Accédez directement au site compétition

RCR - OM : Victoire précieuse pour le Rapid

Même dans l’entourage du club de la Mina, on s’attendait à de la difficulté face à une équipe qui a fait la une cette saison.

Les Relizanais auraient pu plier le match en première période de jeu, mais la bande à Bouakez a fait face à une précipitation sans limites, mais aussi à une défense qui tenait bon derrière. Regroupée autour de l’excellent Saâdou, la défense de l’équipe médéenne a résisté fort longtemps. Les rushs de Harrouche et consorts ne l’ont pas fait plier malgré l’insistance de l’attaque du Rapid à trouver la faille. Guettant son adversaire, l’équipe phare du Titteri a prôné le contre, mais cela n’a pas réussi, Rachedi ayant été trop esseulé en attaque. La mi-temps est arrivée sur un score vierge à la grande joie des visiteurs, mais au grand désarroi des supporters de l’équipe de la Mina. Poussés par leur galerie, les camarades de l’excellent Aït-Ferguéne sont revenus à la charge et ont continué à siéger dans la zone adverse, mais ils ont raté moult occasions avant de trouver la faille (68’) lorsque Guebli a réussi à s’embusquer au second poteau et à exploiter le bon centre de Harrouche. Cela est arrivé juste après deux incursions des Médéens qui ont failli surprendre Bousseder. Ainsi, une victoire méritée pour le RCR qui améliore sa position au classement, lui qui joue sous pression alors que l’OM, qui a atteint son objectif du maintien, continue de bien faire en lançant dans le bain de jeunes joueurs, ce qui lui ouvre droit à de meilleurs lendemains qui semblent assurés par la présence de jeunes éléments qui ne demandent qu’à être encouragés. Slimani a promis de le faire.

 

B. B.

RCR 1 – OM 0

Stade Tahar Zougari 

But : Guebli (68’)

 

RCR

Bousseder 3

Meddahi 3

(Remache 81’)

Mekkaoui 3

Guebli 4

Zidane 3

Annane 3

(Belmokhtar 70’)

 Allag 2

Aït Ferguène 4

(Hellal 67’)

Harrouche 3

Derrag 2

Meziane 3

Ent. : Bouakez

 

OM

Chiker 3

Ouchéne 2

Lamara 3

Boubekeur Imad 3

Saâdou 4

Boubekeur Islam 2

(Zenagui 60’)

Zeroual 2

Benbraham 3

Ghellab 2

Addadi 3

Rachedi 2

Ent. : Slimani

 

Affluence moyenne, temps chaud.

Arbitrage de MM. Brahimi, Doulèche et Semsoum.

Avert. :

OM : Chiker (45’+2)

 

Film du match

5’ Coup franc de Zidane qui fait tilt, l’arbitre refuse le but pour hors-jeu.

19’ Tir d’Aït-Ferguène des 25 m, le poteau renvoie le ballon.

35’ Action collective de l’attaque du RCR mal finie par Meziane qui rate lamentablement.

47’ Meziane rate seul face à Chiker après une passe d’Aït-Ferguéne.

60’ Harrouche se défait de deux joueurs et d’un tir excentré près des

6 m oblige Chiker à dévier en corner.

64’ Aït-Ferguéne rate un but tout fait devant les bois.

66’ Contre mené par Addadi qui a failli ouvrir la marque, n’était l’intervention de Bousseder qui dévie en corner.

68’ Coup franc excentré botté par Harrouche, la balle trouve Guebli au second poteau qui ne laisse aucune chance à Chiker et ouvre la marque pour le Rapid.

75’ Belmokhtar a failli ajouter un second but, n’était l’intervention de Chiker sorti à sa rencontre.

82’ Derrag met en difficulté Chiker qui s’empare du ballon au moment opportun.

 

Une vingtaine de Blues dans les tribunes

Même si l’OM  a bien atteint l’objectif du maintien pour une première saison en Ligue 1 Mobilis, ses supporters la suivent toujours puisque face au RCR, on en a dénombré une vingtaine dans les tribunes du stade Zougari.

 

Bouaâkaz et sa bande insultés

Les supporters du RCR sont passés à l’action bien avant l’entame du match. En effet, le dernier résultat de l’équipe n’a pas été à leur goût. Ils n’ont pas cessé d’insulter l’équipe et son entraîneur. Leur mécontentement a été bien affiché cette fois-ci.

 

Slimani ovationné

Dès son entrée sur le terrain du stade Zougari, l’entraîneur de l’OM, Slimani, a eu droit à une standing-ovation de la part des supporters du RCR qui ont voulu via cette action louer le mérite de ce technicien et son équipe. Slimani ne cesse de gagner la sympathie et l’estime des sportifs algériens.

 

Une assistance moyenne

Le dernier résultat et la diffusion du match aidant, les supporters du RCR n’ont pas été nombreux cette fois-ci en raison de la chaleur qui a sévi à Relizane.

 

3 changements opérés par Bouakez

Le coach du RCR a procédé à trois changements par rapport au dernier match de son équipe. Meddahi, Aït- Ferguéne et Harrouche ont pris les places respectivement de Remache, Nemdil et Tahar.

 

C’était l’exigence des supporters

Les trois changements opérés proviennent des exigences des supporters qui ont appelé à ce qu’ils soient alignés. Ainsi, Bouaâkaz s’est soumis à la volonté des fans du club.

 

Plusieurs jeunes mis dans le bain

Face au RCR, le coach de l’OM n’a pas raté l’occasion de lancer dans le bain des jeunes, puisque plusieurs éléments ont accompagné l’équipe et ont été parmi les 18. Deux juniors et quatre espoirs dont Benbraham, Zenagui et Boubekeur Islam qui ont eu leur chance dans ce match.

 

Slimani zen

Lors de ce match face au RCR, Slimani n’a pas été trop remuant comme d’habitude. Il n’a pas bougé du banc et a laissé faire son adjoint Boussafi, qui dirigeait les joueurs à partir de la ligne de touche.

 

Réserve : RCR 5 - OM 0

Malgré le fait que RCR est lanterne rouge de cette catégorie, l’équipe réserve relizanaise a cartonné face à celle de Médéa en la battant 5 à 0. Les meilleurs joueurs espoirs de Médéa ont été convoqués en seniors.

 

 

L’œil du coach

Bouakez : «La précipitation a eu raison de mes joueurs»

«Il faut avouer que nous nous attendions à de la difficulté face à une équipe qui n’avait rien à perdre et qui confirme tout le bien que l’on pense d’elle. La pression étant un autre adversaire, mes joueurs ont confondu vitesse et précipitation, ce qui a déclenché les ratages devant les bois adverses. Heureusement que ce but est venu au bon moment pour payer nos efforts, car on y a cru jusqu’au bout

 

Slimani : «Nous n’avons pas à rougir de cette défaite»

«Je pense que l’adversaire mérite amplement sa victoire tellement il y a mis du cœur. Dans l’obligation de se refaire une santé et surtout en étant menacé, le RCR a usé de persévérance face à de jeunes joueurs que nous avons lancés dans le bain et qui ont gagné dans le contact. Nous n’avons pas à rougir de cette défaite, car on aurait pu faire mieux malgré les multiples absences dans nos rangs

 

 

Tags:

Classement