[Alt-Text]

MOB : Démobilisation générale chez les Vert et Noir

 

Alors que le club doit se battre pour tenter de sauver sa peau en fin de saison, on constate, depuis le retour aux entraînements, lundi dernier, une certaine démobilisation au sein de cette formation.

 

En plus de l’absence des dirigeants, qui ont annoncé leur intention de quitter le club, chez les membres du staff technique, c’est le même constat. En l’absence du coach, Michel, qui n’a jusqu’à présent pas encore repris le travail, et de l’entraîneur des gardiens de but, Tifour, c’est Maroc et Zaâbar qui tiennent la baraque. Les deux assistants tentent d’ailleurs de maintenir le groupe concentré sur le prochain objectif du club qui est de remporter la rencontre de lundi prochain face à l’USMBA. Ce laisser-aller ne fait certainement pas les affaires du club le plus populaire de la wilaya de Béjaia, dans la mesure où ce dernier aura besoin de la présence de l’ensemble des forces vives pour remonter la pente. En l’absence des dirigeants et de l’entraîneur, on peut dire que les joueurs sont livrés à eux-mêmes.

 

Tifour réclame plusieurs mois de salaire

Nous avons appris que le coach des gardiens de but, Tifour Abdelhalim, n’a pas repris le travail en compagnie des autres membres du staff technique. Le joueur réclamerait ses salaires, dans la mesure où il n’a pas été payé avec les autres adjoints. Tifour, qui est arrivé en début de saison en compagnie du coach Michel, avait été maintenu au sein du staff technique après son départ, il est toujours entraîneur des gardiens de but du MOB. Néanmoins, vu la situation dans laquelle se trouve le club, notamment en l’absence de dirigeants, Tifour a décidé de passer à l’action et de bouder l’équipe, en attendant que les dirigeants réagissent.

 

Les actionnaires se sont réunis hier dans la soirée

Les actionnaires du MO Béjaïa se sont réunis hier dans la soirée en session extraordinaire pour discuter de la situation dans laquelle se trouve le club. Après la charge des membres de l’AG du CSA, le président du conseil d’administration, Boudiab Amar, aurait, selon quelques indiscrétions, exprimé son vœu de quitter le club. Devant la forte opposition des supporters et des anciens joueurs, il faut dire que les actionnaires ne font désormais plus l’unanimité et ces derniers pourraient d’ailleurs officialiser cela dans les plus brefs délais.

  1. E. Z.

A lire aussi :

Dehar : «Dure est la course au maintien»

 

Tags:

Classement