[Alt-Text]

Michel : «On doit réussir un sans-faute»

 

Le MOB ne disputera pas de compétition officielle durant les 2 prochaines semaines. Un repos forcé décidé par la LFP, sans aucune raison déclarée.

 

Ce report des matches du championnat arrange les affaires du MO Béjaïa. Le club de la capitale des Hammadites aura ainsi l’opportunité de se préparer sérieusement pour cette fin de saison qui s’annonce très disputée. Le coach des Vert et Noir, Alain Michel, a estimé que ce report sera bénéfique pour lui et pour ses hommes qui auront besoin de quelques jours de plus pour revoir certaines choses. Les derniers résultats enregistrés par les Béjaouis n’ont pas été à la hauteur de leurs ambitions et l’absence de compétition officielle ce week-end, sera certainement très bénéfique pour le club le plus populaire de la wilaya de Béjaïa. Voulant avoir son avis sur ce report qui survient à moins de 48 heures du déplacement à Alger, Michel dira : «Cette décision de reporter la rencontre à une date ultérieure n’aura pas trop d’incidences sur notre programme de préparation. J’ai déjà parlé de ce problème de programmation. Il était clair pour moi que des changements allaient être opérés et qu’il fallait se préparer pour la circonstance. Nous allons profiter de l’absence de compétition officielle pour travailler certaines choses qui n’ont pas bien fonctionné durant les deux dernières sorties. Il est clair que les résultats que nous avons enregistrés ne sont pas vraiment à la hauteur de nos ambitions. C’est pour cela qu’il va falloir continuer à travailler et se pencher sur certains aspects plus longuement. Et comme c’est la fin de la saison, il y a des choses sur lesquelles nous n’allons pas revenir, mais travailler beaucoup plus sur la défense pour qu’on puisse être plus solides à l’avenir, c’est primordial. Nos attaquants aussi vont avoir une attention particulière, puisqu’ils ont raté plusieurs occasions très nettes et cela nous handicape beaucoup.»

 

«On va récupérer nos blessés et ça c’est une bonne chose»

Le MO Béjaïa s’est présenté à la Saoura sans plusieurs joueurs blessés, cela a eu d’ailleurs une répercussion négative sur le rendement des joueurs. En affrontant le DRB Tadjenanet, le staff technique du MOB a été aussi contraint de s’adapter et d’effectuer des changements très importants. Entre l’envie de jouer l’offensif pour tenter d’engranger des victoires, consolider la défense et essayer de faire le moins de fautes possibles, l’équilibre est parfois très difficile à trouver : «Nous avons été confrontés à plusieurs difficultés précédemment. L’absence de plusieurs joueurs pour causes de blessures a causé quelques perturbations, notamment dans la préparation de ces rencontres, mais aussi sur le rendement global de l’équipe. Un déséquilibre s’est formé et cela a joué en notre défaveur. Avec ce report, nous allons avoir la possibilité de récupérer ces blessés et de les préparer convenablement. Cela va nous permettre d’avoir plus de possibilités et de nous adapter à nos adversaires.»

 

«Travailler surtout l’aspect physique»

En attendant la prochaine rencontre qui se jouera dans deux semaines face à un concurrent direct, l’USMBA, le coach du MO Béjaïa dira : «Nous aurons tout le temps de se préparer, surtout sur le plan physique. Je pense que durant cette fin de saison, c’est cet aspect qui sera le plus déterminant. Si nous avons la possibilité de finir nos matches dans une bonne condition physique, on aura plus de chance de prendre des points. Comme vous avez pu le constater, face à Tadjenanet, l’équipe avait flanché physiquement, laissant plusieurs espaces à l’adversaire qui en a profité.»

 

«On doit se surpasser pour espérer se maintenir»

Pour conclure, le coach mobiste de la formation Kabyle estime que les chances du maintien durant cette fin de saison restent intactes, néanmoins il va falloir se battre jusqu’au bout pour espérer atteindre cet objectif : «Désormais, on n’a pas trop le choix, alors qu’on était très proches de s’en sortir et de gagner du terrain sur nos adversaires. Le dernier match nul qu’on a concédé à domicile nous oblige désormais à réaliser un sans-faute. On a un match très important à disputer à domicile face à un concurrent direct au maintien, puis un déplacement chez un autre concurrent à huis clos. Ces deux rencontres seront importantes dans le parcours qui reste à disputer. Il va falloir se surpasser et tenter de prendre les trois points pour sortir de notre position actuelle.»

  1. E. Z.

A lire aussi :

Semahi : «On a toutes nos chances»

Tags:

Classement