MCO : Difficile de satisfaire les supporters

Comme à chaque période de recrutement, les supporters du MCO lancent des appels à la direction du club ou plutôt à Baba pour ramener de grosses pointures.

Le président, qui a toujours pris en considération les revendications des supporters, affiche certes la volonté de frapper un bon coup dans l’opération recrutement, comme en témoignent les contacts entrepris avec Banouh (USMH), Guebli et Tebbi (RCR) ou Belaimiri (CSC), sans oublier d’autres noms. Mais comme à chaque fois que le MCO sollicite un joueur, notamment durant le mercato hivernal, il ne réussit pratiquement jamais à décrocher la timbale, car souvent, les éléments ciblés en profitent pour faire de la surenchère sur le dos du MCO. Alors qu’il a cette fois-ci opté pour la discrétion concernant les éléments qu’il cible, Baba a du mal à mettre la main sur une grosse pointure. «En cette période de la saison, il est difficile de dénicher des éléments qui répondent au profil exigé par les supporters», reconnaît un proche du président oranais qui mesure parfaitement la difficulté de satisfaire les exigences des supporters, lesquels via les réseaux sociaux multiplient les appels à la direction du club afin que celle-ci fasse un recrutement judicieux. Or, on se pose la question de savoir si ces mêmes supporters s’opposent farouchement au recrutement de certains noms, qui ont  étés avancés par la presse. Pour rappel, dénicher une belle affaire, cela relève de l’exploit puisque les éléments qui sont libres sur le marché souffrent du manque de compétition. Ce qui compromet leur recrutement, car avec l’enchaînement des matches dès la reprise du championnat, sans oublier les rencontres de Coupe d’Algérie, le club n’a pas intérêt à recruter cet hiver des éléments qui ne seront pas opérationnels de sitôt, sauf s’il décide d’investir sur des éléments inconnus au bataillon. Les exemples de Toumi et Said se sont révélés, durant cette première phase de la saison, des éléments de valeur ; on pense notamment à Toumi qui fut l’un des éléments les plus en vue de l’équipe lors de cette première partie de la saison.

 

Attention aux erreurs de casting !

Si les supporters du club sont montés au créneau ces derniers jours, c’est parce qu’ils en marre de voir débarquer dans leur club, à chaque hiver, des joueurs qui ne sont d’aucune utilité pour le club. Ces dernières années, on dénombre un grand nombre de transferts ratés. « Il ne faut pas recruter pour le simple plaisir de recruter », avertissent les amoureux du club, qui préfèrent de loin, dans ce cas, que le club continue à faire confiance à ses jeunes issus de la formation ou des éléments anonymes qui viennent au MCO pour briller et se faire un nom, et non pas prendre de l’argent seulement. C’est le message que veulent transmettre les supporters à Baba.

  1. S.

 

Belkhiter, une priorité pour le club

Dans un marché où il est difficile de dénicher des recrues de valeur, le club phare de l’Ouest s’accroche à la piste Mokhtar Belkhiter, faisant même du transfert du défenseur international une de ses priorités pour le recrutement durant ce marché hivernal. Belkhiter, qui est en contact permanent avec Moulay Haddou, temporise, croit-on savoir, pour donner sa réponse au manager du MCO, lequel insiste pour le convaincre d’enfiler le maillot du MCO dès cet hiver. Pour rappel, Mokhtar Belkhiter, qui a grandi à El Hamri (le fief du club), avait souhaité, quand il jouait à l’USMB il y a quelques années, venir jouer au MCO. Hélas, l’ancienne direction n’a pas fait les efforts nécessaires pour racheter son contrat de l’USMB, alors que Belkhiter, qui était animé d’un ardent désir de signer dans son club de cœur, était même prêt à vendre sa voiture pour aider financièrement l’ancienne direction du club à payer sa libération. Malheureusement son vœu n’a pas été exaucé, l’USMB l’a vendu finalement au MCEE. Maintenant que Belkhiter est libre, va-t-il enfin rejoindre les rangs du MCO ? Au MCO, on est prêt à satisfaire ses exigences, pourvu qu’elles soient raisonnables. Affaire à suivre.

 

Match amical dimanche ?

Lors de la réunion avec ses dirigeants dimanche soir, Moez Bououkez a réclamé la programmation d’une rencontre amicale ce dimanche afin de préparer le match des 1/32 de finale de la coupe face à Oued Sly, prévu l’autre weekend. Toutefois jusqu’à hier, on ignorait le nom de l’adversaire que le MCO devrait affronter ce dimanche.

 

Reprise aujourd’hui

Après un repos de quatre jours, l’équipe reprendra le travail ce mercredi ; le staff technique espère voir tous les joueurs présents à cette séance de reprise.

 

Le coach est rentré chez lui

Moez Bououkaz s’est rendu au lendemain de la réunion avec le président en Tunisie où il est allé se ressourcer auprès de sa famille, a-t-on appris. Le coach tunisien sera toutefois présent à la reprise des entraînements aujourd’hui, assure un membre de l’encadrement du club.

 

Réponse hier de l’établissement New Beach

Cet établissement, situé aux Andalouses (littoral oranais), devrait accueillir l’équipe pour un stage bloqué qui débutera ce vendredi. Avant-hier, le manager du club Haddou Moulay avait visité cet établissement qui dispose de toutes les commodités nécessaires pour la réussite du stage. Néanmoins jusqu’à hier après-midi, on attendait la suite que devait donner l’établissement à la demande de réservation faite par la direction du club.

 

 

Après le ratage de son  penalty

Gherbi : «On oublie que j’ai sauvé un but sur la ligne»

 

Vendredi dernier, Sabri avait connu des fortunes diverses en marquant d’abord un but, puis en ratant un penalty dans un moment crucial de la partie. Une mésaventure qui ne semble pas affecter cet élément chevronné, devenu au fil des matches une des pièces maîtresses de l’équipe.

 

Votre dernière sortie avec l’équipe aura connu des fortunes diverses…

Les gens ne retiennent que le penalty que j’ai raté, mais oublie que quelques instants avant, j’avais sauvé une balle sur la ligne. Il ne m’arrive pas de rater des penaltys, mais cela est arrivé comme vous le dites au mauvais moment. Maintenant que le match est fini, je ne vais tout de même pas pleurer éternellement sur mon sort, il faut passer à autre chose.

 

Pour revenir à l’exécution du penalty, pourquoi avoir levé trop le ballon ?

Ce n’est pas pour justifier ce ratage, à l’endroit où j’ai posé le ballon, il y avait un trou, c’était comme un rebond. Quand j’ai frappé la balle, mon pied est resté collé sur le sol ; c’est la 1re fois que cela m’arrive. Evidement, je suis déçu, car si je l’avais mis dedans, certainement le match aurait pris une autre tournure ; je m’excuse auprès des supporters.

 

Des supporters qui apprécient vos prestations, alors qu’au début, vous étiez moins bon…

Si je n’étais pas bon aux premiers matches auxquels j’avais pris part, c’est parce que pendant la préparation, j’étais perturbé par une blessure. Mais une fois avoir retrouvé la forme, j’estime avoir en toute modestie donné le rendement souhaité, que ce soit en défense centrale ou au milieu de terrain.

 

Parlons du parcours de l’équipe que les observateurs estiment positif…

(Il nous arrête) Attention, on n’a fait que la moitié du parcours, le plus important demeure la phase retour qu’il faudrait bien gérer. On se rappelle la saison  passée ; après une belle première phase, au retour, l’équipe avait connu un long passage à vide qui  a failli lui coûter sa place en L1. Par expérience, je sais que pour bien gérer cette phase, il faudrait que le groupe garde son unité et surtout cette grande volonté qui fait sa force depuis le début de l’actuel exercice.

 

C’est la période des transferts, pour vous, le club doit recruter dans quel poste ?

Notre équipe a besoin d’un bon attaquant de surface ou, si l’on veut, dire, d’un bon finisseur. Tiaïba a montré contre la JSK ses qualités de buteur, mais si l’on ramène un bon attaquant, ce sera un atout de plus pour notre équipe.

 

Afin qu’elle continue sur sa lancée…

Notre ambition est de garder cette dynamique au retour. Outre les matches de championnat, on peut tenter notre chance en coupe ; néanmoins à propos de cette épreuve, on ne peut jamais dire qu’elle est un objectif pour nous, car la coupe, comme on le dit dans le jargon du football, choisit son amoureux. On espère juste pour nos supporters aller le plus loin possible dans cette compétition.

  1. S.

 

Condoléances

Très peiné par le décès d’Ahmed Achour, son ancien collègue au quotidien El Moudjahid, Ahmed Bensafi présente ses sincères condoléances à sa famille après cette cruelle perte, tout en priant Dieu d’accueillir le défunt dans Son vaste paradis.

 

Tags:

Classement