[Alt-Text]

JSMB : Les Béjaouis bossent loin de la pression

 

La formation des Vert et Rouge de la JSM Béjaia s’entraîne actuellement au niveau de la localité de Tichy, distante de 18 km de la ville de Béjaia. Après la dernière défaite concédée à domicile face à la formation de l’ASO Chlef, la pression était terrible sur l’équipe.

Les supporters du club de Yemma Gouraya n’ont pas accepté la façon avec laquelle leur équipe était tombée face à un concurrent direct à l’accession. Devant cette pression importante des supporters et afin de garantir une meilleure préparation pour le groupe, les membres du staff technique en collaboration avec la direction du club ont décidé d’organiser un mini-stage de quelques jours hors Béjaia pour permettre à l’ensemble du groupe de se préparer convenablement pour la prochaine rencontre. Une rencontre qui se jouera vendredi prochain face à la formation du Paradou AC, dans le cadre des quarts de finale retour de la coupe d’Algérie.

 

Préparer le match face au PAC dans la sérénité

En voulant s’éloigner de Béjaia, le coach de la JSM Béjaia compte préparer le déplacement vers Alger dans la sérénité. Sachant qu’à Béjaia, le risque de voir les supporters débarquer à l’entraînement et de perturber le groupe est plus que plausible. L’entraîneur de la JSMB aura ainsi pris la décision d’éloigner son groupe et de permettre la préparation de cette rencontre dans de bonnes conditions. Après les dernières séances effectuées au niveau du stade communal de Tichy, les joueurs de la JSM Béjaia ont retrouvé quelque peu l’envie de bien faire et de travailler pour corriger les lacunes constatées lors des précédentes rencontres. Il faut dire que le groupe en place reste sur une série de 5 matches sans la moindre victoire, toutes compétitions confondues. Pour cela, le groupe devra travailler durement afin de dépasser la difficulté et pourquoi ne pas passer en demi-finale qui tend les bras aux Béjaouis, surtout que le résultat réalisé lors du match aller peut être un bon score pour permettre au doyen des clubs kabyles d’avoir toutes ses chances.

  1. E. Z.

 

Bououkaz remobilise ses troupes

Il est clair que les derniers résultats enregistrés par les Béjaouis n’ont pas amélioré la situation du club, bien au contraire. Le club, qui se bat toujours pour l’objectif du maintien après avoir fait ses adieux à l’accession, doit se reprendre le plus vite possible. La formation phare de la wilaya de Béjaia  doit reprendre sa marche en avant. Pour cela, il n’y a pas mieux qu’un travail psychologique important pour remettre le groupe sur les rails. C’est évidemment ce qui a été fait par le technicien tunisien de la JSMB Moez Bououkaz durant les dernières séances d’entraînement d’hier et avant-hier. Le coach et ses adjoints ont beaucoup parlé aux joueurs afin de reprendre confiance et de préparer sérieusement la rencontre de ce vendredi face au PAC. Une rencontre qui s’annoncera certainement très disputée et pour vaincre, il va falloir sortir le grand jeu à tous les niveaux. En plus de l’aspect psychologique, l’entraîneur de la JSMB a aussi insisté sur l’aspect physique, puisque les joueurs ont eu droit à une séance de musculation pour la journée de jeudi.  

  1. E. Z.

A lire aussi :

La coupe, seul objectif

Tags:

Classement