Le MOB s’enfonce

Après la dernière contre-performance en coupe d’Algérie, les joueurs mobistes semblaient avoir retenu la leçon ; ils veulent réussir l’entame de la phase retour en réalisant un résultat positif face à l’OM.

Les supporters étaient plus que jamais déçus en se rendant compte que leur équipe n’est même pas capable de venir à terme d’une très modeste équipe de Médéa, qui est elle aussi dans la zone de danger en championnat, se contentant seulement du point du match nul. Ainsi, le match nul de cette 16e journée du championnat face à l’O Médéa semble en effet être la goutte qui a fait déborder le vase puisqu'il était temps aux supporters de découvrir que leur équipe risque gros cette saison et que l’objectif du maintien est en effet loin d’être atteint.

 

Aucune envie sur le terrain
Loin de l'amère contre-performance réalisée par les Crabes vendredi à l’Unité maghrébine, il est utile de préciser que l'une des raisons de cet échec n'est autre que le rendement limité de plusieurs éléments qui, faut-il le souligner, étaient pratiquement absents sur la pelouse en étant complètement déconcentrés depuis l'entame de la partie à l’image de Mazari, Ouali ou encore Herida qui a fini par être sanctionné par le coach en le remplaçant en seconde mi-temps.

 

La direction sommée d’assumer les conséquences

Bien que l’objectif du club soit le maintien en Ligue 1 Mobilis, il est très utile d’expliquer qu’avec une équipe pareille, même le simple maintien relève d’un énorme enjeu, notamment avec le niveau catastrophique des Vert et Noir face à l’O Médéa. Cette situation, qui était prévisible lors de la phase aller où les Crabes n’ont réussi à signer que deux victoires seulement à domicile, risque apparemment de perdurer. Même après plus d’un mois de trêve, une semaine de regroupement et plus de deux semaines de préparation à Bejaia, le MOB ne réussit toujours pas à trouver ses repères sur le terrain.

 

Le mercato estival, la cause de tout ce qui se passe
Le recrutement effectué lors du mercato estival est la véritable raison de la situation catastrophique par laquelle passe le club phare de la Soummam actuellement, ceci vu que les dirigeants et le staff technique n'ont pas fait les bons choix. Des joueurs qui n'ont même pas le niveau de la Ligue 2 qui ont signé au MOB ; la plupart de ces éléments ont prouvé leurs limites sur les plans technique et tactique dès les premières journées du championnat.

 

Le recrutement de plus de 13 éléments prouve tout

Après l’accession arrachée la saison dernière, ceci suite à un parcours des plus honorables en Ligue 2 avec notamment une jeune équipe bourrée de talents, tout le monde se rend à l’évidence que le recrutement de plus de treize éléments n’a pas été étudié, c’était du grand n’importe quoi ; il fallait à ce moment-là réussir à convaincre les joueurs en fin de contrat pour renouveler leur bail et procéder par la suite à quelques rectificatifs côté collectif pour renforcer le groupe.

 

Niveau tout juste moyen de beaucoup de joueurs

Ainsi, après plus de deux mois aux commandes de la barre technique mobiste, on se rend compte que Kheireddine Madoui n’arrive toujours pas à apporter le plus attendu. Ce dernier rencontre toujours les mêmes problèmes par lesquels est passé l’ex-entraîneur Alain Michel. Ce qui explique que le problème majeur du MOB n’est pas un problème de staff technique, mais le niveau limité des éléments dont dispose le club phare de la Soummam cette saison. 

 

Vivement la qualification des nouveaux !

Désormais, tout le monde se rend à l’évidence que tous les espoirs des Béjaouis de voir le MOB se maintenir en Ligue 1 Mobilis en fin de saison reposent sur les épaules des nouvelles recrues, notamment les deux nouveaux éléments qui ont dernièrement signé leur contrat au MOB, à savoir l’attaquant Jacques Bessan et le milieu de terrain Mohamed Bentiba. C’est donc avec impatience que les supporters béjaouis attendent la qualification de ces deux éléments en espérant voir un autre visage avec un autre niveau de leur équipe.

  1. B.

 

Les supporters en colère

Déçus une fois de plus par la contre-performance face à Médéa, les supporters béjaouis comptent se réunir une fois de plus et débattre de la situation que traverse le club pour ensuite demander aux dirigeants des explications sur ce qu'ils ont fait du MOB. On croit savoir que les supporters exigent désormais le départ immédiat de tous les actionnaires sans exception et compte passer prochainement à l’action pour convaincre STH de prendre les rênes du club le plus populaire de la Soummam. Ils voient en cela la seule et unique solution à présent. Les amoureux du club ont donc amorcé un bras de fer avec les responsables du club afin de les pousser vers la sortie.

 

Ils mettent en garde les joueurs

Les fans mobistes sont bien conscients de la situation critique par laquelle passe le club béjaoui en ce moment, surtout après le dernier faux pas enregistré à domicile face à l’O Médéa lors de cette 16e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis. Après l’expérience de la saison 2016-2017 où, suite à un parcours catastrophique, le club phare de la Soummam a été rétrogradé en Ligue 2 Mobilis, les fans tiennent à faire passer un message aux joueurs en leur demandant de se donner à fond sur le terrain lors des prochaines rencontres et surtout éviter aux amoureux du club de vivre une nouvelle période cauchemardesque. Ce qui ne pourra se produire qu’en cas d’autres faux pas à l’avenir. Ainsi, seule les résultats positifs pourront faire le bonheur des Crabes ; les fans s’adressent à la bande à Madoui en leur disant : «Faites ce que vous avez à faire. Donnez-vous à fond, nous voulons d’autres succès à l’avenir et surtout le maintien en fin de saison. Peu importe la manière, le plus important à nos yeux, ce sont les victoires. Nous ne voulons pas être déçus une nouvelle fois cette saison, faites ce qu’il faut pour nous éviter cela.» La balle est à présent dans le camp de Kadous et de ses coéquipiers.

 

Ils prévoient une descente au stade

Les fans béjaouis, déçus de ce lamentable niveau qu’affiche toujours leur équipe, surtout après les deux défaites consécutives face à l’USM El-Harrach en coupe ou encore à l’O Médéa en championnat, ne comptent absolument pas se taire face à cette situation. Le MOB est plus que jamais menacé par la relégation et ces derniers comptent bien exprimer leur ras-le-bol aux joueurs. On apprend en effet que quelques supporters attendent la reprise des entraînements pour envisager une descente au stade et mettre les points sur les i aux joueurs afin que chacun assume ses responsabilités.

  1. B.

 

JSK, le derby de la dernière chance ?

Les Crabes ont réalisé un match nul vendredi à l’Unité maghrébine ; ils se sont contentés d’un seul point sur les trois mis en jeu face à l’O Médéa, et ce, après avoir même été menés au score. Les Vert et Noir de Béjaïa seront ainsi face à leurs responsabilités lors de la prochaine rencontre ; Touré et ses camarades iront à Tizi-Ouzou pour affronter la JS Kabylie lors du grand derby kabyle. Ils  auront une dernière chance de rectifier le tir en réalisant un résultat positif.

Ainsi, les Béjaouis seront dans l'obligation de faire oublier cette dernière rencontre face à l’OM aux supporters en essayant à tout prix d’être à la hauteur des exigences des fans. Les gars d’Yemma Gouraya essayeront donc de profiter du prochain rendez-vous pour reprendre confiance et être dans de bonnes conditions pour la suite de la compétition.

  1. B.

 

Tags:

Classement