JSMB : La direction se penche sur le mercato

A moins de deux semaines de la fin de la phase aller, après avoir fait un constat amer concernant le rendement de certains joueurs, la direction de la JSM Béjaïa, conduite par le président Houassi Belkacem, devra se pencher sur le marché des transferts.

 

Estimant que certains éléments n’ont pas été à la hauteur et leur présence dans l’effectif n’est pas indispensables, les dirigeants de la formation kabyle se réuniront incessamment pour étudier la démarche à prendre pour réussir le prochain marché des transferts. Alors que certains joueurs recrutés n’ont, jusqu’au jour d’aujourd’hui, pas eu la possibilité de jouer la moindre minute et que certains éléments maintenus régressent de jour en jour, les dirigeants du doyen des clubs kabyles n’ont plus désormais le droit à l’erreur concernant le choix des joueurs qui viendront renforcer l’effectif pour la suite du championnat. Il faut dire qu’au lendemain de la défaite face à El-Harrach, des voix se sont élevées pour demander le départ de plusieurs éléments. Des joueurs qui, selon les supporters du club, n’ont rien apporté depuis leur arrivée à la formation kabyle. La direction du président Houassi doit ainsi se réunir et discuter au sujet de la démarche à prendre pour essayer de faire le moins d’erreurs possibles.

 

Meddah, Chaouchi, Bensaci et Mekideche libérés ?

N’ayant pas eu la possibilité de jouer, certains joueurs auraient demandé aux responsables du club leur lettre de libération afin d’aller tenter leur chance ailleurs. Ces éléments, qui ont bénéficié d’un temps de jeu très réduit ne comptent pas continuer l’aventure avec la JSMB. Ils sont d’ailleurs quatre joueurs qui n’ont pas ou très peu joué depuis l’entame de la saison en cours ; il s’agit du portier Meddah, des deux défenseurs Chaouchi et Bensaci et du milieu de terrain Mekideche.

 

Ayad, Boughanem, Zammoum ou Morsi dans le lot

En plus desdits joueurs qui ont disparu des radars depuis quelques journées, d’autres éléments du cru, eux aussi, s’inquiètent au sujet de leur avenir. Des éléments comme Ayad, Boughanem, Zammoum ou Morsi n’ont pas eu trop la possibilité de jouer avec l’équipe première. Une situation qui ne leur permet pas d’évoluer et d’acquérir de l’expérience dont ils ont besoin pour pouvoir s’imposer au niveau du groupe. Les responsables de la JSMB doivent ainsi trouver les bons mots pour convaincre certains joueurs de continuer l’aventure.

 

Bououkaz aura son mot à dire

Le nouvel entraîneur de la JSM Béjaïa Bououkaz Moez aura encore deux semaines pour avoir une idée plus précise sur les manques dont souffre son effectif. Ce dernier aura certainement son mot à dire concernant la prochaine opération de recrutement. En tant que premier responsable du volet technique, Bououkaz doit faire ses choix concernant les arrivées et les départs.  Par ailleurs, certains éléments auront encore droit à une chance les deux prochaines rencontres. Au-delà du fait qu’il va falloir réaliser des résultats positifs, le coach de la JSMB compte donner l’opportunité à certains éléments pour montrer leurs qualités et espérer rester dans l’effectif.   

 

Renforcer l’effectif, une nécessité

L’effectif de la JSM Béjaïa de cette saison affiche quelques signes inquiétants, notamment la force mentale des joueurs qui est constamment remise en cause. Les déclarations de l’ancien entraîneur intérimaire Boucekine Samy ont d’ailleurs confirmé les inquiétudes des supporters concernant le niveau de certains éléments. D’où la nécessité de voir l’effectif actuel renforcé par des joueurs qui ont les capacités d’aider le club à atteindre ses objectifs.

Le président et ses collaborateurs ainsi que le staff technique, conduit par Bououkaz, doivent tout mettre en œuvre pour essayer de satisfaire les supporters qui, eux, n’attendent qu’une seule chose, à savoir voir une équipe compétitive aborder la suite du parcours dans la sérénité.

  1. E. Z.

 

La JSMB compromet ses chances d’accession

Les Vert et Rouge se tournent vers la coupe

 

Le match nul concédé à domicile face à l’ES Mostaganem n’a pas été du goût des amoureux du club.

 

Les joueurs de la JSM Béjaïa, qui étaient devant un véritable test en championnat, n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur une formation de l’ESM très accrocheuse. En laissant filer deux précieux points, les hommes du coach Bououkaz font du surplace, compromettant sérieusement leurs chances de jouer les premiers rôles dans un championnat qui reste néanmoins très faible comparativement aux précédentes éditions. N’ayant pas été en mesure de prendre les trois points lors de cette rencontre de la 14e journée, les camarades du capitaine Belmessaoud doivent désormais tirer les leçons de cette contreperformance afin de préparer la suite de la compétition. Le parcours que réalisent les gars de la vallée de la Soummam depuis l’entame du championnat demeure insuffisant au vu des moyens financiers importants mobilisés par les responsables du club. De sources généralement bien informées, les dirigeants du club ont mis beaucoup de moyens, notamment par rapport au recrutement, surtout que sur le papier, la JSMB dispose d’un effectif assez riche composé essentiellement de joueurs ayant déjà évolué en Ligue 1 Mobilis pendant plusieurs années. La mayonnaise a du mal à prendre et les nombreux changements opérés au niveau de la barre technique ne sont pas là pour arranger les choses.

Par ailleurs, le dernier résultat réalisé en championnat doit désormais être oublié ; les joueurs de la JSMB doivent se concentrer sur les prochaines échéances, à commencer par la rencontre de vendredi prochain face à la JS Haï Djabel, dans le cadre du 4e et dernier tour régional de la Coupe d’Algérie.

  1. E. Z.

 

Le match face à la JSHD est programmé à Bouira 

La JSMB veut jouer à Tizi-Ouzou

 

La dernière sortie de la formation des Vert et Rouge de la JSMB en coupe d’Algérie a eu lieu au stade Saïd-Bourouba de Bouira. Les Béjaouis ont réussi à se qualifier au prochain tour non sans peine face à l’IB Khemis El-Khechna.

 

L’état de la pelouse du stade de Bouira a retenu l’attention des responsables du club. Nous avons appris auprès de la direction des Vert et Rouge que le staff technique et les joueurs étaient très gênés par l’état de la pelouse du stade. En affrontant au prochain tour la formation de la Montagne, la commission d’organisation de la compétition a programmé ce match au niveau du même stade. Afin d’éviter les désagréments aux joueurs, la direction de la JSMB aurait saisi officiellement la commission d’organisation afin de demander la domiciliation de la rencontre au niveau du stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou.

 

La JS Haï Djabel occupe l’avant-dernière place

Le prochain adversaire de la JSM Béjaïa en coupe d’Algérie JS Haï Djabel est une formation évoluant dans le championnat amateur groupe Centre. Les Montagnards, comme ils aiment se faire appeler, ne sont pas une formation redoutable, en témoignent les résultats enregistrés dans leur championnat. La JSHD occupe l’avant-dernière place dans son championnat juste avant le WAB, avec seulement 7 points. Néanmoins dans cette compétition qui cache souvent des surprises, les hommes du coach tunisien Bououkaz doivent rester méfiants vis-à-vis de ce genre de formations capables de se surpasser le temps d’un match. 

  1. E. Z.

 

 

Reprise du travail cet après-midi

Les joueurs de la JSM Béjaïa reprendront les entraînements ce lundi après-midi pour préparer le prochain déplacement en coupe d’Algérie. Les gars de la capitale des Hammadites ont rendez-vous à 16h pour entamer la préparation de la rencontre de coupe d’Algérie, qui les opposera à la formation de la JS Haï El-Djabel. Rencontre entrant dans le cadre du 4e et dernier tour régional.

 

 

Tags:

Classement