Accédez directement au site compétition

Alcaraz : «Si on bat la Zambie, nous pourrons nous qualifier pour la Coupe du monde»

Dans un entretien accordé à FIFA.com, le sélectionneur national Lucas Alcaraz ne manque pas d’ambitions et refuse de baisser les bras dans la course à la qualification à la Coupe du monde-2018 en Russie dans un peu plus d’une année.

D’ailleurs, même si les chances de l’EN sont minces, l’entraîneur espagnol ravive l’espoir et assure que les deux matchs face à la Zambie seront les clés d’une possible Remontada pour se qualifier. Ainsi, il déclare : «J'ai le plaisir d'entraîner une grande équipe, dans une fédération importante. Actuellement, je rassemble le plus d'informations possibles sur le football algérien, que ce soit au sujet du championnat national et de ses joueurs, ou de ceux qui évoluent en Europe, pour savoir où nous devons progresser et la manière de jouer que nous allons adopter.»

«Nous ne sommes pas favoris, mais…»

Le coach ibérique sait que l’EN n’est pas en position de force mais il tient à assurer : «Il faut reconnaître que nous ne sommes pas favoris, mais nous devons tout faire pour obtenir le maximum de points et de victoires. Nous allons préparer minutieusement les deux matches contre la Zambie. Les joueurs et le staff sont conscients de leurs responsabilités, de la tâche qui les attend et de l'importance de ces deux matches. Je suis convaincu que si nous battons la Zambie, nous pourrons nous qualifier. Si nous arrivons au dernier match avec un mental élevé et une confiance retrouvée grâce à une série de victoires, nous affronterons nos adversaires avec davantage de confiance.»

«Je me prépare à affronter le Togo»

Concernant la prochaine rencontre face au Togo, le coach national est déjà en plein travail comme l’indique sa tournée européenne. Dans ce sens, il affirme : «Je me suis préparé à rencontrer le Togo en rassemblant des informations sur les matches précédents, mais aussi sur nos joueurs. Il faut mettre ces talents individuels au service du collectif et tout sera plus facile sur le terrain. Nos joueurs veulent faire oublier leurs résultats négatifs de la coupe d'Afrique des nations et cela nous facilitera la tâche.»

I. Z.

 Les joueurs conquis par le discours d’Alcaraz

Comme annoncé hier dans nos colonnes, Lucas Alcaraz a rencontré à Paris dans la journée d’hier la majorité des joueurs évoluant en France. Une rencontre survenue le lendemain du match que le coach national et Hakim Meddane ont supervisé à Caen entre le club local et Rennes. Ce dernier où évoluent Ramy Bensebaïni et Raïs Mbolhi.

Comme tout le monde le sait, le keeper des Verts n’est pas titulaire cette saison puisque Costil lui est préféré, contrairement à l’ancien joueur du PAC qui au cours de ces dernières semaines évolue comme arrière gauche à Rennes. Un poste où il s’est plutôt bien débrouillé puisque son coach Christian Gourcuff continue à le faire jouer dans ce couloir. Une rencontre face à Caen que les Rennais ont réussi à remporter sur le score d’un but à zéro.

Ainsi et comme déjà précisé dans nos précédentes éditions, Bensebaïni pourrait être une solution sur le côté gauche de la défense des Verts face au Togo en l’absence de Faouzi Ghoulam, sauf qu’il faudra trouver qui pour le remplacer dans l’axe, sachant que les solutions ne sont pas très nombreuses.

 

Le 2e groupe des joueurs évoluant en France verront le coach aujourd’hui

Ainsi, le lendemain de la rencontre, l’entraîneur national et le manager des Verts ont rencontré une partie des joueurs évoluant en France. Le reste du groupe rencontrera les deux hommes aujourd’hui pour un autre tête-à-tête.

Il faut dire que ce qui ressort de ces premières entrevues entre une partie du staff technique national et les joueurs lors de cette tournée européenne est plutôt positif.

En effet, et d’après une source proche de certains joueurs, le discours de Lucas Alcaraz est plaisant et semble même convaincant pour une première approche. Pratiquement et à l’unanimité tous semblent enthousiastes à l’idée d’adhérer à son projet et à sa politique. Un entraîneur cool diront certains qui a réussi à mettre tout le monde à l’aise.

La suite de la tournée se poursuivra donc aujourd’hui. Des discussions qui permettront aussi à l’entraîneur national de peaufiner sa liste pour le stage de la fin mai en prévision de la rencontre amicale du 6 juin face à la Guinée et du match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 face au Togo le 11 juin prochain au stade Mustapha Tchaker de Blida.

Asma H. A.

 

 

 

 

 

Classement