MCO : Bouokez ose et gagne

Le MCO s’est refait une santé ce week-end en damant le pion à une formation de Tadjenanet qu’on présentait comme un épouvantail.

Avant la rencontre, rares ceux qui auraient misé sur un succès du MCO, surtout après le piteux visage qu’il avait affiché samedi passé face au NAHD. Ajoutez à cela la défection de quelques titulaires (Elamali, Bentiba ou Lakhdari), ce qui n’arrangeait guère les affaires de l’équipe. Cependant une fois le coup d’envoi du match donné, on a vite remarqué que l’équipe était bien en place sur le terrain, se permettant même l’audace d’aller attaquer sans avoir jamais cherché à fermer le jeu. Pour les observateurs, le mérite ne revient pas seulement aux joueurs, mais surtout à l’entraîneur Moez Bouokez qui a surpris tout le monde en alignant des éléments qui chauffaient le banc de touche depuis l’entame du championnat. Le résultat final réconforte le coach tunisien dans ses choix d’autant que les changements qu’il opéra pendant la rencontre ont été tout simplement fructueux. Là nous pensons à la rentrée du trio Boudoumi, Toumi et Frifer. Des remplaçants qui se sont mis à l’évidence à l’instar des autres joueurs qui étaient sur le terrain, comme Slimane Allali, lequel, après un début de match un peu difficile, a été efficace dans ses interventions (il sauva une balle sur la ligne). Son entente avec Abidine Sebbah dans la charnière centrale est quasiment parfaite.

 

Bain de jouvence

Si Bouokez a mis en place une stratégie qui a été gagnante, son plus grand mérite est d’avoir fait confiance à des éléments qui ne jouaient pas auparavant ou qui n’ont fait que quelques bribes de match. Là nous pensons à Mustapha Said, qui a réalisé une bonne prestation, tandis que Belal, qui est un élément pétri de qualités, doit apprendre à jouer plus collectif. Que dire de l’entrée de Toumi, cet attaquant que le coach tunisien a convaincu ses dirigeants de l’enrôler cet été, a été décisif en fin de match, tout comme Boumediene Frifer qui inscrivit le but de la délivrance. Vu leur âge, ces jeunes joueurs sont l’avenir du club, pourvu  qu’ils continuent à bosser sérieusement tout en gardant la tête sur les épaules, comme les plus anciens de l’effectif ont tenu à leur conseiller après la rencontre d’avant-hier.

                   M. S.

 

Heriat : «Gardons les pieds sur terre» 

 

Hamza, qui a accompli à l’image de toute l’équipe un match héroïque, refuse toutefois de s’enflammer. «Quand on a perdu des points, tout le monde nous est tombés dessus, alors qu’en football, on peut gagner et perdre des matches », tenait-il à rappeler.

 

Quelle belle réaction de votre équipe…

Après le nul face au NAHD à Oran, on a été sévèrement critiqués ; on a même prétendu que le MCO n’a pas d’équipe. Dire qu’on est qu’au début du championnat ! Sincèrement ces critiques n’allaient pas dans le bon sens, ce n’est pas parce qu’on a arraché une victoire à l’extérieur que je le dis ; je peux vous dire qu’avant même la rencontre, on était déterminé à rectifier le tir. Dieu soit loué, on a gagné la partie.

 

Au vu de la physionomie du match, le MCO n’a pas non plus volé cette victoire…

Absolument, on a joué de façon intelligente sur le terrain ; on était bien en place, après il fallait exploiter les espaces laissés libres par notre adversaire. En fin de compte, le scénario souhaité s’est produit. Cela dit, il ne faut surtout pas s’enflammer, le parcours est encore long.

 

C’est un message que vous adressez aux jeunes lancés par Bouokez dans ce match, non ?

Pas spécialement aux jeunes espoirs, mais à l’ensemble de l’effectif. En football les choses vont vite, alors gardons les pieds sur terre en continuant à bosser sérieusement.

 

A propos des jeunes espoirs, le coach a bien fait de les incorporer dans ce match ?

C’est clair, le coach a pris des risques en mettant dans le bain des jeunes inexpérimentés, mais en fin de compte, il ne s’est pas trompé, comme l’atteste le résultat final et surtout le plus ramené à l’équipe par ces jeunes espoirs. Cependant, à ces derniers je leur conseille de ne pas se prendre la tête s’ils veulent réussir une bonne carrière ; ils doivent garder cette humilité et la volonté de travailler.

 

Ce succès, vous y aviez cru avant le match ?

A la fin de la première mi-temps dans le vestiaire, on s’est dit que le coup était jouable. Pour être honnête, au pire des cas, on s’imaginait repartir de Tadjenanet avec le point du nul. Même si on est venu pour gagner, finalement nos prévisions étaient justes.

 

Désormais, vous aurez droit à la prime…

(Pour rappel, la direction du club ne débloque les primes qu’après deux bons résultats). Ce vendredi, on va affronter l’USMBA dans un derby qui promet beaucoup ; la direction pour motiver les joueurs va certainement verser les primes des deux matches qu’on a gagnés jusqu’à présent, à savoir les succès sur l’USMB et le DRBT.

M. S.

 

Ça chantait dans le bus

Si le trajet a été long en revanche, l’ambiance à l’intérieur du bus était des plus agréables. Contents après leur probant succès en déplacement, le premier de la saison, les joueurs chantaient et dansaient à l’intérieur du bus. Pourvu que cette ambiance festive dure le plus longtemps possible, dirions-nous.

 

Dîner à Sétif

Après avoir quitté Tadjenanet, la délégation oranaise s’est arrêtée à Sétif pour dîner avant de reprendre la route pour Oran.

 

3 joueurs sont descendus à Alger

Sur le chemin du retour, le bus s’est arrêté une deuxième fois pour déposer à l’entrée de la capitale trois joueurs, en l’occurrence Mekkaoui, Aoued et Allali. Le reste de l’effectif est entré à Oran. Pour les externes tels que Heriat, qui habite loin, vu la programmation du prochain match contre l’USMBA pour vendredi, c’était impossible pour eux d’aller rendre visite à leur famille.

 

Arrivée à 5h du matin

C’est vers 5h du matin que le bus transportant la délégation mouloudéenne est arrivé à Oran. Joueurs et accompagnateurs sont rentrés directement chez eux pour dormir après un long et éprouvant voyage.

………………………………………….

 

Baba félicite l’équipe

N’ayant pas fait le déplacement avec son équipe, Baba, qui a suivi le match sur le petit écran, a tenu à féliciter les joueurs et le staff technique tout juste après le coup de sifflet final du match, en appelant un des accompagnateurs  qu’il chargea de transmettre le message à toute l’équipe.

 

2 primes cette semaine

Afin de motiver ses joueurs avant le derby de vendredi, la direction va verser au cours de la semaine deux primes de match, celles des victoires acquises face à l’USMB et le DRBT. Ce sera les premières primes de match perçues par les coéquipiers de Ferahi.

………………………………………….

 

Reprise cet après-midi

Au repos ce samedi, l’équipe va reprendre cet après-midi l’entraînement avec en ligne de mire, la préparation du chaud derby contre l’USMBA qui se jouera ce vendredi.

 

Programme spécifique pour les blessés

Selon nos informations, les trois joueurs blessés, en l’occurrence Lakhdari, Bentiba et Elamali, devraient reprendre l’entraînement ce dimanche. Toutefois, avec un programme spécifique, ils ne réintégreront l’entraînement collectif qu’après avoir obtenu l’autorisation du staff médical.

 

             

Tags:

Classement