Accédez directement au site compétition

EN: première sortie médiatique de Lucas Alcaraz

Comme annoncé par nos soins mardi dernier, le nouvel entraîneur national, Lucas Alcaraz, sera à Alger mardi prochain, son arrivée est  prévue le soir, ce n’est donc que le lendemain qu’il pourra animer sa conférence de presse après avoir visité le CTN de Sidi Moussa où il est prévu d’ailleurs qu’il séjourne 2 jours.

Mercredi matin, le coach espagnol animera une conférence de presse, où il aura à expliquer son programme à la tête des Verts et afficher ses ambitions, et tout cela se fera apparemment dans un cadre tout à fait différent de ce qu’on a l’habitude de voir, puisque, selon une source proche de la FAF, cette rencontre avec les journalistes n’aura ni au CTN ni à l’OCO mais au grandiose Centre international des conférences (CIC), à Club des Pins, à l’ouest de la capitale. Inauguré le jeudi 8 septembre dernier par le président de la République Abdelaziz Bouteflika, ce joyau comprend un palais des congrès réservé aux chefs d’État, un centre d’exposition de 12 400 m² et un autre palais des congrès commun à toutes les conférences internationales et nationales, c’est visiblement à cet endroit là qu’Alcaraz recevra les gens de la presse pour dire ses premiers mots en espagnol. Ce choix inattendu peut étonner plus d’un mais ça peut refléter aussi une envie de la FAF de changer les habitudes, certains diront même que c’est une preuve qu’il s’agit d’une sorte de soutien de l’Etat au projet entrepris par le nouveau président de la FAF.

 

Ses adjoints ne viendront pas et rentrera chez lui jeudi

Cette première visite du nouveau sélectionneur en Algérie, il la fera seul, puisque, selon la même source, ses adjoints ne seront pas présents, c’est donc seul qu’Alcaraz viendra faire un état des lieux avant de rentrer chez lui 48 heures plus tard (jeudi), il reviendra après quelques jours avec ses adjoints, voire même avec sa petite famille, conformément à l’accord qui a été conclu entre lui et la FAF, il commencera à tracer le programme de préparation du stage de juin et de la double confrontation contre la Guinée le 6 juin (en amical) et celle prévue une semaine plus tard contre le Togo pour le compte des éliminatoires de la CAN 2019. Hakim Medane sera sûrement chargé de commencer son travail de prospection entre-temps, en étroite collaboration avec l’entraîneur. Il commencera à contacter les joueurs encore sélectionnables, une liste élargie devrait être arrêtée et comportera plusieurs joueurs issus du championnat algérien.

M. A.

 

 

L’adjoint d’Alcaraz

Madoui, la seule vraie piste

 

Dès que la FAF a annoncé l’arrivée d’un nouveau coach, sur son site internet les noms de ses adjoints qui viendront dans ses bagages d’Espagne, plusieurs noms d’éventuels futurs adjoints ont circulé dans la presse nationale. Alcaraz a exigé la présence avec lui, ici en Algérie, de Jesus Canadas comme adjoint et Miguel Angel Campos comme préparateur physique, il aura donc besoin encore de plusieurs autres personnes dans le staff, comme un entraîneur des gardiens et un adjoint local qui se chargera de suivre les performances des joueurs locaux, notamment pour ce qui est de la préparation de la sélection des A’. A cet effet, plusieurs noms circulent depuis l’annonce jeudi passé du nom du nouveau coach, chacun y va de son pronostic, certains annoncent même une dizaine de noms de candidats à la fois, alors qu’au niveau de la FAF on prend tout le temps nécessaire pour étudier et les candidatures et les pistes qui mènent vers les meilleurs profils. D’ailleurs nous apprenons que parmi toutes les pistes et les candidatures seule celle de Madoui, l’actuel coach de l’ESS, intéresse la FAF et son président. Selon une source sûre, le nom du jeune coach d’El Kahla aurait été retenu, mais sous réserve d’un accord du concerné, il faut dire que Madoui devra avant tout accepter ce challenge et abandonner son club, et surtout admettre qu’il ne gagnera pas autant d’argent qu’il ne gagne à Sétif (il diviserait son salaire par 3 ou 4) un sacrifice financier mais qui reviendra avec beaucoup d’expérience pour Madoui, aux côtés d’un coach européen avec qui il pourrait beaucoup apprendre. Pour le moment, il n’y a pas eu de contacts directs entre les deux parties, ce qui est sûr c’est qu’il devrait être sondé tout prochainement, la balle sera dès lors dans le camp de Madoui. 

S. M. A.

 

 

Classement