l’USMH, a besoin. Dimanche, lors du derby algérois face aux Usmistes, l’ancien joueur du MCA, de la JSK et de l’ESS a été un véritable poison pour la défense adverse. Younès a ouvert la marque après 19 minutes de jeu, inscrivant ainsi sa troisième réalisation de la saison (2 buts face à l’USMA et 1 face au DRBT). Il prouve jour après jour qu’il n’a rien perdu de son talent et continue à rendre de beaux services à son équipe de cœur. Malgré les perturbations que l’équipe a connues pendant la longue trêve imposée par la Ligue de football professionnel, Younès et consorts ont réagi par la plus belle des manières, comme en témoigne la prestation de haut niveau fournie face à l’un des prétendants au titre cette saison.

 

Un vrai meneur d’hommes

Si l’USMH a réussi à imposer le match nul à l’USMA, le grand mérite revient à Sofiane Younès qui a déstabilisé l’arrière-garde usmiste par ses accélérations et ses gestes techniques, avec à la clé un joli but qui a mis ses coéquipiers en confiance. Le capitaine des Jaune et Noir est un vrai meneur d’hommes sur le terrain et même en dehors. Malgré les nombreux problèmes dont souffre le groupe, notamment sur le plan financier, Younès sait comment motiver ses partenaires pour mettre de côté le problème des salaires et se focaliser sur la suite du championnat. Très connu par sa sagesse, son hygiène de vie particulière et aussi son amour pour le club de Maison-Carré, il est tout simplement un exemple pour les jeunes joueurs.

 

Très affecté par le comportement des supporters

A la fin du derby, une poignée de supporters de l’USMH présents dans les gradins se sont attaqués aux joueurs et l’entraîneur en chef Boualem Charef, qu’ils ont traités de tous les noms d’oiseaux. Mécontents du match nul réalisé par leur équipe, les fans pensent qu’il y avait de la place pour la victoire, ignorant ainsi tous les problèmes dont souffrent les joueurs notamment sur le plan financier. Une réaction inattendue de  la part des amoureux de l’USMH, qui a déçu le groupe harrachi. Approché à l’issue de la partie, le capitaine Younès n’a pas manqué d’exprimer sa déception : «Nos supporters doivent encourager les joueurs et les soutenir au lieu de les insulter. Ils savent bien qu’on n’a pas reçu nos salaires depuis plusieurs mois. Je n’arrive pas à comprendre leur réaction aujourd’hui, vu le rendement de l’équipe face à l’USMA. On n’a pas encore assuré le maintien et nous allons tout donner pour assurer notre objectif avant la dernière journée de championnat.»

M. H.

 

Il souffre d’une blessure aux côtes

Auteur d’une très belle prestation face à l’USMA, Sofiane Younès a dû céder sa place à quelques minutes de la fin, après avoir contracté une blessure. Ressentant d’énormes douleurs, il a été consulté par le médecin de l’équipe, lequel a détecté des douleurs aux côtes. D’après nos informations, il a eu même du mal à dormir, tellement les douleurs étaient intenses. Hier après-midi, il a consulté un médecin pour en savoir plus sur cette blessure. Le capitaine harrachi ne souhaite pas rater le prochain rendez-vous face à son ancienne équipe avec laquelle il a gagné trois titres (championnat, Ligue des champions africaine et Supercoupe d’Afrique)

M. H.

 

Charef, l’homme fort d’Essefra !

On l’a déjà annoncé avant le derby opposant le technicien algérien Boualem Charef à son homologue belge, Paul Put, qui ont prouvé par le passé leur grande maîtrise tactique. Malgré son effectif composé de jeunes et de joueurs moyens, le technicien harrachi a gagné sa bataille tactique face à une équipe usmiste qui n’est pas à présenter. Le Harrachi a choisi de jouer comme il l’a toujours fait. Garder le ballon le plus longtemps possible et construire à partir de l’arrière-garde. Un style de jeu moderne qu’on voit rarement sur les terrains algériens. Malgré le manque de compétition de l’équipe (47 jours de trêve) et le problème financier dont ils souffrent, les joueurs et les membres du staff technique, le premier responsable de la barre technique des Jaune et Noir a su motiver sa troupe et éviter la défaite face à l’USMA. A 5 journées de la fin de l’actuel exercice et avec 32 points récoltés jusque-là, les poulains de Charef ne sont pas loin de l’objectif.

M. H.

 

Laïb et Mana aujourd’hui devant le juge

L’affaire qui secoue l’USMH et qui a trait à la présidence du club n'a pas encore connu son épilogue en raison du conflit qui oppose l'ancien président, Abdelkader Mana, à Mohamed Laïb, l'actuel. L’ancien président, qui a bloqué le compte bancaire du club et qui a fait un registre de commerce en son nom, réclame la présidence du club, ce qui a poussé Mohamed Laïb à faire appel et contester la décision de la justice. Selon une source proche de la direction, Abdelkader Mana ne veut pas d’une solution à l’amiable et les deux hommes passeront ce matin devant le juge au tribunal d’El-Harrach pour trancher cette affaire.

M. H. 

 

Aïchi retrouve les terrains

Le milieu de terrain Mounir Aïchi a retrouvé du temps de jeu dimanche à l’occasion du derby face à l’USMA. Après une période très difficile suite à une blessure qui l’a éloigné des terrains, il retrouve le plaisir de taper encore dans le ballon. Laissé sur le banc au début du match, le natif d’Oran a effectué son entrée à quelques minutes de la fin de la partie  à la place du capitaine Younès qui quitte le terrain blessé. Approché à l’issue de la partie, le joueur s’est dit heureux d’avoir retrouvé le terrain. «Je ne vous cache pas que je suis très heureux d’avoir joué quelques minutes. Comme vous le savez, j’ai passé une période très difficile à cause d’une blessure à l’adducteur. Dieu merci, je commence à retrouver mes repères. Je ferai de mon mieux pour récupérer ma place de titulaire avant la fin du championnat et aider mon équipe à enchaîner avec d’autres bons résultats», nous a déclaré Mounir Aïchi.

 

 

Benamra : «On a prouvé que notre équipe a du mental»

 

Que pensez-vous du match contre l’USMA ?

Nous avons montré deux visages complètement différents dans ce match. En première mi-temps, nous avons dominé les débats et on a créé plusieurs occasions devant les buts. Nous aurions pu marquer plus d'un but. Les choses ont changé en seconde période puisque nous avons reculé, cédant le jeu à notre adversaire qui a réussi à égaliser sur une balle arrêtée.  C'est un point précieux et positif que nous avons réussi à récolter, même si, j'estime, que nous aurions pu aspirer à gagner le match.

 

Donc, votre équipe a gagné un point et non pas perdu deux face à l’USMA ?

Sincèrement, j'estime que nous avons gagné un précieux point dans ce derby. L’USMA renferme de très bonnes individualités, et en dépit de son classement en championnat, elle demeure une très bonne équipe vraiment difficile à manier. Malgré les problèmes quei vit le club actuellement, les joueurs ont sorti un match d’hommes en récoltant un point. Ce point du nul est très positif et nous permet de bien préparer le prochain match face au leader du championnat. A présent, il faudra confirmer nos deux derniers résultats positifs et enchaîner avec un autre bon résultat vendredi prochain.

 

Comment jugez-vous votre rendement personnel ?

La longue trêve a influé négativement sur mon rendement. J’étais en manque de rythme et pas au top sur le plan physique, mais, dans l’ensemble, ma prestation est satisfaisante. Le poteau m’a privé d’un but mais que voulez-vous que je fasse, c'est le football. J'ai tenté de mettre le ballon au fond des filets mais il a percuté le poteau. L'essentiel est que nous n'avons pas perdu ce match. Nous tenterons à l'avenir de décrocher d'autres points hors de nos bases.

 

On vous laisse le soin de conclure…

Je profite de cette occasion pour adresser un message à nos supporters et leur demander de rester derrière l’équipe. Nous, les joueurs, malgré le problème d’argent, on a prouvé que l’équipe a du mental ; on a tout donné pour leur rendre le sourire. Maintenant, il nous reste cinq matchs à jouer et on fera de notre mieux pour assurer le maintien le plus vite possible.

M. H.

 

Reprise aujourd’hui à 18h

Après une journée de repos bien mérité, les joueurs de l’USMH reprendront ce soir à 18h le chemin des entraînements. La reprise aura lieu au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Les Jaune et Noir n’auront pas un temps suffisant pour préparer le prochain match en déplacement face à l’ES Sétif programmé pour le vendredi 12 mai.

 

 

Tags:

Classement