Accédez directement au site compétition

Alcaraz débarque à Alger avec un défi de taille

 

C’est avec des ‘’Hola coach’’ que l’entraîneur espagnol, Lucas Alcaraz, a débarqué hier à Alger en provenance d’Alicante.

L’accueil qui a été réservé au niveau du salon d’honneur au nouveau sélectionneur était chaleureux, chaleureux comme l’intérêt qui a été réservé par Zetchi à cet entraîneur dont le CV n’est pourtant pas si impressionnant que ça, mais qui a été l’élu du nouveau président de la FAF. Il était environ 19h25 quand Alcaraz est arrivé au niveau du salon d’honneur de l’aéroport international d’Alger.

 

Medane à l’accueil

Contrairement aux fois précédentes, les gens de la FAF n’étaient pas seuls à son accueil, l’air du renouveau a imposé de nouvelles méthodes beaucoup plus polies de recevoir un invité, une petite fille avec un bouquet de fleurs était là pour dire ‘’bienvenido’’ à celui qui va devenir le premier Espagnol à coacher la sélection algérienne première de football. Avec le sourire aux lèvres assez révélateur d’une première satisfaction, Alcaraz quitte le salon d’honneur avec le chargé de communication de la FAF et surtout Hakim Medane, l’homme avec qui il aura à collaborer, l’ancien joueur de la JSK mettra toute son expérience acquise sur les terrains comme sur la touche pour aider ‘’sportivement’’ Alcaraz et ses adjoints. D’ailleurs ces derniers ne sont apparus au niveau de la sortie du salon qu’une fois la 508 où a pris place Alcaraz et les deux Algériens ait démarré. Jesus Canadas et Miguel Angel Campos ont quitté le salon au moment où personne ne s’y attendait, pour prendre l’autre véhicule de la FAF stationné au parking de l’aéroport.

 

‘’Hola coach’’

Pour cette première arrivée, et comme l’a si bien précisé la FAF sur son site internet, Alcaraz a refusé de donner la moindre déclaration, il s’est contenté de répondre aux salutations de la dizaine de journalistes présents, il a même eu la gentillesse d’ouvrir la fenêtre de sa voiture pour permettre à une correspondante d’une agence de presse espagnole de le filmer, ses premiers mots c’est aujourd’hui au CTN à partir de 11h qu’on en aura droit. Le petit cortège de la FAF a quitté les lieux vers le CTN où les membres du BF attendaient les invités pour dîner ensemble, un dîner qui annonce le début d’un grand chantier, pour l’ensemble des présents, pour Alcaraz, ça sera un défi personnel, et il est de taille.

A. M. Z.

 

 

 

 

Classement