[Alt-Text]

DRBT - NAHD : Tadjenanet sans forcer

Lors d’un match qui n’en a pas été un, le DRB Tadjenant s’est facilement imposé face à une formation nahdiste pas trop concernée sur le score de deux buts à zéro, se rapprochant significativement de son maintien.

La première période sera à sens unique, avec une domination assez nette des locaux, face à des Nahdistes qui se contenteront de défendre leur camp, sans avoir à se créer la moindre occasion de but. En face, les poulains de Meziane Ighil vont tout tenter, mais face à un Gaya dans un bon jour, il fallait très certainement en faire un peu plus. C’est ce que réussiront à faire les coéquipiers de Youcef Chibane, absent lors de cette rencontre, puisqu’ils continueront à assiéger le camp du Nasria, jusqu’à obtenir ce penalty qui leur permettra d’ouvrir le score par El-Mouadène, avant de tuer le match cinq minutes plus tard par l’intermédiaire de Demène. Au final, c’est une victoire salutaire pour le DRBT qui se rapproche du maintien, alors que le Nasria continue de surfer sur un air de vacances.

M. A.

 

Ouardi : «On n’a pas encore assuré le maintien»

«Je félicite les 22 acteurs pour la débauche d’énergie, en cette journée de carême. Nous nous sommes présentés sur le terrain avec la ferme intention de gagner cette rencontre, et nous avons réussi à atteindre notre but. Nous nous étions fixé un objectif de récolter 9 points sur les 12 possibles, il nous reste six points en jeu, le maintien n’est pas encore assuré, nous allons nous battre jusqu’au bout, pour finir la saison en beauté.»

 

Maroc : «La détermination et la volonté ont fait la différence»

«Je pense que la volonté et la détermination des gars du DRBT ont clairement fait la différence aujourd’hui. Entre une équipe qui jouait sa survie en Ligue 1 Mobilis et une formation qui jouait pour le fun, la différence était visible sur le terrain. Nous avons joué le jeu, en présentant une équipe qui a fait de son mieux, en ce jour de carême. C’était d’ailleurs difficile de faire mieux face à une équipe aussi motivée que le DRBT.»

800x600

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman",serif;}

DRBT 2 - NAHD 0

Stade Smaïl-Lahoua   

 

Buts : El-Mouden (56’ sp), Demène (62’)

 

DRBT

Litim 4

Terbah 3

Noubli 4

Guitoune 4

Aib 3

El-Mouadène 4

(Senouci 76’)

Haddad 3

(Bouda 85’)

Laroussi 4

Djahel 4

Guerabis 3

Demène 3

(Nezouani 80’)

Ent. : Ighil

 

NAHD

Merbah 4

Bouzidi 4

Satli 2

Herida 3

Zemiti 3

Laribi 3

Ouali 3

Coumbassa 3

(Khacef 74’)

Daouadji 4

(Aït Abdelmalek 70’)

Ardji 3

(Mokhtar 55’)

Gasmi 2

Ent. : Alain Michel

 

 

Temps clément, affluence faible, arbitrage de M. Bessiri assisté de MM. Omari et Araf.

Averts :

NAHD : Herida (50’), Ouali (56’)

 

 

Film du match

5’ Guerabis tente sa chance des 20 mètres, mais c’est à côté.

10’ Frappe lourde d’El-Mouadène des 20 mètres, mais Gaya est à la parade.

20’ Djahel des 30 mètres, Gaya dévie difficilement en corner.

30’ Joli centre de Demène, Gaya plus haut que tout le monde boxe le cuir loin de sa surface.

41’ Très belle occasion de scorer pour le DRBT, mais Herida sauve in extremis sur sa ligne.

50’ Coup franc excentré sur la droite exécuté par Coumbassa, Litim difficilement en corner.

56’ Penalty pour le DRBT sur une faute de main d’Ouali dans la surface, El-Mouadène est chargé d’exécuter la sentence, et ouvre le score, 1-0.

62’ Très bon travail d’El-Mouadène, qui sert Demène idéalement, lequel prolonge dans les buts de Gaya, 2-0.

75’ Belle action collective du NAHD, conclue par une frappe d’Aït Abdelmalek, mais Litim est bien en place.

 

2 changements dans le onze d’Ighil…

Deux changements ont été apportés par le coach Ighil à l’occasion de cette rencontre, comparativement au onze aligné il y a de cela deux semaines face au CA Batna. En effet, le gardien de but Litim a retrouvé sa place de titulaire, après l’avoir cédé au jeune Benbot face au CAB. Quant à Demène il a été préféré cette fois-ci à Senouci qui était titulaire lui à Batna.

 

… Et 4 pour Michel

Pour sa part, le coach Alain Michel a quant à lui apporté par moins de quatre changements dans son onze, par rapport à l’équipe alignée il y a de cela dix jours face à l’USMA. En effet, Doukha, Ouertani, Bendebka et Khacef ont cédé leur place à Merbah, Bouzidi, Zemiti et Daouadji.

 

Chibane poursuit les soins

Blessé depuis un certain temps, l’attaquant du DRB Tadjenanet Youcef Chibane a encore une fois manqué ce match important pour son équipe. L’ex-joueur de la JS Kabylie poursuit actuellement les soins, en prévision d’un retour prévu avant la fin de la saison. C’est d’ailleurs le troisième match de suite que le joueur a manqué, à cause de cette maudite blessure.

 

Oustiti, Si Amar et Zedioui hors des 18

Trois éléments présents il y a de cela deux semaines à Batna n’ont pas figuré sur la feuille de match hier face au Nasria. Les trois éléments en question ne sont autres qu’Oustiti, Si Amar et Zedioui, le coach Meziane Ighil n’a pas jugé utile de faire appel à leurs services.

 

Une première pour Zemiti

Titularisé au centre de la défense nahdiste aux côtés de Mohamed Herida, le jeune défenseur central nahdiste Ramzi Zemiti a signé sa toute première titularisation de la saison en équipe fanion. Capitaine d’équipe de la réserve, Zemiti a enfin eu sa chance en équipe fanion, lui qui a souvent montré de réelles qualités qui font de lui un joueur d’avenir, sur qui le club pourra bien se reposer.

 

Daouadji titulaire pour ses retrouvailles avec Tadjenanet

Pour son retour à Tadjenanet, sur le terrain qui l’a révélé au premier plan la saison dernière, Abdallah Daouadji a signé sa seconde titularisation de la saison, après celle enregistré à Tizi Ouzou face à la JSK. Très peu utilisé par le coach Alain Michel depuis son arrivée au NAHD, Daouadji a pourtant réussi à inscrire deux buts avec en sus un temps de jeu bien réduit.

 

Ighil retrouve le Nasria

Cette rencontre entre le NAHD et le DRBT a été un peu spéciale pour le coach de la formation de Tadjenanet, en l’occurrence Meziane Ighil, lequel a fait toutes ses classes au Nasria. Ighil a été par le passé, joueur, dirigeant, entraîneur et même président du NAHD, c’est dire le sentiment particulier qui a sans aucun doute animé Ighil en affrontant son club de cœur hier après-midi.

 

Alors qu’ils ont annoncé leur démission du CA

Les dirigeants continuent d’activer normalement

 

Alors que l’ensemble des membres du conseil d’administration du Nasria ont annoncé leur démission du bureau exécutif du club, il semblerait bien que cette démission ne soit finalement qu’un feu de paille, comme nous l’avion d’ailleurs si bien prédit. Comment expliquer alors que des dirigeants qui ont signé leur démission cette semaine, puissent continuer à activer, en prenant attache avec des joueurs, et des entraîneurs, afin de leur proposer d’endosser le maillot nahdiste. Le président Mahfoud Ould Zmirli a lui-même rassuré certains supporters qui l’ont accosté pour s’inquiéter de la situation du club, qu’il était bien soucieux des affaires du club, et qu’il allait très prochainement conclure avec un entraîneur de renom, qui viendra prendre en main les destinées de la barre technique du NAHD.

 

Un moyen de pression pour tenter de récupérer les droits du club

Et si les dirigeants du Nasria ont pris la décision de démissionner de leur poste, ce n’est pas vraiment à cause de la pression qui a été exercée sur eux par les supporters du club, mais plutôt par rapport au fait que le club a été souvent marginalisé par les pouvoirs publics. Il faut dire que contrairement à la plupart des clubs de Ligue 1 Mobilis, le NAHD n’a bénéficié d’aucune subvention de la part de l’APC d’Hussein Dey. Et pourtant, les responsables au niveau de la rue de Tripoli n’ont pas été avares en efforts, puisqu’ils ont débloqué par deux fois des subventions de 3 milliards et 5 milliards de centimes, mais elle a été à chaque fois bloquée par le wali d’Alger, qui a refusé de voir l’argent du Trésor servir aux clubs de football.

M. A.

 

Il sera à 99% le nouvel entraîneur du NAHD

Charef au Nasria, c’est imminent

 

Alors que la page Youcef Bouzidi a été définitivement tournée, après que ce dernier ait informé le président Ould Zmirli de sa décision de ne pas accepter son offre pour reprendre les destinés de la barre technique du club, le président nahdiste s’est très vite penché sur la question de l’entraîneur, que la direction du club doit très vite boucler. A cet effet, nous avons appris d’une source très proche du président nahdiste que les pourparlers avec l’ex-harrachi Boualem Charef sont désormais à un stade très avancé, puisqu’il semblerait que les négociations soient en très bonne voie. Le président Bachir Ould Zmirli qui s’était opposé dans un premier temps au recrutement de Charef, aurait donné son accord à son frère Mahfoud afin de foncer sur la piste de l’ex-coach de l’USMH. Les discussions ont de ce fait repris entre les deux parties, après avoir été rompues depuis quelques jours. Tout porte à croire d’ailleurs que les choses vont aboutir un à accord final entre le boss nahdiste et Boualem Charef, à moins d’un grain de sable qui viendrait s’insérer dans la machine.

 

Il serait très chaud pour travailler au NAHD

Par ailleurs, nous avons tenté de sonder la température du côté de Boualem Charef, afin d’en savoir plus sur ses intentions et son envie ou pas de prendre en main les destinées de la barre technique du Nasria. Et le moins que l’on puisse dire est que l’ex-coach de l’ASMO et de l’USMH semble plus que chaud pour enfiler le bleu de chauffe Sang et Or. Une source proche du coach Charef nous fera savoir qu’il serait très intéressé de travailler au NAHD, lui qui est séduit par les moyens que peut lui offrir le NAHD, notamment sur le plan des moyens matériels et didactiques, où le club nahdiste dispose de toutes les conditions qui peuvent permettre à un entraîneur bosseur comme Charef de travailler et d’avoir des résultats sur le moyen terme.

M. A.

 

 

Tags:

Classement