MCO : Mettre fin au syndrome de Zabana

Défait la dernière fois à domicile, le MCO retrouvera son terrain fétiche d’Ahmed Zabana ce samedi, avec pour ambition de gagner «enfin» un match.

Pour rappel, depuis la 1re journée et le large succès aux dépens de l’USMB, les Rouge et Blanc peinent à battre leurs adversaires à Zabana, alors qu’après chaque échec on sort des arguments pour justifier le revers, souvent des arguments farfelus. Ce samedi, ils doivent se surpasser pour gagner, car le public qui a applaudi l’équipe après sa défaite il y a quinze jours réclame la victoire et rien que la victoire.

 

Un défi pour les joueurs

Tandis que les joueurs et leurs entraîneurs ne trouvent aucune explication à cette «impuissance» de l’équipe de répéter les mêmes performances que celles réalisées à l’extérieur où le MCO est sur une belle série d’invincibilité, on a appris qu’à la reprise des entraînements, après la récente défaite à Zabana concédée face à l’ESS, les joueurs se sont donné le mot pour remporter tous les matches qui restent à disputer à domicile, à commencer par celui de ce samedi face à l’O Médéa, un adversaire qui a tenu la dragée haute à toutes les équipes auxquelles il a rendu visite cette saison. Réputés par leur solidité derrière, les joueurs de Slimani agacent leurs adversaires par leur jeu à «l’africaine» avec des joueurs qui mettent une éternité pour se relever une fois tombés à terre afin de déconcentrer leurs adversaires. N’ignorant rien du jeu de l’OM et de la manière avec laquelle joue cette équipe, les Oranais doivent garder leurs calme et sérénité ; le message que transmettra certainement Moez Bouokez à ses joueurs qui doivent d’autre part évacuer la pression. En jouant plus décontractés, ils ont les moyens de battre l’OM.

 

Transformer la… 1re occasion

Autre directive que donnera le coach tunisien à ses joueurs, celle de concrétiser les premières occasions de but. Les Mouloudéens, qui s’attendent à une confrontation musclée face à un adversaire qui va verrouiller le jeu, seraient bien inspirés en transformant la première occasion qu’ils se créeront ; c’est le scénario que tout le monde imagine vu la solidité défensive de l’Olympique de Médéa.

  1. S.

 

Mecheri : «Tout pour gagner»

L’adjoint de Bouokez reconnaît que la partie ne sera pas facile car, dit-il, «l’OM est une équipe qui évolue avec un bloc défensif hermétique ; certes, toutes les équipes qui viennent à Oran évoluent de la même manière, mais les Médéens excellent dans ce jeu (défensif)», juge Bachir Mecheri qui, à l’instar de tout le monde au MCO, souhaite une issue finale de la rencontre favorable à son équipe. «Lors du récent match face à l’ESS, on est entrés sur le terrain avec l’intention de gagner ; hélas, à la première minute du jeu, on a encaissé un but ; après, on a mis du temps pour retrouver nos esprits, cela pour vous dire que parfois il y a des facteurs imprévus qui rendent le match assez délicat. Pour celui d’aujourd’hui, on est conscients de son enjeu, un succès aura des effets positifs sur la position de l’équipe en championnat ; ce succès, on fera tout pour l’avoir», signale l’entraîneur adjoint du MCO.

  1. S.

 

 

 

 

Benamara : «Nous savons tout de l’OM»

 

Sauf changement imprévu, le fougueux milieu récupérateur, qui a été titularisé face au CRB, sera présent sur le terrain cet après-midi pour la confrontation face à l’O Médéa, une rencontre que lui et ses coéquipiers ont vraiment envie de remporter.

 

Le moral des troupes est à la hausse après le nul ramené d’Alger…

Effectivement, on s’est entraînés au lendemain de ce match dans la bonne humeur, cela a toujours été le cas après un bon résultat ramené de l’extérieur ; le groupe est vraiment décidé à aller chercher cette victoire derrière laquelle nous courons depuis un bon moment !

 

Le groupe en fait même un défi ; vous confirmez ?

Exact. Notre objectif est de mettre fin à cette triste série à domicile, nous avons beaucoup de respect pour l’Olympique de Médéa, mais, désolé, ce samedi on ne jouera que pour la gagne et rien d’autre.

 

Quand même, vous avez une dette envers votre public qui s’est toujours montré patient avec l’équipe ?

On a plus qu’une dette à honorer, nous avons un merveilleux public et celui-ci mérite qu’on lui procure de la joie tout le temps ; or, nous avons été incapables de lui offrir des victoires ; les joueurs ont beaucoup apprécié ses applaudissements à la fin du dernier match face à l’ESS alors qu’on venait de perdre ce match, et rien que pour cela, on va se défoncer cet après midi afin de remercier ce public pour sa fidélité.

 

L’OM, qui pratique un jeu direct, avec une stratégie ultra-défensive à l’extérieur ; ça va être dur pour contourner cet adversaire, non ?

Généralement, toutes les équipes qui viennent à Zabana jouent de la même manière, à nous de rester calmes et sereins, car le but peut venir à tout moment, il faut éviter l’excès de précipitation, nous avons remporté deux matches à l’extérieur cette saison après avoir marqué dans les temps additionnels ; l’OM, c’est connu, est une équipe qui joue avec un système ultra-défensif, mais à force de les presser, ils vont commettre des fautes.

 

En plus, ses joueurs savent jouer sur les nerfs de leurs adversaires…

Qu’on ne s’inquiète pas, tous ces détails on les connaît ; comme je l’ai dit, on doit rester calmes et surtout bien concentrés.

 

Dans l’effectif de l’OM, vous comptez quelques anciens coéquipiers….

Oui, ils sont quatre joueurs avec lesquels j’ai évolué dans les catégories jeunes, alors que Motrani, Koulkheir et Ezmani, on a fait nos classes au MCO ensemble ; en revanche, Baouche, qui est un ancien de l’ASMO, on s’est côtoyés en sélection régionale, on va se revoir avec plaisir, même si chacun de nous va œuvrer pour faire gagner son équipe, je serai heureux si à la fin du match je prenais le dessus sur eux.

 

Après votre titularisation mardi contre le CRB, il est fort possible que vous serez dans le onze de départ ce samedi…

Je suis content d’avoir la confiance de mon entraîneur que je remercie au passage ; mon ambition est de jouer tout le temps, et pour y parvenir, je dois multiplier les bonnes prestations.

  1. S.

 

 

 

Rendez-vous à 17H

Les joueurs étaient convoqués hier à 17h à l’hôtel Sheraton, où l’équipe s’est regroupée pour la rituelle mise au vert de veille de match.

 

Hamidi out

Le jeune attaquant Walid Hamidi, qui a été victime d’une entorse à la cheville pendant la séance d’entraînement de jeudi, est forfait pour la rencontre d’aujourd’hui.

 

Les forfaits de Boudoumi et Ferahi confirmés

Les deux milieux de terrain qui sont blessés n’ont pas été retenus pour la rencontre de ce samedi ; à signaler que Ferahi qui a repris mercredi a rechuté, tandis que Boudoumi, qui se plaint des adducteurs, risque de rater ce match.

 

Gherbi retrouve l’OM

Ayant quitté en mauvais termes l’Olympique de Médéa, Sabri Gherbi aura à cœur de prendre une revanche sur son ancien club, qu’il croisera pour la première fois ce samedi. Un autre joueur ayant fait partie de l’effectif de l’OM, Takfarinas Ouchène, sera dans les rangs oranais cet après midi, mais surtout Gherbi qui jouera avec un esprit de revanche, lui qui a été écarté de l’équipe pour le dernier match de la saison dernière entre l’OM et l’USMH pour des raisons qu’il est inutile de rappeler !

 

Bellal jouera avec la réserve

Souvent retenu en équipe première, l’espoir Bellal Abderazak a été mis à la disposition de l’équipe réserve, vu qu’il n’est pas convoqué par Bouokez pour ce match.

 

Retour de Saïd et Tiaiba…

Dans la liste des convoqués, on notera les retours de Tiaiba et Saïd ; à rappeler que ce dernier a fait le déplacement à Alger avec l’équipe pour le match face au CRB, mais comme Bouokez avait 19 joueurs, il n’a pas été retenu dans les 18.

 

… Et Heriat

Autre retour à signaler, celui de Hamza Heriat, absent la dernière fois suite à une blessure aux adducteurs. Heriat, qui est un élément précieux, notamment dans la récupération, est retenu pour la confrontation face à l’OM.

 

Equipe probable

Natèche, Helaïmia, Mekkaoui, Gherbi, Sebbah, Heriat (Allali), Benamara, Souibaah, Aoued, Bentiba, Elamali

 

Vente des billets : désormais, c’est le club qui s’en occupe

La réunion entre les responsables de l’OPOW et ceux du MCO a débouché sur un accord entre les deux parties concernant la vente des billets. Désormais, c’est le club qui s’en occupera, et ce, à partir de ce samedi. A signaler que pour les supporters de l’équipe visiteuse, un quota de 2000 tickets lui seront réservés, a-t-on appris.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement