[Alt-Text]

Bouzidi : «Je ne peux pas jouer l’accession dans ces conditions»

Comme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, l’entraîneur Youcef Bouzidi a décliné l’offre des dirigeants harrachis qui voulaient lui confier la barre technique.

Contacté par nos soins, l’ancien entraîneur de la JSK et du NAHD a affirmé son refus de succéder à l’entraîneur Salem Laoufi et de driver Essefra. «Effectivement, deux dirigeants de l’USMH, m’ont appelé après le match de l’USMH face à l’ABS ; ils m’ont proposé d’entraîner l’équipe harrachie, mais j’ai décliné l’offre pour des raisons diverses. C’est un honneur pour moi qu’un club comme l’USMH s’intéresse à moi, mais je ne peux pas prendre l’équipe dans cette situation. Je ne suis pas le genre d’entraineurs qui vend des rêves et je ne peux pas mentir aux supporters. J’ai réussi 9 accessions avec des clubs de Ligue 2 et aussi sauvé des clubs de Ligue 1 de la relégation comme le NAHD et la JSK, mais là, les données ne sont pas les mêmes. On est à 4 où 5 matchs de la fin de la phase aller et je ne peux pas jouer l’accession. Pour jouer le maintien en Ligue 2, sincèrement,  je ne suis pas intéressé par ce challenge», nous expliquera Youcef Bouzidi.  

 

«S’ils m’avaient contacté avant le RCK, j’aurais accepté»

Le technicien Bouzidi aurait été prêt à s’engager avec l’USMH si les dirigeants l’avaient contacté officiellement avant le derby face au RCK, le match pour le compte de la 8e journée de Ligue 2 Mobilis. «Les dirigeants ont affiché leur intérêt il y a plusieurs semaines, mais je n’avais pas de contact officiel. Comme j’ai déjà déclaré par le passé, j’ai refusé de négocier tant qu’un entraîneur est toujours en place. Mais je tiens à vous affirmer que si les responsables de l’USMH m’ont contacté officiellement avant le match face au RCK, j’aurai accepté. La situation s’est compliquée davantage, j’espère qu’ils trouveront un entraîneur qui leur promettra l’accession. Pour ce qui me concerne, j’ai plusieurs contacts avec les clubs de Ligues 1 et 2 auxquels j’ai donné des conditions et j’attends toujours leur réponse. Je souhaite vraiment entraîner l’USMH, mais pas dans de telles conditions», a-t-il conclu.

  1. H.

 

Ça parle de Benchouia

La direction de l’USMH compte se séparer des services de son entraîneur Salem Laoufi. Les dirigeants harrachis, qui attendaient la démission de leur entraîneur après le énième échec concédé à domicile face à l’ABS, ont été surpris par la décision de Salem Laoufi de poursuivre l’aventure. En plus du fait que les résultats ne suivent pas, le groupe semble cette fois-ci désuni. Les dirigeants de l’USMH doivent ainsi trouver la bonne personne qui remettrait de l’ordre dans leur vestiaire. Après avoir fait le constat et compris qu’il était nécessaire pour le club de bénéficier de l’expérience d’un entraîneur en chef, la direction du président Mohamed Laib aurait entamé des discussions avec plusieurs techniciens. Comme la piste de Bouzidi est tombée à l’eau, les dirigeants seraient sur celle d’un autre technicien de renom. Dans les cercles proches du club, on parle de Mohammed Benchouia, un objectif pour la direction du club de Maison-Carrée. L’ancien coach de l’US Biskra ne fait pas l’unanimité chez les supporters harrachis. Si, à l’heure actuelle, cette piste n’est qu’au stade des discussions, les dirigeants doivent d’abord trancher l’avenir de Salem Laoufi avant d’officialiser la venue d’un nouveau coach.

  1. H.

 

Bougherara proposé

En plus de Mohammed Benchouia qui aurait été contacté, un autre entraîneur a été proposé à la direction de l’USMH ; il s’agit de Liamine Bougherara. L’ancien gardien international aurait même affiché son intérêt d’entraîner la formation harrachie. Les deux parties n’ont pas entamé officiellement les négociations, mais le nom de Bougherara fait vraiment l’unanimité parmi les dirigeants et aussi les fans qui exigent un changement à la barre technique.

  1. H.

 

Laoufi rate la reprise

Malgré sa décision de poursuivre son travail avec l’équipe harrachie, l’entraîneur Salem Laoufi était absent hier à la reprise. Le coach harrachi ne s’est pas rendu au stade pour assurer la première séance de la semaine effectuée au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. C’est l’entraîneur adjoint Nacer Bechouche qui a dirigé l’entraînement. Selon notre source, la direction harrachie n’a pas pris attache avec le coach pour essayer de trouver un terrain d’entente quant à la résiliation du contrat ; elle attend toujours la démission de ce dernier qui refuse de céder à la pression. La reprise s’est déroulée dans une ambiance morose, les camarades de Mouici n’arrivent toujours pas à digérer les deux points perdus samedi passé face à l’A Bou Saâda. Le staff technique de l’USMH devra réunir ses joueurs afin de leur expliquer certains détails qui semblent leur avoir échappé sur le volet technique. Bechouche, qui assure les entraînements en l’absence de Laoufi, devra également mettre les joueurs devant leurs responsabilités en prévision des prochaines rencontres et gonfler le moral des troupes.

  1. H.

 

Absences à la pelle

Après une journée de repos, les joueurs harrachis ont repris le chemin des entraînements hier à 11h, au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, sous la houlette de l’entraîneur adjoint Nacer Bechouche. Cette première séance de la semaine a été caractérisée par l’absence de plusieurs joueurs. On a noté aussi l’absence de pas moins de dix éléments ; il s’agit de Baouche, El-Amali, Rebouh, Fekih, Rachedi, Hamidi, Ezzemani, Belarbi (convoqué en sélection U21), Yaghni, Benamara. C’était une séance légère qui a duré au maximum une heure et demie et qui a été consacrée dans son ensemble au travail technico-tactique.

  1. H.

 

Abdat réintègre le groupe

Ayant raté le dernier match du championnat face à l’Amel Bou Saâda à cause d’une élongation à la cuisse, le capitaine Fayçal Abdat a repris hier matin le chemin des entraînements. Même s’il avait pris part à tous les exercices programmés par Nacer Bechouche, le défenseur axial des Jaune et Noir ressent toujours des douleurs ; il risque de rater le prochain déplacement à Biskra.

  1. H.

 

Entraînement aujourd’hui à 10h

Après la séance de reprise d’hier, le staff technique a donné rendez-vous à ses joueurs pour une autre séance aujourd’hui. Les camarades de Benabderrahmane s’entraîneront à partir de 10h au stade du 1er-Novembre de Mohammadia.

 

Les supporters s’expliquent avec Benabderrahmane, Abdat et Naïli

A l’issue de la séance de reprise qui s’est déroulée hier matin au stade de Lavigerie dans une ambiance morose, suite au dernier semi-échec concédé à domicile face à Bou Saâda, des supporters présents sur les lieux se sont dirigés vers le parking du stade pour voir les camarades de Benabderrahmane et leur demander des explications. Ainsi, un groupe de supporters a eu une discussion avec trois cadres, en l’occurrence Benabdrrahmane, Abdat et Naïli, leur disant que l’équipe a failli depuis le début du championnat, elle manque de punch à cause de certains joueurs qui ne méritent pas de jouer et de porter le maillot de l’USMH. Désormais, ces fans veulent des changements à partir de la prochaine rencontre et une réaction des camarades de Baouche. Une fois de plus, les fans de l’USMH n’ont pas caché leur souhait de voir enfin leur club accumuler des succès pour garder l’espoir de jouer l’accession. «On ne s’attendait pas à cette contre-performance face à Bou Saâda, vous nous avez énormément déçus. On vous demande de redresser la situation. » Ces trois cadres ne trouvant quoi répondre aux fans leur ont dit qu’eux aussi ne comprennent pas ce qui arrive à leur équipe qui domine tous ses adversaires, mais n’arrive à gagner.

  1. H.

 

 

Tags:

Classement