Accédez directement au site compétition

USMH : Ifticen pour succéder à Charef

 

À la recherche d’un nouvel entraîneur qui succédera à Boualem Charef, la direction de l’USMH, par le biais du nouveau président Abdelkader Mana, a pris officiellement langue avec l’actuel coach de la JSMB, Younès Ificen.

 

Pour rappel, Ifticen, qui a déjà effectué un passage chez les Jaune et Noir et qui se trouve actuellement libre de tout engagement, pourrait fort bien faire son come-back à l’USMH. Ceci dit, Ifticen, qui demeure pour l’instant la seule piste sérieuse envisagée par Mana, a donc de fortes chances de coacher, une nouvelle fois, une équipe qu’il ne connaît qu’assez bien. C’est vraisemblablement le but recherché aussi par le président harrachi, qui préfère engager un entraîneur en cette fin de saison pour assurer le maintien et par la suite entamer la préparation du prochain exercice. En tout cas, on en saura davantage dans les heures qui viennent même si l’enfant d’El-Harrach est bien parti pour se retrouver sur le banc de l’USMH, dès le match du week-end prochain à domicile face au CS Constantine, comptant pour la 27e journée de Ligue 1 Mobilis.

 

Benomar et Larabi assurent  la reprise

Après une journée de repos accordée par le staff technique, les camarades d’Younès ont repris, hier, le chemin des entraînements. La séance d’entraînement effectuée hier matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia a été dirigée par Hacène Benomar et Fayçal Larabi. Nacer Bechouche, quant à lui, ne s’est pas présenté au stade. Selon une source proche du staff technique, Bechouche a été retenu par un souci familial. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la reprise s’est déroulée dans une ambiance morose malgré le dernier bon résultat enregistré en déplacement. Les joueurs semblent très affectés par le départ de l’ancien driver, Boualem Charef, et de ses deux assistants, M’hamed Hanniched et Hocine Abdelaziz.

 

Les joueurs regrettent le départ de Charef

Ils s'y attendaient «un peu». Mais les joueurs de l’USMH regrettent déjà le départ de l'entraîneur Boualem Charef et ses deux collaborateurs Hocine Abdelaziz et Mhamed Haniched. C'est avec un peu de tristesse que joueurs et supporters accueillent ce départ, tout le monde ayant apprécié ses qualités de technicien du football, tout ce qu’il a donné à cette équipe mais aussi ses qualités humaines. Chacun des joueurs lui a souhaité bonne chance pour la suite de sa carrière professionnelle, le remerciant pour son implication au sein du club.

M. H.

 

Plusieurs absents à la reprise

Après 24 heures de repos, les Jaune et Noir ont repris le chemin des entraînements hier matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Cette séance était légère afin de permettre aux joueurs de récupérer après les grands efforts fournis  samedi passé face à l’ES Sétif. Plusieurs joueurs ont brillé par leur absence, et le duo Benomar-Larabi a travaillé avec un effectif amoindri. Six titulaires seulement, en l’occurrence : Zeghba, Boulakhoua, Abdat, Hendou, Djeghbala et Younès qui ont repris hier les entraînements. En dépit du fait que les joueurs ont bénéficié d’une journée de repos au lendemain de la confrontation face à l’USMBA, cela n’a pas empêché tout ce beau monde de rater la séance d’hier. A signaler que ce n’est pas la première fois que l’équipe s’entraîne avec un tel nombre d’absents, puisque cela a existé même avec Boualem Charef. Cependant, le staff technique devra récupérer beaucoup d’entre eux aujourd’hui, ce qui lui permettra d’appliquer son programme pour le prochain match face au CSC. Un match qu’il veut gagner pour assurer définitivement le maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis.

M. H.

 

Bechouche et Benomar ont perçu 2 mois de salaire

Selon notre source, les deux entraîneurs Nacer Bechouche et Benomar qui assurent l’intérim à la suite du départ de Boualem Charef ont été régularisés avant le départ de l’équipe à Sétif. La même source nous a révélé que les deux anciens joueurs de l’USMH ont perçu chacun deux mois de salaire, contrairement à l’ancien staff composé de Charef, Abdelaziz et Haniched qui sont totalement ignorés par la nouvelle direction. 

M. H.

 

Les entraîneurs des jeunes attendent toujours leur argent

Si Abdelkader Mana a régularisé l’ensemble des joueurs et quelques membres du staff technique, ce n’est pas le cas pour les entraîneurs des petites catégories. Selon une source bien informée, le nouveau président de l’USMH ne compte pas verser les salaires à ces entraîneurs. Sollicité par ces derniers, le premier responsable de la maison harrachie avait promis de les régulariser dimanche passé. Le DTS et l’ensemble des entraîneurs des jeunes n’ont pas perçu le moindre dû depuis sept mois.

M. H.

 

Dehar a passé l’IRM

 

Pour ce qui est de l’attaquant Marouane Dehar, il n’était pas présent hier au stade. Son  retour à l’entraînement est prévu dans les prochaines heures. Selon une source proche du staff médical, l’ancien centre-avant du CRB aurait effectué des examens médicaux hier pour connaître davantage la nature de sa blessure au mollet, contractée samedi lors du match face à l’ES Sétif.

 

Entraînement aujourd’hui à 10h30

Une autre séance est programmée par le staff technique  pour ce matin. Les choses sérieuses commenceront pour les Jaune et Noir en prévision de la préparation du match face au CSC qui sera leur prochain adversaire.

 

 

Boulakhoua : «Gardons les pieds sur terre, le maintien n’est pas encore assuré»

 

L’arrière gauche harrachi, Zinelabiddine Boulakhoua, que nous avons approché hier à l’issue de la séance de reprise, se dit très heureux d’avoir contribué au point du match nul ramené de Sétif face à au leader du championnat. 

 

 

Avec du recul, qu’avez-vous à dire du match nul réalisé, samedi, face au leader du championnat ?

C’est un important résultat dans la mesure où on n’avait pas droit à l’erreur. On était déterminés à revenir avec un bon résultat et confirmer notre bonne prestation face à l’USMA. Malgré les nombreux problèmes et le manque de préparation pour ce rendez-vous, on a réalisé un bon match et j’estime que le point du match nul est mérité. C’est un résultat qui nous permettra de continuer la suite du parcours plus à l’aise.

 

Sinon, comment s’est déroulée cette séance de la reprise ?

Comme vous l’avez constaté, on a travaillé avec un effectif amoindri. Néanmoins, on aura tout le temps pour préparer la prochaine rencontre face au CSC. On ne doit pas s’enflammer, le maintien n’est pas encore assuré. On doit assurer une bonne préparation afin d’atteindre l’objectif dès le prochain match face au CSC. On fera de notre mieux pour enchaîner avec un autre bon résultat.

 

En parlant du match contre le CSC, comment se présente-t-il ?

On affrontera une équipe qui n’a pas encore assuré son maintien. Le CSC se déplacera avec un seul objectif, réaliser un bon résultat. Pour cette raison, on s’attend à ce que notre mission soit difficile. Or, on n’a pas d’autre choix que de gagner et assurer définitivement le maintien. Notre objectif est d’attendre l’objectif avant la dernière journée du championnat.

 

Sinon, comment voyez-vous ces dernières rencontres de championnat pour votre équipe ?

Les matchs restants seront tous difficiles vu l’importance des points pour toutes les équipes. Pour ce qui nous concerne, on doit continuer à travailler pour éviter toute mauvaise surprise. Ce qui est sûr, on va tout faire pour glaner le maximum de points et terminer la saison sur une bonne note.

 

M. H.

Tags:

Classement