Accédez directement au site compétition

USMH : Harrag irrite les Harrachis

 

Le milieu de terrain Chemseddine Harrag n’a pas repris, hier, avec ses coéquipiers comme l’a souhaité le staff technique. Il a raté trois séances depuis la reprise des entraînements. Cela commence à inquiéter le staff technique.

L’international militaire n’a pas donné signe de vie depuis le match en déplacement samedi dernier face à l’ESS. Ayant déjà dénoncé l’absence de plusieurs éléments à la reprise, le duo Bechouche-Benomar n’a pas du tout apprécié l’absence prolongée de son milieu de terrain, lequel n’a pas donné signe de vie depuis samedi passé.

 

Il n’a plus la tête à l’USMH

Annoncé au NAHD depuis le mercato hivernal, Chemseddine Harrag n’a plus la tête au club et attend avec impatience la fin de la saison pour rejoindre son futur club. Les problèmes dont souffre le club harrachi, notamment sur le plan financier ne sont pas sans conséquences sur les joueurs. En fin de contrat, Chemseddine Harrag a décidé de se mettre en quête d'un club preneur, susceptible de lui offrir un meilleur salaire. Lors de l’interview qu’il nous a accordée récemment, «Dendèche» n’attend que la fin de cet exercice pour claquer la porte.

 

Il a reçu 4 mois de salaire

Selon notre source, le milieu de terrain de l’USMH, Chemseddine Harrag, et à l’instar des autres cadres de l’équipe, Younès, Zeghba et Boulakhoua, aurait reçu 4 mois de salaire. Malgré l’engagement des dirigeants qui ont tenu à motiver les cadres pour tenter de les retenir et prolonger leurs contrats, Harrag ne compte pas revenir sur sa décision de quitter le club de l’ex-Maison Carré en fin de saison. En outre, et comme nous l’avions indiqué lors de l’une de nos précédentes éditions, le joueur ne sera pas concerné par le prochain match face au CSC, comptant pour la 27e journée du championnat. Suspendu pour cumul de cartons, Harrag effectuera son retour à l’occasion du derby face au CR Belouizdad, prévu le 7 du mois prochain.

M. H.

 

En amical : USMH-NAHD, aujourd’hui à 11h

Comme nous l’avions rapporté dans l’édition précédente, le staff technique des Jaune et Noir va profiter du report du prochain match face au CSC pour programmer une rencontre amicale. Afin que les joueurs restent compétitifs, le staff technique de l’USMH a programmé un match de préparation  face au NAHD, ce matin et à partir de 11h au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Ce sera sans nul doute un bon test pour les coéquipiers de Mellel face à un adversaire d’un bon niveau. Après les deux matchs nuls enregistrés face à l’USMA et l’ESS, deux points qui permettent à Essefra de faire un grand pas vers le maintien, le staff technique veut tirer profit de cette joute amicale face à un pensionnaire de la Ligue 1 Mobilis afin de parfaire les réglages qui s’imposent en prévision du prochain rendez-vous face au CSC et essayer de combler le maximum de lacunes constatées lors des deux dernières rencontres en championnat.

M. H.

 

 

 

Dahar souffre d’une élongation à la cuisse

«L’échographie n’a rien décelé de grave»

 

Touché à la cuisse lors du dernier match en championnat face à l’ES Sétif, comptant pour la 26e journée de Ligue 1 Mobilis, l'attaquant harrachi Merouane Dahar a fait l'impasse sur plusieurs séances d'entraînement. C'est mardi que l’ancien attaquant du CRB a effectué une échographie à Alger. Les résultats n'annoncent rien de grave selon le joueur que nous avons joint au bout du fil. La blessure est une élongation très légère de la cuisse, et son rétablissement passe inéluctablement par un repos total. «L’échographie n’a rien détecté de grave, je souffre d’une élongation à la cuisse. Je ne sais pas encore quand je vais reprendre les entraînements, du fait que le médecin m’ait soumis à un repos total, mais une chose est sûre, je ne devrais pas rater le prochain match face au CSC», nous a déclaré le centre-avant de l’USMH. Absent lors des deux séances de lundi et mardi, l’attaquant harrachi était présent hier au stade du 1er-Novembre de Mohammadia en tenue de ville.

M. H.   

 

Aïchi : «Prêt à prendre ma place face au CSC»

Ayant perdu sa place de titulaire à la suite d’une blessure qui l’a éloigné des terrains pour plusieurs mois, le milieu de terrain Mounir Aichi commence à retrouver sa forme et se dit prêt pour remplacer son coéquipier Harrag, qui est suspendu pour le match face au CSC. «Je continue à travailler sans faire de calculs. Après une période très difficile que j’ai vécue à cause d’une blessure à l’adducteur, j’ai repris les entraînements. Je cravache dur aux entraînements et je serai prêt à prendre ma place si le coach décide de me faire jouer. Je ne lésinerai pas sur les efforts à chaque fois, car mon seul souci est de servir mon club et l’aider à réaliser de bons résultats», nous déclare Mounir Aïchi.

 

«Notre objectif est presque atteint»

A deux points du maintien, Mounir Aïchi estime que l’objectif est presque atteint. «Avec 33 points, on n’est pas loin de notre objectif, néanmoins il faut continuer à travailler sérieusement pour éviter toute mauvaise surprise. Il nous reste quatre matchs et nous allons tout donner pour assurer le maintien le plus vite possible. On est condamnés à enchaîner avec les bons résultats pour assurer notre maintien parmi les clubs de l’élite et terminer la saison sur une bonne note. On affrontera le CS Constantine avec la ferme intention de gagner le match et assurer définitivement le maintien.»

M. H.

 

Entraînement hier matin

Toujours dans la perspective de la préparation du prochain match contre le CSC qui se déroulera vendredi 26 mai, les Jaune et Noir ont effectué hier dans la matinée (10h30) une séance d’entraînement au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. L’entraînement, dirigé par le duo Bechouche-Benomar, a été consacré à des exercices physiques.

 

Abdat en solo

Le défendeur axial des Jaune et Noir, Fayçal Abdat, ne s’est pas entraîné hier avec le reste de ses coéquipiers. Souffrant d’une légère blessure, Abdat a travaillé en solo et en marge du groupe.

 

Younès écourte la séance

Le capitaine Sofiane Younès n’est pas allé au terme de la séance d’entraînement effectuée hier matin au stade d’El-Harrach. L’attaquant harrachi a ressenti des douleurs aux côtes et il a dû écourter la séance, en rejoignant l’infirmerie pour suivre des soins. Le staff médical fera de son mieux pour le remettre sur pied en prévision du prochain match du championnat.

 

Benamra et Bouamrane réintègrent le groupe

Les deux Franco-Algériens, Marouane Benamra et Youcef Bouamrane, ont repris hier les entraînements avec le groupe. Après avoir raté les deux précédentes séances, les deux joueurs ont repris le chemin du stade pour entamer la préparation du prochain match. Mis à part Chemseddine Harrag et les blessés (Dehar, Younès et Abdat), le staff technique harrachi travaille avec un effectif presque au complet.

 

Djeghbala rétabli

Victime d’une blessure à l’orteil qu’il avait contractée lors du match de samedi passé face à l’ESS, le défenseur des Jaune et Noir, Abdelmalek Djeghbala, s’est complètement rétabli. Le joueur a repris hier le chemin des entraiînements et ne ressent plus de douleurs.

 

Repos vendredi et samedi

Après le match amical prévu ce matin face au Sang et Or, le duo Bechouche-Benomar compte libérer les joueurs pour deux jours de repos. Les camarades de Benamar Mellel devront reprendre les entraînements dimanche matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia et ils auront cinq jours devant eux pour bien préparer le prochain rendez-vous face au CSC, programmé pour le 26 de ce mois.

 

 

 

Tags:

Classement