Accédez directement au site compétition

USMH : Un huissier de justice pour constater l’absence de Charef

Boualem Charef a décidé de ne plus entraîner le club, il a mis un terme à sa collaboration avec l'USMH le lendemain du retour de l’actuel président Abdelkader Mana aux commandes du club.

Charef et ses deux collaborateurs n’ont pas effectué le voyage avec le reste de la délégation harrachie à l’est du pays pour diriger l’équipe face à l’ES Sétif ; ce sont Bechouche et Benomar qui ont assuré l’intérim. Selon une source proche de la nouvelle direction, le président Mana compte dépêcher un huissier de justice au stade du 1er-Novembre de Mohammadia pour constater l’absence de Boualem Charef et de ses deux adjoints. Encore sous contrat, aucun de ces membres du staff technique n’a présenté sa démission. Comme nous l’avions déjà indiqué sur ces mêmes colonnes, contrairement aux joueurs qui sont régularisés, le technicien Charef et ses deux collaborateurs, en l’occurrence Hocine Abdelaziz et Mhamed Haniched, ont été totalement ignorés par les nouveaux dirigeants. Ce qui les a poussés à se retirer et saisir la CRL pour réclamer sept mois de salaire.

 

Abdelaziz : «Personne n’a pris attache avec nous»

L’entraîneur adjoint Hocine Abdelaziz, que nous avons joint samedi au téléphone pour connaître davantage sur les raisons de leur boycott, nous a fait savoir qu’aucun membre de la nouvelle direction n’a pris attache avec eux, contrairement aux joueurs qui ont été appelés. «Jusqu’à preuve du contraire, je suis toujours à l’USMH et je n’ai pas démissionné de mon poste. Ni le président Mana ni un autre dirigeant ne nous a appelés pour accompagner l’équipe à Sétif. Malgré la crise financière que traverse le club, nous le staff technique avons travaillé avec cœur et conscience et à chaque fois on essaye de mobiliser les joueurs. Le nouveau président a pris attache avec l’ensemble des joueurs, qu’il a régularisés en ignorant les membres du staff technique qui attendent sept mois de salaire. J’espère que le club sortira de cette crise et  que l’équipe assurera son maintien le plus vite possible», nous a déclaré l’adjoint de Boualem Charef.   

M. H.      

 

Reprise ce matin à 10h

Après une journée de repos accordé aux joueurs, le lendemain du match nul réalisé face au leader du championnat, le staff technique des Jaune et Noir a donné rendez-vous pour aujourd’hui aux camarades de Younès. La séance de reprise est programmée pour ce matin à 10h au stade du 1er-Novembre de Mohammadia pour entamer la préparation du prochain match à domicile face au CS Constantine, comptant pour la 27e journée.

 

Les Harrachis à 2 points du maintien

Après le précieux point nul arraché samedi face à l’ES Sétif (0-0), les Harrachis réalisent une bonne opération pour s’approcher davantage du maintien. Les camarades du capitaine Sofiane Younès ont enchaîné avec un troisième match sans défaite, ce qui leur permet de garder leurs chances intactes pour atteindre l’objectif du club en cette fin de saison. Avec 33 points et à quatre matchs du baisse de rideau de l’actuel exercice, Zeghba et consorts auront besoin de deux points seulement pour maintenir le club parmi l’élite. Une victoire le week-end prochain face au CS Constantine sera synonyme de maintien.

M. H.

 

Harrag suspendu face au CSC

Le milieu de terrain de l’USMH Chamseddine Harrag ratera le prochain match à domicile face au CSC, prévu le week-end prochain, comptant pour la 27e journée de Ligue 1 Mobilis. Ayant écopé d’un avertissement samedi face à l’ESS, le quatrième d’affilée, le milieu récupérateur des Jaune et Noir est suspendu pour cumul de cartons et ne sera pas concerné par la prochaine rencontre de son équipe. A cet effet, le staff technique est appelé à trouver des solutions et préparer Hamidi pour remplacer son international militaire. 

M. H.

 

Dahar souffre d’une légère blessure

Reconduit en attaque samedi face à l’ES Sétif, le centre-avant de l’USMH Marouane Dahar n’a pas pu aller au terme de la rencontre ; il a dû quitter le terrain suite à une blessure au mollet. Selon un membre du staff médical, l’ancien joueur du CRB n’a rien de grave, mais il devra passer l’IRM aujourd’hui pour connaître davantage la nature de sa blessure. Le staff médical fera de son mieux pour le remettre sur pied en prévision de la prochaine rencontre à domicile face au CSC, où la victoire ne devra pas échapper aux Jaune et Noir pour assurer définitivement le maintien parmi l’élite et éviter les calculs.  

M. H.

 

Zeghba pète la forme

Auteur de très belles prestations depuis le début de la saison, le portier de l’USMH Mustapha Zeghba est l’éternel sauveur des Jaune et Noir. Après avoir contribué au match nul réalisé face à l’USMA, lors du derby algérois, le dernier rempart des Harrachis a évité la défaite à ses coéquipiers face au leader du championnat. Le natif de M’sila a réussi à arrêter toutes les tentatives des attaquants ententistes en permettant ainsi à son équipe de revenir avec un tout précieux point de la ville des Hauts Plateaux et faire un grand pas pour le maintien de l’équipe parmi l’élite. En fin de contrat, le gardien harrachi est très convoité par des clubs de Ligue 1 Mobilis ; les dirigeants de l’USMH trouveront du mal à le convaincre de prolonger son contrat avec le club de Maison Carrée.

M. H.

 

Les joueurs percevront une prime de 10 millions

En guise de récompense du match nul arraché samedi face au leader du championnat, et qui permet aux camarades de Mellel de faire un grand pas pour le maintien, le président Abdelkader Mana a promis une forte prime aux joueurs. Selon des indiscrétions, la direction harrachie a promis une prime conséquente de l'ordre de 10 millions de centimes, qui sera versée au cours de cette semaine pour récompenser et motiver les joueurs à assurer le maintien dès le prochain match face au CS Constantine.    

M. H.

 

Bechouche : «Ce point vaut de l’or»

Malgré le manque de préparation suite à la grève déclenchée par les joueurs, les camarades de Boulakhoua sont revenus avec un précieux point de leur déplacement samedi dernier à Sétif.

Combatifs et très disciplinés tactiquement, les camarades de Benamra ont réussi à tenir face au leader du championnat. En optant pour le jeu direct, basé sur une bonne couverture défensive et un solide renforcement en milieu de terrain, les Harrachis ont pu arracher le point du nul. Invité à nous donner son avis sur la prestation de ses protégés, l’entraîneur par intérim Nacer Bechouche dira : «Je suis très content de ce point ramené de Sétif au vu des conditions de la préparation de la rencontre avec une seule séance d’entraînement et sans la présence du staff technique suite à la grève des joueurs. Mes joueurs sont à féliciter, car ils ont su faire preuve de beaucoup de concentration et d'intelligence dans le jeu pour contrecarrer les rushes adverses. En première mi-temps, le jeu était ouvert, mais après le pause citron, on a décidé de reculer et de fermer le jeu à l’adversaire pour préserver le score. Ce point nous permet de bien négocier le reste du parcours pour assurer notre objectif.»

 

«On assurera notre maintien face au CSC»

Interrogé sur le prochain match face au CS Constantine, Nacer Bechouche estime que tous les matchs sont difficiles en cette fin de saison, le moment où chaque équipe est à la recherche de points pour sauver sa peau. «Chaque point vaut de l’or en cette fin de saison. Avec 33 points et à quatre matchs de la fin de la saison, je pense que nous ne sommes pas loin de l’objectif. Il nous manque encore deux points pour l’atteindre. Nous allons nous préparer très à l’aise pour le prochain match face au CSC, ce qui nous va nous permettre de l’aborder avec plus d’efficacité. Nous pensons que même si nous jouons à domicile, nous devons être très appliqués sur le terrain pour empocher les trois points et assurer définitivement le maintien de l’équipe», nous a déclaré l’entraîneur par intérim de l’USMH.

M. H.

 

 

Tags:

Classement